Archives de Tag: harcèlement

Amende de 100.000 euros requise contre la Poste pour harcèlement

AFP 17 OCTOBRE 2014

Une peine de 100.000 euros d’amende a été requise vendredi devant le tribunal correctionnel de Paris à l’encontre de la Poste, pour le harcèlement moral d’une ancienne cadre de l’entreprise.

Logo de La Poste (Photo Frank Perry. AFP)

Logo de La Poste (Photo Frank Perry. AFP)

La procureur a en outre requis 5.000 euros d’amende à l’encontre de cinq responsables de la Poste, en écartant toutefois la responsabilité pénale de son ancien PDG Jean-Paul Bailly, car il se trouvait protégé par une délégation.

La représentante du parquet a en outre demandé l’affichage et la diffusion de la décision. Lire la suite

Publicités

PSA Mulhouse : Un dictateur à la petite semaine, on n’en veut pas !

Tract de la CGT PSA Mulhouse, distribué au montage contre le harcèlement par des travailleurs par le nouveau RU :

ph2525 003

Télécharger le tract en PDF : Sans nom1

Fin de la grève à l’étude notariale Brisset-Le Touze

Ouest France, 8 janvier 2013 :

La fin de la grève chez les notaires est signée à Lorient

Après trois semaines de conflit, le protocole rédigé a été accepté par les deux parties. Le travail reprend aujourd’hui.

Ce mardi soir, dans une salle du tribunal de Grande Instance les 9 salariés grévistes de l’étude notariale Brisset-Le Touze à Lorient ont signé un protocole d’accord, avec le représentant de la mandataire judiciaire Me Gautier, chargée de gérer le personnel, compte tenu des différends importants qui sont apparus entre les deux associés Maîtres Brisset et Le Touze. L’accord a failli être signé lundi soir.

Lire la suite

Manifestation syndicale aux Ateliers de Beauvais

Tendance Ouest, 2 janvier 2013 :

Harcèlement au travail: une manifestation s’est déroulée cet après-midi devant l’entreprise  » Les ateliers de Beauvais », à Lonrai, aux portes d’Alençon. La CGT dénonce un « patron voyou ».

Pas moins de 5 salariés ont été licenciés ou sont partis d’eux même en 2012, de cette TPE, sous-traitant en câblage électrique pour de grandes marques de chaudières.

Lire la suite

Grève chez WFS à l’aéroport d’Orly

94. Citoyens, 2 janvier 2013 :

Les salariés de la filiale locale de WFS (Worldwide Flight Services), société de services aéroportuaires opérant à l’aéroport d’Orly auprès des compagnies aériennes Transavia, Aigle Azur et Royal Air Maroc, ont lancé un appel à la grève ce mercredi 3 janvier pour protester contre « l’inflation des licenciements, les menaces et le harcèlement au quotidien ».

Le mouvement est porté par une intersyndicale regroupant CFDT, CGT, SUD, CFTC et CNT.

PSA Mulhouse (montage) : Les malades dans la ligne de mire de la direction

Tract de la CGT PSA Mulhouse (Montage), juillet 2012 :

Depuis plusieurs semaines, la direction a rouvert la chasse aux malades avec tout son arsenal de pressions et harcèlements, l’envoi systématique de lettres de
criminalisation pour culpabiliser et préparer les différents dossiers de licenciements pour absences nombreuses et répétées.

Les convocations par la hiérarchie au retour de l’arrêt maladie, pressions sur les plus fragiles d’entre nous pour les obliger à venir au travail sous menace de sanction, voire de mesure plus grave encore, comme le licenciement sur les sites de Poissy et Sevel-Nord, cette attaque contre les malades et les anciens n’est rien d’autre qu’une manoeuvre pernicieuse pour se séparer des moins productifs, qui pourtant ont été broyés par des années de travail sur les chaînes et qui aujourd’hui
sont les premières victimes d’une organisation du travail où les gains de productivité et les profits prennent le pas sur la santé et la vie des salariés.

Lire la suite

Colère à l’hôpital de Montbéliard-Belfort

Le Pays, 14 juin 2012 :

Grève au centre hospitalier de Belfort-Montbéliard (CHBM) à l’appel de l’intersyndicale. Pour rendre visible le mouvement, une opération escargot était organisée entre les deux sites.

C’est la colère à tous les étages : agents de service, infirmiers, médecins… Dans l’enceinte du site Boulloche à Montbéliard, ils ne sont pas nombreux. Les personnels ont été réquisitionnés, surréquisitionnés, précise Nathalie Depoire. « La direction en a réquisitionné trois fois plus ». Cela n’a pas suffi à faire taire le malaise à l’hôpital. Aux fenêtres, le personnel resté en poste manifeste sa solidarité en pendant les draps et autres banderoles. Depuis des mois, les organisations syndicales dénoncent les conditions de travail, le stress, l’absentéisme qui explose et tirent la sonnette d’alarme. En vain. « Nous ne sommes pas entendus, ni même écoutés ». En cause, le management de la nouvelle direction qui vient accentuer la souffrance au travail, affirment les syndicats qui ajoutent : « Nous ne voulons pas atteindre un point de non-retour avec des cas de suicides ».

Lire la suite