Archives de Tag: Hendaye

Les mouvements de grève se poursuivent dans le Pays basque

Sud Ouest, 13 juin 2016 :

Des vols ont été annulés à Biarritz, les cheminots restent mobilisés à Bayonne et Hendaye et les postiers bayonnais ont reconduit leur mouvement

La grève se poursuit dans le Pays basque notamment dans les airs, sur les rails et à la Poste de Bayonne. Le point sur la situation ce lundi.

Lire la suite

Publicités

Loi travail : le péage gratuit à Biriatou

France 3 Aquitaine, 1 juin 2016 :

300 personnes ont manifesté au péage de Biriatou aujourd’hui, sur l’A63. Elles protestaient contre la loi travail. Le barrage filtrant a été levé en tout début d’après-midi.

La manifestation avait la forme d’un barrage filtrant à la frontière espagnole. Les camions ont été bloqués dans le sens Sud-Nord durant une heure tandis que les voitures passaient gratuitement.

Lire la suite

Elita, homosexuelle réfugiée en France, ne sera pas expulsée

RFI, 20 août 2015 :

Une jeune Nigériane menacée pour son homosexualité dans son pays d’origine ne sera pas expulsée de France. Libérée ce jeudi du centre de rétention d’Hendaye, dans le sud-est, elle peut demander un titre de séjour pour des raisons de santé. Retour sur le parcours incroyable de cette jeune femme.

Elle s’appelle Elita Omalichaogo Edeh. Agée de 26 ans, cette jeune femme a quitté le Nigeria en raison de son homosexualité et des persécutions qu’elle a vécues. Il y a quelques mois avec trois de ses amis elles se retrouvent chez sa compagne Mary. Des voisins les surprennent, les battent et mettent à mort Mary qui sera brûlée vive en place publique.

Lire la suite

Droit d’asile pour la nigérienne Elita Edeh persécutée pour être lesbienne

Pétition lancée par le Comité de solidarité avec Elita EDEH avec le soutien de CIMADE, SOS homophobie, EHGAM, Gipuzkoako SOS Arrazakeria :

Elita, lesbienne nigériane, a dû quitter son pays suite à la découverte de son lesbianisme.

Au Nigéria, l’homosexualité est punissable jusqu’à 14 ans de prison, souvent accompagnées de sévices voire de mort.

Lire la suite

Une Nigériane homosexuelle, menacée d’expulsion, risque la mort dans son pays

France Bleue, 17 août 2015 :

Une jeune Nigériane actuellement au centre de rétention d’Hendaye (Pyrénées Atlantiques), pourrait être expulsée d’un moment à l’autre. Elle avait fui son pays après la mort de son amie, brûlée vive à cause de son homosexualité. La Cimade, l’association qui vient en aide aux réfugiés, a déposé un recours auprès de la Cour Européenne des droits de l’homme.

Au Pays basque, les heures sont comptées ce lundi pour cette jeune Nigériane de 26 ans. Elita est au centre de rétention d’Hendaye (Pyrénées Atlantiques). Toutes ses demandes d’asile ont été rejetées. Elle pourrait être expulsée ce mardi vers son pays où elle risque d’être emprisonnée voire tuée pour son homosexualité. La Cimade, l’association qui vient en aide aux réfugiés au centre de rétention d’Hendaye a déposé en urgence un recours devant Cour européenne des droits de l’homme alors que la jeune femme est convoquée à 10h30 au tribunal correctionnel.

Lire la suite

Rendez-vous du 1er Mai dans les Pyrénées-Atlantiques

La République des Pyrénées, 30 avril 2015 :

CGT, FSU et Solidaires appellent à manifester vendredi à Pau dès 11h vendredi à partir de la place de Verdun. Le défilé s’achèvera devant le complexe de la République.

Ces trois syndicats appellent à manifester « pour les salariés, les retraités et les privés d’emploi ». Un autre rassemblement est prévu à Oloron.

Lire la suite

 » Réforme ferroviaire. Casse du service public. PS : on s’en souviendra »

Ce mardi 24 juin, les cheminots hendayais attendent le vote de la réforme ferroviaire, aujourd’hui à l’Assemblée nationale. Ils ont suspendu leur mouvement ce matin.

CheminotsHendaye

Les cheminots ont accroché sur la façade de la gare frontalière une banderole  » Réforme ferroviaire. Casse du service public. PS : on s’en souviendra » . Les ont ainsi fait savoir qu’ils continuent de refuser la réforme ferroviaire qui ouvre la voix à la privatisation de la SNCF et à la casse du statut de cheminots.