Archives de Tag: Gourdon

Gourdon : Les animateurs de la MJC en grève

La Dépêche, 5 septembre 2016 :

Aujourd’hui lundi 5 septembre, le secteur de l’animation est en grève. Un décret vient de pérenniser les taux dérogatoires d’encadrement d’un animateur pour 18 enfants (au lieu d’un pour 14) et d’un animateur pour 14 mineurs âgés de moins de six ans (au lieu d’un pour 10 actuellement).

«Les conséquences sur le terrain sont lourdes : dégradation de la qualité éducative des accueils périscolaires, mise en danger de la sécurité des enfants, et détérioration des conditions de travail des animateurs. L’objectif est donc de réclamer le retrait du décret pour un retour aux anciens taux d’encadrement», expliquent les animateurs de Gourdon. «Nous avons besoin de travailler dans des conditions décentes, poursuivent-ils, au lieu d’effectuer simplement de la surveillance et de la garderie. C’est évidemment aussi tout l’intérêt des enfants accueillis, qui doivent bénéficier d’une réelle qualité éducative durant les activités périscolaires. L’inquiétude et l’engagement sont d’autant plus importants pour nous car nos conditions de travail ne sauraient s’améliorer, au vu du plan de restructuration économique qui nous est imposé dès cette rentrée 2016.»

Lire la suite

Publicités

Poste de Gourdon : La lutte continue

La Dépêche, 10 mars 2015 :

Le conflit des facteurs de Gourdon s’enlise. Nous en sommes à la 5e semaine et aucune solution ne semble poindre entre les deux parties.Les élus commencent à s’en mêler en alertant les ministères à Paris.

Le conflit des facteurs de Gourdon est entré dans sa 5e semaine consécutive. Et, sur le terrain, l’ambiance se tend (lire notre édition de dimanche) sans qu’une sortie de crise ne semble encore à l’ordre du jour. Exemple dès 7 h 30 hier matin, quand, à l’initiative de la nouvelle association créée samedi 7 mars, et qui se nomme «Association citoyenne pour les services publics» (ACPSP), une quarantaine de Gourdonnais se sont réunis devant les grilles de la Poste pour empêcher le camion de courrier de rentrer dans les locaux. L’association réclame la distribution du courrier dans le strict cadre de la loi. Demain, ces usagers continueront ce blocus avec comme objectif de défendre un meilleur service public et la ruralité.

Lire la suite

Postiers de Gourdon : Après 5 semaines de grève, celle de la faim

La Dépêche, 6 mars 2015 :

Deuxième jour de grève de la faim, hier, pour les deux facteurs de Gourdon qui cherchent de l’aide pour les aider à sortir de ce conflit qui dure depuis plus de 5 semaines.

«Nous tenons surtout à bien faire comprendre aux usagers que nous travaillons dans des conditions déplorables notamment quand on nous demande de ramener le courrier que nous n’avons pas eu le temps de distribuer. Sur le bureau de Gourdon, chaque jour en temps normal, chaque facteur ramène du courrier à la fin de sa tournée», indique Serge Dondrille de la CGT-FAPT 46 qui poursuit.

Lire la suite

Gourdon (46) : facteurs en grève de la faim

La Dépêche, 5 mars 2015 :

La tension monte de tous côtés à Gourdon. D’une part les postiers en grève depuis plus d’un mois avaient annoncé qu’ils entameraient une grève de la faim si les négociations n’aboutissaient pas. Elles ont échoué mardi.

Hier, deux facteurs ont commencé cette grève sur la place du cinéma où deux tentes ont été installées. D’autre part, les usagers commencent à se lasser. «On nous dit que la continuité du service public est assurée. C’est faux sur Gourdon. Cela fait un mois que les gens n’ont pas reçu l’ombre d’un courrier dans leur boîte aux lettres, affirme Jean-Christophe, un Gourdonnais. Je constate que la population souffre énormément de cette grève. Les gens qui ont des courriers vitaux ne les reçoivent pas. La Poste a installé deux vigiles devant l’entrée, c’est maintenant un service public dont l’accès est empêché par une milice privée, ça commence à devenir surréaliste. Mais qui tire les ficelles ? Une ville entière est prise en otage. Cela va finir par faire une explosion sociale».

Lire la suite

Les facteurs de Gourdon ont haussé le ton à Cahors

La Dépêche, 14 février 2015 :

Fragilisés financièrement, les facteurs grévistes de Gourdon ne vacillent pas. Hier à Cahors, ils ont multiplié les actions.Leur grève prend une tournure historique.

Le climat social entre la direction régionale de La Poste et les facteurs grévistes de Gourdon est encore et toujours dans la tourmente. Aucune embellie, pas la moindre concession depuis quinze jours maintenant, malgré une nouvelle tentative de négociations qui a avorté hier à Cahors, dans les locaux de l’espace Bessières.

Lire la suite

La lutte continue à La Poste de Gourdon

La Dépêche, 13 février 2015 :

Motivés, les facteurs de Gourdon le sont pour leur deuxième semaine de grève. Hier matin encore, les négociations n’ont pas abouti. «Nous sommes toujours au point mort car La Poste ne veut pas s’engager par écrit même sur les deux points où l’on pouvait être d’accord» regrette Virginie Long, secrétaire départementale de la CGT FAPT 46.

Mardi, les facteurs ont été reçus par le secrétaire général du sous-préfet de Gourdon qui a pris des notes pour informer le préfet.

Lire la suite

Poste de Gourdon (46) : Dix jours de grève

La Dépêche, 10 février 2015 :

Dix jours de grève, de colère et d’espoir. ça dure et cela ressemble de plus en plus à une guerre des nerfs, car ce conflit social qui oppose les facteurs de la Poste de Gourdon à leur direction semble s’enliser. La hiérarchie postale se montre-t-elle intraitable ?

Ce n’est pas l’avis des dirigeants régionaux de La Poste qui assurent avoir «ouvert des négociations et poursuivre celles-ci pour trouver une issue». C’est-à-dire un accord susceptible de satisfaire les agents et les usagers affectés par la dégradation d’un service public essentiel. Ils l’ont à nouveau fait savoir hier en se rassemblant massivement devant la Poste de Gourdon où une cinquantaine de personnes, dont les 15 facteurs grévistes, ont fait résonner haut et fort le son de leur courroux et de leurs revendications.

Lire la suite