Archives de Tag: harcèlement moral

Emirates épinglée pour « discrimination syndicale » par l’inspection du travail

La Croix, 7 mars 2016 :

L’inspection du travail a refusé vendredi le licenciement pour faute d’une salariée d’Emirates, ex-déléguée CGT et conseillère prud’homale, en soulignant que la compagnie aérienne cherchait à « mettre un terme à toute présence syndicale effective dans l’entreprise », selon un courrier consulté lundi par l’AFP.

Dans la lettre adressée à la compagnie aérienne, l’inspectrice du travail accuse Emirates de « discrimination syndicale » à l’encontre de cette salariée, « très active dans l’exercice de son mandat jusqu’à la dégradation de son état de santé en 2011 ».

Lire la suite

Besançon : les salariés du LP Condé en lutte contre la souffrance au travail

Depuis le 1er septembre, le personnel du Lycée Professionnel Condé de Besançon est en grève illimitée contre la souffrance au travail, les conditions de travail dégradées et des méthodes de management assimilable à du harcèlement moral. Enseignants dépendants de l’éducation nationale et agents dépendants de la fonction publique territoriale sont unis dans la lutte. Ce lundi 7 septembre, les salariés du LP, des lycéens et des travailleurs d’autres secteurs solidaires se sont retrouvés près de 150 devant les grilles du LP avant de partir en manifestation vers le rectorat aux cris de « A Condé comme ailleurs, respect des salariés ».

100_2527100_2528 Lire la suite

PSA condamné pour harcèlement moral

France 3 Franche-Comté, 15 juin 2015 :

La cour d’Appel de Besançon vient de condamner PSA Peugeot Citroën à verser des dommages et intérêts à l’un de ses ex-salariés pour harcèlement moral. En 2013, l’Assurance maladie avait déjà reconnu la dépression de Farid Hamrioui comme étant d’origine professionnelle.

Une maladie que Farid Hamrioui attribue au harcèlement moral qu’il dit avoir subi pendant plus d’un an à son travail dans l’usine de Sochaux. Cette condamnation de son employeur à lui verser 40000 euros de dommages intérêts fait suite à un combat judiciaire de cinq ans. Tout commence par le licenciement du frère jumeau de Farid Hamrioui qui travaille lui aussi chez PSA. Tous les deux athlètes de haut niveau, les deux frères Farid et Karim ont été embauchés en 1997 par le constructeur automobile. Farid Hamrioui est agent professionnel de fabrication.

Lire la suite

La Réunion : un 1er mai sous le signe de la lutte contre le harcèlement

IP Réunion, 30 avril 2015 :

À l’occasion de ce vendredi 1er mai 2015, le syndicat Union régionale 974 a prévu de manifester à 9 heures au Tampon contre « le harcèlement sexuel » et à 11 heures à Saint-Pierre contre « le harcèlement moral ».

Par ces manifestations, l’UR 974 souhaite adresser un message à « deux patrons du Sud », message que le syndicat « compte relayer auprès des autorités ».

Lire la suite

Béziers : Débrayages chez BMT

Midi Libre, 5 avril 2015 :

La grève des chauffeurs de bus de BMT qui tournent sur le territoire de l’Agglo risque de se durcir après le retour des vacances scolaires. Des dossiers pourraient aussi être débattus devant la justice.

Vendredi, les chauffeurs de bus de Béziers Méditerranée transport ont de nouveau débrayé 59 minutes. Ce sera la même chose vendredi prochain, à partir de 17 h, et le mouvement pourrait se durcir à la rentrée. Sur ce dernier point, Gilles Escarguel, le responsable du syndicat Unsa, n’a pas souhaité évoquer les mesures qui seraient mises en place pour se faire entendre.

Lire la suite

Appel 24 : des conditions de travail dénoncées par les salariées

Le Républicain, 26 mars 2015 :

Critiques incessantes, persécutions, harcèlement moral, les salariées du centre d’appel et de secrétariat dédié aux médecins, aux cabinets médicaux et aux laboratoires pharmaceutiques, Appel 24, situé sur le boulevard des Coquibus à Evry, n’en peuvent plus.

