Archives de Tag: Freeport McMoran

Indonésie : grève d’un mois prévue dans une mine de l’américain Freeport

AFP, 27 octobre 2014 :

Des milliers de salariés d’une mine de l’américain Freeport en Indonésie prévoient un mouvement de grève d’un mois à compter de la semaine prochaine, afin de protester contre une série d’accidents mortels, a indiqué lundi un syndicat de mineurs.

Les salariés de la mine à ciel ouvert de Grasberg et des mines souterraines exploitées par Freeport McMoRan, filiale du géant minier américain dans ce pays d’Asie du Sud-Est, dénoncent les conditions d’insécurité insuffisantes qui ont provoqué la mort de quatre mineurs dans un accident fin septembre sur le site dans les montagnes de Papouasie (est), auquel s’ajoutent d’autres incidents, a déclaré à l’AFP un responsable syndical, Albar Sabang.

Lire la suite

Publicités

Indonésie: 2000 ouvriers bloquent une mine

Le Figaro, 1er octobre 2014 :

Environ 2.000 ouvriers ont bloqué mercredi une mine du géant américain Freeport en Indonésie, paralysant la plupart des activités, afin de protester contre un accident qui a fait quatre morts sur le site le week-end dernier.

Portant des casques et des vestes oranges, les manifestants ont planté une tente avec une bâche bleue barrant l’unique accès à la mine à ciel ouvert de Grasberg et aux mines souterraines exploitées par Freeport McMoRan, la filiale du géant minier américain dans ce pays d’Asie du Sud-Est.

Lire la suite

Indonésie : Fin de la grève dans la mine de Grasberg

Zone Bourse, 16 décembre 2011 :

Freeport-McMoran, l’exploitant américain de la mine indonésienne d’or et de cuivre de Grasberg, a indiqué ce mercredi avoir trouvé un accord avec les syndicats pour reprendre prochainement le travail, après trois mois de grève. Une hausse des salaires de 24% est prévue pour 2012, avant une autre de 13% en 2013. Les livraisons de concentré devraient rester limitées jusqu’au retour de la production maximale, prévu début janvier.

Quelque 8.000 travailleurs sur les 23.000 du site avaient cessé le travail le 15 septembre pour réclamer des revalorisations salariales. Le conflit avait dégénéré durant les premières semaines, faisant plusieurs morts à l’intérieur et aux abords du site. Freeport évalue son manque à gagner résultant du conflit à 215.000 onces d’or et 231.000 tonnes de cuivre. Grasberg, en Papouasie indonésienne, est la première mine d’or au monde, avec 1,8 million d’onces extraites chaque année et la deuxième pour le cuivre, avec une production de 910.000 tonnes en 2010.

Indonésie : Troisième mois de grève des mineurs de Freeport

Le Monde, 21 novembre 2011 :

C’est une grève lointaine qui paralyse depuis des semaines les activités d’une gigantesque mine d’or et de cuivre située au pied d’une montagne reculée, dans l’extrême orient de l’Indonésie. Une province peuplée en majorité par des tribus de l’ethnie papoue. Mais pour lointaine qu’elle soit, cette grève observée par plus d’un tiers des 23 000 mineurs est en train de faire flamber les cours sur les marchés mondiaux : possédée à 90,6 % par le géant américain Freeport McMoRan – le reste étant détenu par l’Etat indonésien –, cette mine recèle l’une des plus grandes quantité mondiale de cuivre et d’or.

Les mineurs protestent contre des salaires insuffisants compte tenu de leurs conditions de travail, des dangers qu’ils prennent et du coût de la vie dans cette province reculée de Papouasie, située à plus de 4 000 kilomètres à l’est de la capitale, Djakarta. Cela fait plusieurs semaines que la colère gronde dans la zone, où plus de 8 000 mineurs, en majorité papous, bloquent les routes d’accès, empêchant les non grévistes d’accéder au chantier. Le conflit est entré dans son troisième mois, le 16 novembre, sans aucun signe de règlement à l’horizon. Les appels du président indonésien, Susilo Bambang Yudhoyono, à une « résolution appropriée » de la querelle sont restés sans réponses.

Lire la suite

Indonésie : Comment la direction de Freeport cherche à briser la grève des mineurs

Courrier International, 27 octobre 2011 :

Dans la partie indonésienne de l’île de Papouasie, une grève suivie par plus de 70 % des mineurs paralyse depuis plus d’un mois les activités de Freeport, la plus grande mine à ciel ouvert de cuivre et d’or du monde. L’exploitant américain, par voie de SMS et l’achat d’une demi-page de publicité dans la presse locale, offre 10 millions de roupies [800 euros] à tout employé non gréviste qui réussit à convaincre l’un de ses collègues ayant débrayé à reprendre le travail, lit-on dans Kompas.

La publicité, sous forme de BD, met en scène deux mineurs discutant dans leur langue indigène des modalités de cette offre dénommée sournoisement « Rentrer au village » : 50 % seront versés après la signature d’une lettre par le gréviste attestant de sa reprise de travail, et 50 % après la signature d’un nouveau contrat de travail. Le porte-parole du syndicat des mineurs dénonce la manœuvre qui, selon lui, ne peut que semer davantage de troubles au sein de la mine et dans l’ensemble de la Papouasie, qui connaît un regain de revendications indépendantistes.

Indonésie : Poursuite de la grève sur le site minier de Grasberg

RFI, 22 octobre 2011 :

Voici plus d’un mois que dure la grève dans la mine Grasberg, l’une des plus grandes mines d’or au monde, située dans la province indonésienne de Papouasie. Les mineurs papous réclament des hausses de salaires mais le propriétaire du site, le groupe américain Freeport, refuse de céder. Le conflit social est également renforcé par le climat de violence qui entoure la Papouasie ces dernières semaines. Huit morts en un mois, dont trois personnes tuées par balles par des inconnus, hier vendredi, à proximité de la mine.

Un chauffeur du groupe Freeport mitraillé dans sa voiture au petit matin, puis deux autres personnes assassinées à leur domicile : c’est la troisième embuscade de ce style depuis avril, sans le moindre suspect jusqu’à présent.

Lire la suite

En Indonésie, lutte des ouvriers de la multinationale Freeport

La Croix, 18 octobre 2011 :

Payés un euro de l’heure, les travailleurs d’une des plus grandes mines d’or et de cuivre au monde réclament depuis des mois des hausses de salaires.

Manifestation des ouvriers le 10 octobre

À l’extrême est de l’Indonésie, dans la région de Papouasie occidentale, l’une des plus grandes mines d’or et de cuivre au monde, exploitée par la multinationale Freeport McMoRan, est engluée depuis plusieurs mois dans un conflit social. Lundi 17 octobre, toutes les opérations de la mine à ciel ouvert mais également celles du gisement souterrain avaient été arrêtées.

Le directeur adjoint des opérations, Nurhadi Sabirina, avait mis en cause un « acte de sabotage » à l’origine de la coupure « à plusieurs endroits » du pipeline qui achemine le concentré d’or et de cuivre extrait de la mine. Il a été réparé hier, ce qui a permis une reprise partielle de l’exploitation.

Lire la suite