Archives de Tag: Gefco

Plan social à Gefco Hordain : les salariés en grève

La Voix du Nord, 1 juillet 2016 :

Le groupe de logistique Gefco France, ancienne filiale de PSA Peugeot-Citröen, lance un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) prévoyant, au plan national, 134 suppressions de postes nettes. Au niveau local, treize des seize postes sédentaires du site d’Hordain sont concernés. Pour montrer leur mécontentement, les salariés en grève se sont postés dès 4 h aux entrées de Sevelnord, leur principal client.

« On démarre dans le calme. On ne bloque pas la route, on ne brûle rien. C’est pacifiste ». Olivier Gostiaux, responsable du parc et des ateliers à Gefco Hordain, et délégué du personnel titulaire, affilié à Force Ouvrière, assure que le but du mouvement de grève lancé au niveau national en ce 1er juillet n’a pour but que de communiquer sur le PSE annoncé mercredi, sans impacter l’activité de Sevelnord, principal client de Gefco Hordain. « On est plusieurs équipes – les salariés d’Hordain mais aussi des collègues de Trith-Saint-Léger de d’Onnaing – postées aux quatre entrées de l’usine. On bloque les camions de transports de véhicules de Gefco et on interpelle tous ceux qui rentrent ou sortent. Pas mal de gens chez Sevelnord n’étaient même pas au courant de l’existence de ce plan social. »

Lire la suite

PSA : EVN à vendre, salariés PSA prêtés à Gefco, c’est inacceptable !

Tract de la CGT PSA Mulhouse, 9 juin 2015 :

Comme toujours c’est par la presse (journaux et télé) que l’on apprend que la direction a le projet de vendre toute l’activité EVN à Gefco.

psagefco

C’est lundi 15 juin à l’occasion du CCE que la direction va présenter aux syndicats son projet : Sous prétexte de faire des économies, la direction veut vendre la totalité de l’activité EVN à Gefco des sites de Mulhouse (91 salariés), Poissy (112 salariés), Sochaux (157 salariés), et Rennes (91 salariés). Ce sont plus de 400 salariés sur le groupe qui sont concernés.

Voir le tract en PDF : EVN 09-06-15

Luttes pour l’emploi dans le Valenciennois (59)

Article de « Communisme-Ouvrier n°55 » , bulletin de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Depuis ce début d’année 2015, une bataille pour l’emploi s’est engagé pour les salariés de nombreuses entreprises aux alentours de Valenciennes. Mardi 25 mai 2015, la manifestation des salariés de Vallourec Saint-Saulve (500 emplois menacés) et Aulnoye-Aymeries (200 emplois menacés) a réuni plus de mille personnes pour sauver l’acierie et la tuberie.

Le maintien de l’emploi, c’est également ce qui préoccupe les salariés des Forges de Fresnes, société productrice des triangles de frein pour l’industrie ferroviaire déclarée en liquidation judiciaire et continuité de l’activité jusqu’au 31 mai.

Lire la suite

Chateauroux : les salariés de Gefco sont en grève

Radio Bleue, 1 juin 2015 :

Près de la moitié des 79 salariés du transporteur sont en grève sur le site de Châteauroux. Ils protestent contre le plan social qui menace leurs emplois.

Une quarantaine de personnes se sont mis en grève ce matin sur le site du transporteur Gefco à Chateauroux. Ils se mobilisent contre les suppressions de postes annoncées par le groupe : 480 des 4500 salariés devraient être licenciés.

Lire la suite

Grand-Quevilly : l’entreprise GEFCO bloquée les salariés

France 3 Haute-Normandie, 17 avril 2015 :

A l’annonce de la suppression de 500 emplois en France, les salariés de GEFCO, entreprise internationale de logistique, sont en grève. Le site de Grand-Quevilly qui compte une quarantaine de salariés, est bloqué depuis cette nuit.

Gefco emploie plus de 4 000 salariés dans toute la France. Il s’agit d’une ancienne filiale du groupe automobile PSA Peugeot Citroën, qui en a cédé 75% aux chemins de fer russes (RZD) fin 2012 pour 800 millions d’euros et conservé une participation minoritaire de 25%.

Lire la suite

Gefco : Appel à la grève contre les suppressions d’emploi

AFP, 16 avril 2015 :

La direction du transporteur de marchandise Gefco a détaillé jeudi en comité central d’entreprise (CCE) les 486 suppressions de postes annoncées pour réduire les coûts: elles toucheront, une quarantaine d’agences en France, notamment en Bretagne et Franche-Comté, selon FO.

Le groupe, qui compte plus de 4.000 salariés en France, est une ancienne filiale du groupe automobile PSA Peugeot Citroën, qui en a cédé 75% aux chemins de fer russes (RZD) fin 2012 pour 800 millions d’euros.

Lire la suite

PSA : Comité de groupe européen du 24 octobre 2012

Infos CGT sur le Comité de groupe européen du 24 octobre 2012 de PSA :

Comité de groupe européen du 24 octobre 2012

1) Résultats trimestriels PSA

Sans surprise, les 3 derniers mois sont marqués par la poursuite de la baisse des ventes en Europe, et par le fait qu’il n’y ait plus de ventes en Iran.
D’où un chiffre d’affaire en baisse de 3,9 %.
Objectif de M. Varin pour 2013 : maintenir une part de marché de 13 % en Europe.

Lire la suite

Un cadre d’une filiale de PSA se suicide sur son lieu de travail.

Un cadre de l’entreprise de transport logistique Gefco, filiale de PSA, s’est pendu le 5 mars dans un local de la société, à Bordeaux, après avoir laissé un courrier demandant à ce que son geste soit qualifié d’accident du travail, a annoncé vendredi 16 mars le syndicat FO.

Hervé Marsollier, 46 ans, chef de l’agence Gefco de Bordeaux, et père de deux enfants, a laissé un courrier détaillant les causes de son « geste désespéré », transmis à l’AFP par la section FO de l’entreprise. Il y évoque des « objectifs intenables avec la perte de clients importants »« l’animosité et les réflexions acerbes » de l’un de ses responsables hiérarchiques et « l’insuffisance des moyens commerciaux » pour maintenir le chiffre d’affaires. Les « pressions » et « l’angoisse »l’ont conduit mi-février à consulter un médecin mais, en dépit des médicaments prescrits, son anxiété n’a pas faibli, raconte-t-il dans cette lettre écrite sur ordinateur, adressée aux représentants de FO, au bas de laquelle il a ajouté à la main « je vous remercie de bien vouloir défendre les intérêts de mon épouse ».

Lire la suite

Chômage partiel à PSA Mulhouse : Communiqué de la CGT

Communiqué de la CGT de l’usine PSA de Mulhouse suite au Comité d’Entreprise du 29 février  :

La direction a annoncé une nouvelle semaine de chômage partiel du 23 au 27 avril, qui s’ajoute à celle de la semaine prochaine. En mettant en avant la nécessité de réduire les stocks, c’est une nouvelle fois l’Etat qui est mis à contribution et qui va sortir le chéquier pour payer cette période de chômage. Ce sont donc de substancielles économies que va réaliser PSA, alors même que pour plusieurs centaines d’intérimaires cette baisse de cadence signifie le retour à la case chômage, tandis que les autres intérimaires qui ont encore un contrat verront leur paye de mars et avril amputées d’une semaine de salaire.

Lire la suite