Archives de Tag: Fria

Echos de la grève générale en Guinée

Quelques échos de la grève générale ce 15 février en Guinée :

Conakry :

Rues vides, bureaux, commerces et banques fermés: Conakry et d’autres localités en Guinée avaient lundi des allures de villes mortes au premier jour d’une grève générale illimitée à l’appel des syndicats pour une série de revendications, selon un journaliste de l’AFP et des témoins.

A travers le pays, « la grève est suivie à 100%, il n’y a rien à dire », a affirmé à l’AFP Louis Mbemba Soumah, secrétaire général de l’Union syndicale des travailleurs de Guinée (USTG), une des coalitions ayant appelé à l’arrêt de travail, avec la Confédération nationale des travailleurs de Guinée (CNTG, la plus importante du pays).

Lire la suite

Guinée : Manifestation des femmes dans la cité minière de Fria

Afriquinfos, 2 décembre 2013 :

Les femmes ont pris les rues de la cité minière de Fria tôt ce lundi, pour protester contre l’arrêt des activités de l’usine d’alumine de Friguia, propriété du géant minier russe Rusal, a-t-on appris de sources concordantes.

Cette manifestation survient après la visite d’une délégation gouvernementale conduite par le ministre des Droits de l’Homme Kalifa Gassama Diaby, qui était allé sensibiliser les populations de Fria dont le sort est très affecté depuis l’arrêt de l’usine le 4 avril 2012.

Les populations végéteraient dans la misère, vu que les activités de cette ville tournaient autour de l’usine.

Lire la suite

Fria: manifestation de colère contre les coupures d’eau et de courant dans la cité de l’alumine de Fria

0000000manif_en_gui_0CONAKRY, (Xinhua) — Des manifestations contre les coupures d’eau et de courant électrique sont signalées ce mardi dans la cité minière de Fria, située à une centaine de kilomètres de la capitale de Guinée, a-t-on appris de sources concordantes.
Les populations de Fria tentent d’exprimer leur colère en prenant la rue, contre le manque d’eau qui frappe la ville depuis vendredi dernier.

Une situation consécutive à une décharge atmosphérique qui a causé des dommages sur les générateurs électriques de l’usine, entraînant une coupure de courant. Les populations qui s’étaient accommodées des délestages de courant devenus récurrents dans cette cité depuis l’arrêt de l’usine il y a près de deux ans, suite à une grève du personnel, n’arrivent cependant pas à digérer le manque d’eau dans les robinets. C’est ce qui aurait entraîné cette montée de tension ce mardi. Il faut noter également le fait que cette cité connaît une véritable traversée du désert, depuis la fermeture de l’usine de Friguia, relevant du géant minier russe Rusal. La ville qui dépendait entièrement de cette usine vit dans la disette avec une paupérisation poussée de ses habitants, qui commencent à manquer de moyens de subsistance, faute de salaires, selon nos sources.

http://www.ramatoulaye.com/fr/actualites-continent/oceanie/550-fria-manifestation-de-colere-contre-les-coupures-d-eau-et-de-courant-dans-la-cite-de-l-alumine-de-fria.html