Archives de Tag: Finances Publiques

Loi travail : blocage de la direction des finances publiques à Tarbes

La Dépêche, 2 juin 2016 :

Jeudi, à 8h30, dans le cadre de la mobilisation contre la loi travail, les agents des finances publiques des Hautes-Pyrénées, en grève, ont organisé une opération de blocage de leur direction , 4, chemin de l’Ormeau. Des prises de paroles se sont succédé et les syndicalistes ont tenté de dialoguer avec le directeur, Jean-Claude Roques.

horsdequestionv2

Publicités

Grève aux Impôts : Perpignan, point de départ d’une action nationale

L’Indépendant, 11 mai 2016 :

La mobilisation des agents des finances publiques du département est en train de faire du bruit dans tout l’Hexagone. Des initiatives similaires sont sur le point d’éclater en région, dans le Gard, notamment où une grève est annoncée.

L’écho du mouvement catalan se propagerait même jusqu’à Paris, où l’on se prépare à du mouvement. « Une contagion depuis Perpignan », comme le souligne Anne Guyot Welke, secrétaire national du syndicat Solidaires finances publiques. « Le ras-le-bol est général et il ne concerne pas seulement les P.-O. L’objectif, c’est d’aller maintenant plus loin. Au moment des paiements et des réclamations, les agents doivent garder la pression. Et on le dit, ce n’est pas de gaieté de cœur, mais c’est la seule réponse », poursuit-elle. À ses côtés, Florence Diot, secrétaire national FO partage le point de vue. « On espère que l’action fera tâche d’huile. Car ce n’est pas aux agents des finances à supporter la politique d’austérité budgétaire. Une politique qui accentue l’injustice fiscale entre les contribuables. Nous avons besoin d’un mouvement national, car les agents n’en peuvent plus, ici et partout en France ».

Lire la suite

Mali : Grève illimitée et très suivie aux impôts

Mali Actu, 2 septembre 2015 :

Le Syndicat national des travailleurs des impôts (Syntim) observe depuis hier, une grève illimitée pour protester contre la non satisfaction d’un cahier de doléances en 13 points soumis au ministère de l’Economie et des Finances depuis 2011.

Le Syntim réclame l’adoption du projet de décret portant plan de carrière, d’un autre projet de décret portant statut particulier, l’audit du fonds d’équipement de la direction générale des impôts par une instance indépendante, le gel des transferts à la direction des grandes entreprises jusqu’à la mise en place de la commission paritaire. Le syndicat demande aussi la responsabilisation du comité pédagogique chargé de la formation des agents, la mobilité des responsables ayant passé plus de cinq ans dans le même service, la mise en place du fichier du personnel pour mieux gérer les ressources humaines en mettant l’homme qu’il faut à la place qu’il faut. Il exige aussi d’éviter à l’avenir des nominations ou des affectations en contradiction avec les impératifs contenus dans les plans de carrière, et recommande la dotation permanente et suffisante des services en matériels et équipements nécessaires à l’accomplissement des missions dévolues.

Lire la suite

Nouvelle grève des agents des finances au Burkina Faso

Le Faso.net, 25 août 2015 :

Après deux tentatives de grève de 72 heures et 48 heures sans gain de cause, le Syndicat national des agents des finances (SYNAFI) revient de plus belle à la charge en décrétant une fois de plus une grève de 72 heures. Ceci dans l’optique d’exiger purement et simplement le respect du protocole d’accord signé avec le gouvernement le 22 juin 2011.

La cours de l’éducation ouvrière a refusé du monde en cette matinée du 25 août 2015. Des agents du ministère de l’économie et des finances ne se sont pas fait prier à l’appel du Syndicat national des agents des finances (SYNAFI) qui de nouveau est en grève et cela pour 72 heures. Sur les murs, et même sur les arbres, on pouvait apercevoir l’effigie rouge représentant le SYNAFI et plus encore le slogan « savoir lutter, vaincre ensemble ». Cette grève fait suite au sit-in mené et à la grève des 19 et 20 août pour demander l’application du protocole d’accord et la répartition équitable du Fonds commun.

Lire la suite

97% des agents des finances en grève au Burkina Faso

Le Faso.net, 21 août 2015 :

La crise au ministère de l’économie et des finances ne se désamorce pas. Après les 72 heures de sit-in, le Syndicat national des agents des finances (SYNAFI) a décrété 48 heures de grève sur toute l’étendue du territoire national, les 19 et 20 août 2015.

Nous sommes au deuxième jour de cette grève. Au ministère de l’économie et des finances, la grève semble bien suivie. Nous trouvons quelques agents à la porte qui font le piquet de grève. On nous apprend que seuls les directeurs, les stagiaires et les volontaires travaillent.

Lire la suite

Paris : 7e semaine de grève des agents de propreté des centres des impôts

Le Parisien, 27 avril 2015 :

Ils ont posé les balais, les serpillières et les aspirateurs ! Ce lundi, les salariés grévistes de TFN propreté ont entamé leur 7e semaine de grève. Cette entreprise fait partie du groupe international Atalian, société spécialisée dans le nettoyage industriel, la sécurité et le transport, qui emploie 55 000 personnes dans le monde, dont 40 000 en France.

A 15 h 30, les grévistes de TFN, soutenus par l’intersyndicale CGT-FO-Solidaires, se sont rassemblés rue Leblanc (XVe), sous les fenêtres de la préfecture d’Ile-de-France. Ces salariés ont en charge le nettoyage des bureaux, parties communes et toilettes des centres des impôts parisiens. Parmi eux, il y a cette femme qui dit nettoyer 33 sanitaires en deux heures et demie ou cet employé qui, chaque soir, passe l’aspirateur sur… 1 400 m2 !

Lire la suite

Paris : Rassemblement de soutien aux grévistes du nettoyage

Communiqué de la CGT Finances Publiques Paris :

RDV au 5, rue Leblanc le lundi 27 avril à 15h30 (près du métro Balard) à Paris

Des salarié-e-s employé-e-s par la société TFN en charge du nettoyage des centres des finances publiques parisiens sont en grève depuis le 11 mars.

Ils demandent aux autorités publiques de prendre leurs responsabilités et de ne pas rejeter sur un autre la charge de faire respecter la loi.

Lire la suite