Archives de Tag: Hassi Messaoud

Hassi Messaoud : Les aiguilleurs du ciel en grève

El Watan, 2 juillet 2014 :

Se battant depuis 2006 pour obtenir leur droit au classement et à l’amélioration de leurs conditions de travail, les contrôleurs aériens de l’aéroport Krim Belkacem de Hassi Messaoud entament leur 11e jour de grève.

Ce mouvement de protestation, commencé le 22 juin dernier, assure un service minimum et une régulation du trafic suivant les capacités du contrôleur. L’action menée par l’ensemble des contrôleurs de Hassi Messaoud est survenue suite à l’échec de toute tentative d’arrangement avec l’administration de l’ENNA et après avoir vainement revendiqué l’application de la réglementation concernant le classement de l’aéroport de Hassi Messaoud et l’application de la classe 1 à ses contrôleurs, aux termes de l’arrêté 1442/DACM/SDCSNA/14 correspondant au 13 février 2014 modifiant l’arrêté du 7 novembre 2006 qui fixe les conditions exigées pour l’obtention des qualifications des contrôleurs de la circulation aérienne ainsi que les privilèges du titulaire de cette qualification (classe 1).

Lire la suite

Hassi Messaoud : Les aiguilleurs du ciel bloquent un avion de Sonatrach

El Watan, 23 juin 2014 :

L’avion qui devait transporter la délégation qui comptait plus de 50 journalistes représentant l’ensemble des médias lourds et de la presse écrite du pays, gracieusement invitée par le ministère de l’énergie à visiter des sites pétroliers, a été empêché de décoller dimanche à partir d’Alger.

Cet avion qui devait se poser sur l’aéroport de Hassi Messaoud a été maintenu durant toute la matinée dans l’attente d’un éventuel déblocage de la situation. Chose faite plusieurs heures plus tard puisque la délégation a pu rejoindre la capitale du pétrole vers 15h pour une visite express de deux heures seulement.

Lire la suite

Hassi R’mel : nouvelle grève de la faim dans la base de vie de Sonatrach

Algérie Focus, 31 mai 2013 :

Un vaste mouvement de grève touche depuis hier le site pétrolier de Hassi R’mel. Des employés des sociétés de catering de la base de vie de Sonatrach ont entamé une grève de la faim illimitée pour défendre leurs droits. Ils affirment vouloir poursuivre la contestation jusqu’à ce qu’ils obtiennent gain de cause.

Protestation ouvrière à Hassi R’mel en février 2013

Un vent social souffle sur Hassi R’mel, où de nombreux employés ont décidé de suivre une grève de la faim pour dénoncer leurs conditions de travail. Décidés à poursuivre ce mouvement jusqu’à obtention d’une amélioration de leur salaire et de leur environnement, la majorité des 1600 employés que comptent cette base de vie de Hassi R’mel ne mangent plus depuis hier. Révoltés contre leur direction ils ont relancé la contestation qui était née début mai. Parmi leurs principales revendications, les grévistes réclament l’application de la promesse d’une augmentation de leurs salaires, un changement de leur rythme de travail ainsi qu’une amélioration de leurs conditions de vie au sein de la base de vie. « Nous ne sommes pas des esclaves, nos conditions de vie sont misérables, nous sommes à quatre dans une chambre, nos sanitaires sont dans un état désastreux. Quant à nos salaires, ils sont dérisoires, certains ne gagnent même pas le minimum et touchent 16 000 dinars par mois », s’indigne un délégué syndicaliste, contacté par Algérie-Focus.

Lire la suite

GTP : le PDG décide d’augmenter les salaires de 15%

Liberté, 20 avril 2013 :

Algérie : Alors que la grève des 2 000 travailleurs de GTP se poursuit pour son dixième jour, un deuxième appel a été lancé avant-hier par le P-DG de GTP et le syndicat d’entreprise aux 2 000 travailleurs grévistes exerçant dans le Sud “pour la reprise immédiate du travail”. “Nous faisons appel à la sagesse de tout travailleur pour la reprise immédiate du travail, dans un climat serein”, lit-on dans le document daté du 18 avril dont nous détenons une copie.

Contrairement au premier communiqué du 8 avril où seul le point lié à l’augmentation des salaires a été évoqué, cette fois-ci, la direction générale et le syndicat se sont exprimés sur le problème concernant la permanisation, un des points figurant sur la plate-forme des revendications des salariés grévistes. “Le conseil d’administration demande à la direction générale la finalisation de l’opération de permanisation, dans les plus brefs délais, et ce, conformément à la résolution n°2 du CA dans sa réunion tenue le 27 juin 2012”, indique le communiqué.

Lire la suite

Grève contre les licenciements chez Nabors à Hassi Messaoud

Le Temps d’Algérie, 16 mai 2012 :

Entre 75 et 100 travailleurs de la compagnie américaine de forage pétrolier Nabors de Hassi Messaoud sont en grève, depuis hier, apprend-on de source sûre. La grève a été déclenchée pour dénoncer des «licenciements abusifs», ajoute notre source. Cette dernière a été décidée suite à la réunion tenue le 12 mai dernier, sur le chantier par le personnel du RIG 779.

Au cours de cette réunion, les travailleurs ont réclamé la présence de l’un des responsables de la société Nabors Briding International «pour éclaircir les choses concernant l’éventuel stand-by», et évoqué «le droit des travailleurs en pareil cas». Entendre par «stand-by», une période de non-productivité qui pourrait avoir lieu malgré la volonté du personnel et des responsables de travailler. Les travailleurs ont, au cours de la réunion, décidé de déposer un préavis de grève si la compagnie Nabors Briding International refuse de dialoguer et de trouver une solution pour les points évoqués. Ils ont, par ailleurs, exigé l’introduction du système du 13e mois, estimant que «c’est un droit des travailleurs, mais qui n’a jamais été pris en considération par la compagnie».

