Archives de Tag: Haribo

Haribo : Ras le bol de la précarité !

Extraits d’un tract NPA 30, CNT 30, Pôle citoyen Rouge et Vert du front de gauche 30 :

Plusieurs organisations syndicales et politiques avaient répondu présentes à Nîmes le 3 juin dernier devant le tribunal des Prud’hommes pour soutenir les 3 ex intérimaires de HARIBO. Ces derniers cumulaient des centaines de contrats d’intérimaires assumés sur plusieurs années et cela pendant des périodes allant de 5 à 9 ans! A l’époque l’entreprise s’était faite remarquer pour son usage abusif de contrats d’intérimaires. Elle a utilisé des hommes et des femmes comme une variable d’ajustement pendant des années en les laissant très souvent à chaque fin de contrat, dans l’incertitude d’être repris la semaine suivant.

Ce jeudi 14 novembre, les travailleurs intérimaires de l’usine Haribo repassent devant le conseil des prud’hommes pour obtenir la transformation de leurs contrats en CDI. Pour les soutenir, rassemblement ce jeudi à partir de 14 h devant le Conseil des Prud’hommes de Nîmes.

Télécharger le tract en PDF : SOLIDARITE AVEC LES TRAVAILLEURS PRECAIRES haribot

Haribo : « La lutte a payé »

Objectif Gard, 18 mars 2013 :

“La lutte a payé, les salariés sont aujourd’hui satisfaits” se réjouit Jérôme Maurin, délégué du personnel à Uzès (CGT) et membre du CE. Au lendemain des négociations qui se sont tenues dans les locaux Haribo dans la cité phocéenne, en présence de Jean-Philippe André, président du directoire Haribo Ricqlès Zan ainsi que des directeurs d’exploitation des usines de Marseille et d’Uzès (Pierre Blimond), le piquet de grève est tombé ce mardi 19 mars après plus dix jours de mobilisation.

Les quelque 700 salariés qui protestaient contre la baisse des primes d’intéressement et de participation — conséquence d’une augmentation de la matière première se justifiait la direction — ont finalement obtenu gain de cause par la validation de compensations financières soit une revalorisation des salaires de 60 à 65€ par salarié, l’obtention d’une prime exceptionnelle de 500€ ainsi qu’une augmentation de 200€ sur la prime d’objectif. “C’est une belle victoire pour nous, mais nous restons vigilants !” glisse le cégétiste.