Depuis plusieurs mois, voire des années, elles vivent des conditions de travail très difficiles qui engendrent de nombreux arrêts maladie pour cause de stress, de fatigue ou bien encore de dépression. Excédées, elles ont décidé, lundi 16 mars dernier, de se mettre en grève. Onze refusent aujourd’hui de reprendre le travail si les conditions ne changent pas. Dans leur combat, elles ont reçu le soutien de l’union locale CGT d’Evry.

Lire la suite

Grève des travailleuses de DFL à Saint-Pierre

Zinfo 974, 8 février 2015 :

« Macrelle », « jument »…Ces insultes, les salariées du « marché 24h/24 » de Saint-Pierre ne peuvent plus les supporter. Depuis hier matin, 9 des 12 employées de la DFL (Dijoux Fruits et Légumes), située près du centre commercial Grand Large, sont en grève illimitée.

« Même chez nous, nous ne sommes pas traitées et humiliées de cette façon ! témoigne l’une des grévistes. M. Dijoux (leur employeur) nous prend pour ses esclaves… Il reste assis dans son fauteuil toute la journée, nous demande de faire son café, de ramasser des choses qu’il jette lui-même par terre ».

Lire la suite

Guyane : Le personnel de la Région « en souffrance »

France Guyane, 6 février 2015 :

Menace de grève au conseil régional. Ils sont près d’une centaine à avoir voté, mardi, un préavis de grève. Si les discussions, prévues demain avec le président, n’aboutissent pas, elle prendrait effet lundi. Mises au placard, harcèlement, boîtes mails infiltrées… Un groupe témoigne.

« Fatigués » d’attendre une rencontre avec le président de Région, une partie du personnel force la main en laissant profiler une grève. « C’est un ras-le-bol très ancien, qui touche plusieurs services […]. Et nous, on a droit à des phrases comme Je ne suis pas psychologue, ni assistant social. Ou Je peux travailler sans vous, c’est ce qu’a dit le président à son arrivée en 2010 » , lance Hector Porthos, secrétaire général du Spat (syndicat professionnel des agents territoriaux).

Lire la suite

Grève du textile à Tizi Ouzou : Des emplois sur le fil du rasoir

El Watan, 31 octobre 2014 :

Elles ont déclenché une grève depuis juillet dernier pour réclamer de meilleures conditions de travail et surtout le départ du directeur. Depuis, pas de prise en charge de leurs doléances, ni même une réponse des autorités. Il s’agit de 150 ouvrières de l’EPE Chemiserie du centre de Tizi Ouzou. Elles ouvrent leurs portes à El WatanWeek-end et racontent leur désarroi.

«Il m’est arrivé de les battre, leur crier dessus et de sortir comme une folle en les laissant à la maison. Je ne peux pas. C’est ainsi que je réponds à mes enfants ces derniers temps.» Zahra, 43 ans et mère de famille, n’était pourtant pas prête pour nous recevoir. Vêtue d’un modeste ensemble de maison, faute de moyens. Elle est ancienne secrétaire du directeur d’une entreprise publique à Larbaâ Nath Irathen. Une petite localité au centre-est de la wilaya de Tizi Ouzou, où l’économie repose essentiellement sur l’arboriculture de montagne. Pendant 23 ans, et en passant par de nombreux postes administratifs, techniques et commerciaux, Zahra était une cible de l’acharnement de la direction. Accusée de «sorcellerie», elle a souffert de nombreuses rétrogradations abusives.

Lire la suite

Amende de 100.000 euros requise contre la Poste pour harcèlement

AFP 17 OCTOBRE 2014

Une peine de 100.000 euros d’amende a été requise vendredi devant le tribunal correctionnel de Paris à l’encontre de la Poste, pour le harcèlement moral d’une ancienne cadre de l’entreprise.

Logo de La Poste (Photo Frank Perry. AFP)

Logo de La Poste (Photo Frank Perry. AFP)

La procureur a en outre requis 5.000 euros d’amende à l’encontre de cinq responsables de la Poste, en écartant toutefois la responsabilité pénale de son ancien PDG Jean-Paul Bailly, car il se trouvait protégé par une délégation.

La représentante du parquet a en outre demandé l’affichage et la diffusion de la décision. Lire la suite