Archives de Tag: graffitis

Le Mans : Le siège du PS tagué

Le Maine Libre, 12 mai 2016 :

Dans la nuit de mercredi à jeudi, le siège du Parti socialiste a été tagué, rue Bigot au Mans.

Sans titre 2

Ces tags font visiblement suite à l’annonce du gouvernement de faire usage du 49.3 pour faire passer la Loi Travail.

Lire la suite

Publicités

Coup de peinture gratuite pour des locaux PS

Dans la nuit du 10 au 11 mai, afin de protester contre la tentative de passage en force de la loi travail avec le 49.3, des mains inconnus ont repeints des façades de locaux du PS.

Caen :

graffCaen

Lire la suite

Malakoff : le local du PS repeint d’inscriptions hostiles

Le Parisien, 25 avril 2016 :

Les militants socialistes de Malakoff déplorent une nouvelle fois des dégradations sur leur permanence. Les vandales ont opéré ce week-end, dans la nuit de samedi 23 à dimanche 24 avril. Ils ont laissé des inscriptions tracées à la peinture sur les vitrines et les façades du local, situé à l’angle de l’avenue Pierre-Larousse et de la rue Raymond-Fassin.

« Bail à céder », « gauche à caviarder », parti social traître », « fini les Khomri », « Hollande m’a tuer », « grève générale 28/04 2016 »… Visiblement courroucés par la politique gouvernementale, par la loi Travail en particulier, les graffeurs amateurs ont laissé libre court à leur sens de la formule. « Plusieurs personnes ont participé, car on voit trois formes d’écriture différentes », souligne Frédéric Saconnet, secrétaire de la section PS de Malakoff. Il a déposé plainte dimanche au commissariat. « La police scientifique a effectué des prélèvements dans l’après-midi, ajoute-t-il. Nous allons commencer à nettoyer ce soir (lundi). »

Téhéran : Non à la guerre !

Alors que les bruits de bottes résonnent depuis les bureaux des états-majors et des gouvernements en Iran et en Israël, des graffitis à Téhéran fait pendant la semaine : « Non à la guerre » en farsi, en hébreux et en anglais.

Graffiti à Athènes

Alors que le nouveau plan d’austérité que veut imposer le gouvernement prévoit une baisse de 22% du SMIC, la réponse sur un mur d’Athènes :

"Avec 400 € par mois tu ne vis pas, tu te soulèves !"

Graffitis à Ispahan

Graffitis à Ispahan début juin 2011 :

– « Mort à Khamenei l’assassin »

Lire la suite