Lire la suite

GTP : Les travailleurs obtiennent 30 mois de rappel

Liberté Algérie, 26 novembre 2011 :

Les travailleurs de GTP (Grands travaux pétroliers) de Hassi-Messaoud ont mis fin, hier matin, à leur mouvement de grève, suite à l’accord salarial intervenu dans la soirée d’avant-hier entre la direction générale de GTP et le syndicat d’entreprise. Cet accord dont nous détenons une copie prévoit le paiement des 30 mois de rappels des augmentations de 80% de l’indemnité de zone et de conditions de vie (IZCV) en deux tranches. Une première tranche de 15 mois sera versée en janvier 2012, alors que la deuxième sera réglée en novembre de la même année, précise l’accord salarial.

Les six autres points de revendications contenus dans la plate-forme des syndicalistes du 16 novembre seront examinés mardi au siège de l’entreprise à Réghaïa. Il s’agit notamment de l’augmentation de salaire de 30%, le problème de la titularisation des travailleurs dans leur poste d’emploi, la nomenclature des postes de travail et l’alignement des barèmes de la prime d’allocation de fin de carrière (AFC), ajoute encore le document.

Lire la suite

Hassi Messaoud : Les chantiers de GTP paralysés par la grève

El Watan, 23 novembre 2011 :

Les travailleurs réclament le versement immédiat de leur première tranche de rappel de 80% de l’indemnité de zone et de conditions de vie (IZCV).

Les grévistes de l’Entreprise des grands travaux pétroliers (GTP) poursuivent leur grève. Selon les représentants des 6000 protestataires, «il n’y a aucun signe de la direction de Sonatrach ou du ministère de l’Energie prédisant un quelconque dénouement». Les travailleurs d’une dizaine de chantiers, à Hassi Messaoud, sont déterminés à défendre leur plateforme de revendications. «Nous ne reprendrons pas le travail tant qu’il n’y aura pas de mesure concrète», affirme un représentant des travailleurs joint par téléphone, qui a préféré s’exprimer sous le couvert de l’anonymat.

Aujourd’hui, la grève est à son huitième jour. Les chantiers sont donc paralysés et plusieurs projets confiés à cet opérateur risquent le blocage, si le mouvement de protestation continue.

Lire la suite

GTP : La grève continue à Hassi-Messaoud

Liberté, 22 novembre 2011 :

La situation se durcit à Hassi-Messaoud, où 6 travailleurs ont été convoqués par le tribunal de Hassi-Messaoud, suite à une plainte déposée par la direction régionale de GTP. Les six travailleurs, accusés d’être à l’origine de ce mouvement de grève, seront entendus aujourd’hui par le tribunal. Mais déjà, un élan de solidarité s’est formé autour de ces travailleurs et une pétition circule sur plusieurs sites de travail pour les soutenir, nous ont affirmé des travailleurs, joints hier par téléphone.

Cette action intervient un jour après la réquisition du wali d’Ouargla, qui a exigé des grévistes d’assurer le service minimum pour ne pas affecter l’activité pétrolière. Cette réquisition, qui n’a pas été suivie, a été faite à la demande du directeur régional de GTP de Hassi-Messaoud. Mais nombreux sont ceux qui s’interrogent sur l’attitude du premier responsable de l’entreprise qui ne s’est pas encore déplacé à Hassi-Messaoud pour tenter de désamorcer le conflit, comme l’avait fait le P-DG de Sonatrach lors de la grève des travailleurs de Sonatrach de Hassi-R’mel. “Ce n’est pas normal qu’au huitième jour de grève, le premier responsable continue de gérer le conflit à partir de Réghaïa” (siège central de l’entreprise, ndlr), affirment nos interlocuteurs, qui citent l’exemple de Sonatrach.

Lire la suite

Algérie : Les travailleurs de GTP continuent la lutte

Liberté, 20 novembre 2011 :

La décision prise, jeudi, par le P-DG de l’entreprise nationale GTP (Grands travaux pétroliers) de verser, pour l’année 2012, six mois de rappel, représentant la première tranche du rappel de 80% de l’indemnité de zone et de conditions de vie (IZCV), n’a pas apaisé la tension à Hassi-Messaoud et In Amenas, où plus de 3 000 travailleurs poursuivent leur mouvement de grève.

La décision du premier responsable de l’entreprise, intervenue juste après la réunion du conseil d’administration tenu le même jour, n’a pas eu d’échos favorables auprès des grévistes, qui réclament que cette prime soit versée avant la fin de l’année. évoquant les autres revendications, le P-DG a subordonné toute décision à la situation financière de l’entreprise. “Le P-DG n’a pas donné de date précise pour l’attribution de ce rappel et, en plus, les autres revendications ont été passées sous silence”, nous a affirmé un gréviste joint par téléphone.

Lire la suite

GTP : La grève des ouvriers de Hassi-Messaoud s’étend

Liberté, 16 novembre 2011 :

Plus de 1 200 travailleurs de l’entreprise nationale GTP (Grands travaux pétroliers), travaillant à Hassi-Messaoud, ont entamé hier une grève pour exiger l’augmentation des salaires et le paiement du rappel depuis 2008.

Les grévistes demandent également le versement de la prime d’intéressement prévue, selon eux, avant les fêtes de l’Aïd ainsi que l’amélioration de leurs conditions de travail. Le débrayage a débuté à partir de la base LPG de Hassi-Messaoud où plus de 300 travailleurs, la plupart opérant sur des chantiers, ont d’abord boycotté les repas avant de décider d’arrêter, avant-hier matin, d’un arrêt de travail.

Lire la suite