Archives de Tag: Gisors

Gisors : Grève surprise à La Halle aux Vêtements

L’Impartial, 27 juin 2015 :

Mercredi dernier, pour le premier jour des soldes d’été, les clients habitués à réaliser leurs emplettes à La Halle aux Vêtements de Gisors ont trouvé porte close…

À l’entrée, une banderole et cinq salariés distribuaient des tracts aux passants dès 8h du matin. Ils ont choisi de suivre le mouvement national, en décrétant une grève surprise. En cause : le plan de sauvegarde de l’emploi décrété par le groupe le 17 avril dernier et ne menaçant pas moins de 197 magasins sur 607, et se traduisant par une perte sèche de 1 599 emplois.

Lire la suite

Gisors : Un ouvrier hongrois tombe du toit chez ICP

Un accident qui suscite la colère de la CGT qui dénonce les conditions de travail au sein de l’entreprise gisorsienne.

En marchant sur le toit, l'ouvrier est passé au travers de cette plaque d'isolation.

En marchant sur le toit, l’ouvrier est passé au travers de cette plaque d’isolation.

Un accident du travail survenu le 17 juillet dernier est aujourd’hui dénoncé par une partie du personnel qui pointe du doigt des conditions de travail jugées déplorables. Plusieurs ouvriers précaires originaires des pays de l’Est européen se relaieraient sur le site de production cosmétique ICP, certains d’entre eux dormant même sur place… Lire la suite

Gisors : Colère des ouvriers de l’usine Merck-Schering Plough

Paris Normandie, 20 juin 2011 :

GISORS (27). Une banderole des salariés de l’usine Merck-Schering Plough a été déployée sur le donjon du château. Trois cent cinquante emplois sont menacés.

L’idée avait été lancée il y a plusieurs mois déjà… Depuis samedi matin, c’est chose faite : le donjon du château de Gisors, emblème de la ville, porte les couleurs du comité de soutien des salariés de l’usine toute proche d’Eragny-sur-Epte. Le site de production pharmaceutique, qui compte 350 employés, est toujours menacé par l’annonce du groupe Merck-Schering Plough (ex-Organon) qui souhaite s’en séparer. La banderole déposée samedi au point culminant de l’édifice datant du XIe siècle, alerte désormais les passants : « solidarité avec les 350 salariés de Merck-Organon ».

Lire la suite