Archives de Tag: Grandpuits

Grève à la raffinerie de Grandpuits (Seine-et-Marne)

L’AFP annonce que la grève a repris lundi matin à la raffinerie Total de Grandpuits (Seine-et-Marne).

affichegreve_ico_01.jpg

Lundi, la majorité des grévistes ont refusé de rentrer dans la raffinerie, ce qui porte toujours à six le nombre de raffineries en grève, a déclaré à l’AFP Emmanuel Lepine, responsable CGT de la branche pétrole. Un autre délégué CGT, Sébastien Varagnol, a par ailleurs assuré à l’AFP que la grève se poursuivait sur le site Petroineos de Lavera (Bouches-du-Rhône), d’où aucune goutte de carburant ne sort depuis le 21 mai.

Grève reconduite à la raffinerie de Grandpuits

Le Parisien, 28 mai 2016 :

Grandpuits (Seine-et-Marne), hier. Les employés de la raffinerie ont voté à 51 % la poursuite de la grève pour une semaine supplémentaire.

Aucun produit fini ne sortira de la raffinerie Total de Grandpuits (Seine- et-Marne) avant le 8 juin.

Loi Travail – les grévistes de la raffinerie de Grandpuits votent l’arrêt total de la production !

Les grevistes de la raffinerie Total de Grandpuits ont voté cet après-midi l’arrêt total de la production !

Le Parisien 23/5/2016 – Elle tournait jusqu’ici au ralenti et les grévistes empêchaient le carburant d’en sortir pour alimenter les stations-service. Mais la grève s’est durcie ce lundi à la raffinerie de Grandpuits, propriété de Total. Lors d’une assemblée générale des représentants syndicaux qui a eu lieu en début d’après-midi, les membres de la CGT et de FO (soit 60 % de l’assemblée) ont voté l’arrêt total de la production pour quatre jours.

image

Le pétrole ne sera donc plus raffiné jusqu’à vendredi 14 heures au minimum. Comme plusieurs jours sont nécessaires pour relancer la production, cela implique qu’aucun carburant ne sera produit sur place jusqu’au début de semaine prochaine.

Six raffineries sur huit en grève

France Infos, 23 mai 2016 :

Six raffineries sur les huit installées en France sont soit à l’arrêt, soit en phase d’arrêt selon Emmanuel Lépine, responsable de la branche pétrole à la CGT.

Cinq raffineries Total (Gonfreville-l’Orcher, Donges, Grandpuits, Feyzin et Provence-la-Mède) et la raffinerie Petroineos (ex BP) de Lavéra à Martigues sont soit à l’arrêt, soit en phase d’arrêt. Ce lundi matin, les deux raffineries Esso de Port Jérôme Notre-Dame-de-Gravenchon et de Fos-sur-Mer fonctionnent toujours.

Lire la suite

Grandpuits : grève à la raffinerie jusqu’à vendredi

Le Parisien, 18 mai 2016 :

Afin de manifester leur colère contre la loi Travail du gouvernement, les syndicats CGT et FO de la raffinerie Total de Grandpuits ont cessé l’expédition des produits finis depuis mardi 14 heures et prévoient de continuer leur mouvement jusqu’à vendredi 14 heures.

Durant cette période, ils arrêtent également tous les travaux en cours, sauf ceux nécessaires à la sécurité du site. Le mouvement pourrait être reconduit à partir de vendredi après-midi.

Les routiers bloquent la raffinerie de Grandpuits

Le Parisien, 28 janvier 2015 :

Une quinzaine de camions ont bloqué ce mercredi la raffinerie Total de Grandpuits (Seine-et-Marne), seule raffinerie d’Ile-de-France, à la veille de la reprise des négociations entre routiers et patronat.

routiers

Une soixantaine de routiers en tout, dont certains se sont déplacés avec leurs voitures personnelles, ont participé à ce blocage. «Dans cette profession, on n’a jamais pu négocier à froid», déplore Dominique Cornil, routier depuis 1971 et permanent CGT depuis 18 ans. La CGT a été rejointe mardi dans ce conflit par la CFDT.

Fin de la grève chez Total

RTL, 27 décembre 2013 :

Les employés des cinq raffineries Total en France avaient initié une grève au début du mois de décembre, afin de réclamer une renégociation salariale.

total59

Le mouvement de grève lancé il y a près de deux semaines a pris fin ce vendredi 27 décembre. Les salariés des deux dernières raffineries Total en grève, celle de La Mède, dans les Bouches-du-Rhône, et de Normandie, en Seine-Maritime, ont repris le travail.

Lire la suite

Total : Une grève « partie pour durer »

AFP, 17 décembre 2013 :

Les cinq raffineries et deux usines du groupe pétrolier français Total, situées dans l’Hexagone, étaient touchées lundi par un mouvement de grève reconductible à l’appel de la CGT et FO pour des augmentations salariales, a-t-on appris de source syndicale. « Il y a eu des négociations salariales vendredi qui ont abouti à une proposition qui ne convient pas aux salariés alors que les résultats du groupe sont bons et que notre entreprise se porte très bien », a affirmé Eric Sellini, coordinateur CGT du groupe.

LA CGT DE TOTAL APPELLE À LA GRÈVE DANS L’ENSEMBLE DES RAFFINERIES FRANÇAISES

« Sur la production, le taux de grévistes oscille entre 75 et 100 % », a-t-il ajouté. Il a précisé que FO, présent sur trois sites, avait rejoint le mouvement lancé par le premier syndicat du groupe. Contactée par l’AFP, la direction du groupe a estimé le taux de grévistes « pour la population globale » des salariés de Total en France à environ 20 %. Total, numéro un du marché en France et en Europe, exploite cinq sites dans l’Hexagone : Gonfreville-l’Orcher (Seine-Maritime), Donges (Loire-Atlantique), Châteauneuf-les-Martigues (Bouches-du-Rhône), Feyzin (Rhône) et Grandpuits (Seine-et-Marne).

Lire la suite

Grève dans les raffineries Total

Les Echos, 16 décembre 2013 :

Les salariés de la majorité des raffineries françaises de Total sont en grève depuis vendredi pour réclamer des augmentations de salaires « de haut niveau », a déclaré la CGT lundi.

LA CGT DE TOTAL APPELLE À LA GRÈVE DANS L’ENSEMBLE DES RAFFINERIES FRANÇAISES

« Les salariés des raffineries de Donges, Normandie, Grandpuits, La Mède, de l’usine Total Fluides d’Oudalles, de l’établissement des Flandres ont massivement répondus à l’appel de la CGT dès vendredi matin », a affirmé le syndicat dans un communiqué. « Ils ont été rejoints dans la journée par ceux de l’usine Total Pétrochemicals de Gonfreville et de la raffinerie de Feyzin », a jouté le syndicat.

Lire la suite