Archives de Tag: Feyzin

Grève reconduite à la raffinerie de Feyzin

France Info, 6 juin 2016 :

La raffinerie de Feyzin, au sud de Lyon, restera en grève : « On a fait une AG sur le personnel posté qui s’est prononcé à 80% des grévistes pour poursuivre jusqu’à vendredi où il y aura une prochaine AG », détaille Jeff Vapillon, élu FO à Feyzin.

Si le mouvement de grève a cessé dans certaines raffineries, les militants opposés à la loi Travail de Feyzin réaffirment leur détermination, en dépit du calendrier sportif : « L’Euro, le Tour de France, c’est totalement indépendant de notre volonté. Nous c’est le retrait de la loi Travail ou du moins la suppression de l’article 2 qu’on veut ».

Publicités

Les salariés de la raffinerie de Feyzin en grève : plus aucun produit ne sort

Le Progrès, 23 mai 2016 :

Plus rien ne sort de la raffinerie de Feyzin depuis la mise à l’arrêt des installations votée vendredi par une partie des 600 salariés.

Vous le voyez, y’a pas de blocage. Les salariés entrent et sortent », souligne Damien Galera. Le représentant syndical FO au CE et au CCE en a « marre » qu’on parle de blocage là où il n’y en a pas. En attendant, l’arrêt de la raffinerie Total de Feyzin a été voté vendredi et devrait être effectif dans la journée.

Lire la suite

Six raffineries sur huit en grève

France Infos, 23 mai 2016 :

Six raffineries sur les huit installées en France sont soit à l’arrêt, soit en phase d’arrêt selon Emmanuel Lépine, responsable de la branche pétrole à la CGT.

Cinq raffineries Total (Gonfreville-l’Orcher, Donges, Grandpuits, Feyzin et Provence-la-Mède) et la raffinerie Petroineos (ex BP) de Lavéra à Martigues sont soit à l’arrêt, soit en phase d’arrêt. Ce lundi matin, les deux raffineries Esso de Port Jérôme Notre-Dame-de-Gravenchon et de Fos-sur-Mer fonctionnent toujours.

Lire la suite

La raffinerie de Feyzin vote la grève

France 3 Rhône-Alpes, 20 mai 2016 :

Les salariés de la raffinerie Total de Feyzin ont voté vendredi la mise à l’arrêt des installations, pour protester contre la loi travail. L’arrêt de la plateforme devrait prendre plusieurs jours afin de respecter les procédures de sécurité.

Fin de la grève chez Total

RTL, 27 décembre 2013 :

Les employés des cinq raffineries Total en France avaient initié une grève au début du mois de décembre, afin de réclamer une renégociation salariale.

total59

Le mouvement de grève lancé il y a près de deux semaines a pris fin ce vendredi 27 décembre. Les salariés des deux dernières raffineries Total en grève, celle de La Mède, dans les Bouches-du-Rhône, et de Normandie, en Seine-Maritime, ont repris le travail.

Lire la suite

Total-Mardyck: après douze jours, la grève est reconduite jusqu’à jeudi

La Voix du Nord, 24 décembre 2013 :

En France, ils sont encore cinq à résister. « Ils », ce sont les cinq sites de Total, dont l’Établissement des Flandres (ex-Raffinerie des Flandres) de Mardyck, qui bouclent ce mardi leur douzième jour de grève. Réclamant la réouverture des négociations avec la direction du groupe pétrolier, à qui ils réclament une revalorisation de leur salaire et une prime au titre de l’année 2013, les salariés grévistes ont décidé, « face au mutisme de nos dirigeants », de reconduire leur mouvement jusqu’à jeudi.

Une prime de 1 500 € au titre de l’année 2013 et une augmentation des salaires avec une somme plancher fixée à 100 € : voilà ce que continue à réclamer l’intersyndicale SUD-CGT. Les syndicats CFE-CGC et CFDT, qui ont signé un accord avec la direction, ont quitté le mouvement. « Les négociations, qui se mènent au niveau national, sont aujourd’hui au point mort et la direction ne veut pas les rouvrir car elle estime qu’un accord a été signé avec la CFDT et la CFE-CGC. Ces deux syndicats devraient réaliser que les attentes des salariés sont tout autres, et surtout, légitimes », soulignent deux membres de l’intersyndicale CGT-SUD de l’Établissement des Flandres.

Lire la suite

Total : la grève se poursuit dans 3 raffineries au moins jusqu’à jeudi

Le Progrès, 24 décembre 2013 :

La grève qui affecte trois des cinq raffineries du groupe Total en France, dont celle de Feyzin, va se poursuivre au moins jusqu’à jeudi midi.

«Le mouvement se poursuit jusqu’à jeudi midi», a indiqué mardi le coordinateur CGT de Total Eric Sellini. La raffinerie de Normandie (Seine-Maritime), celle de Provence à Châteauneuf-les-Martigues (Bouches-du-Rhône) et celle de Feyzin (Rhône) sont affectées par ce mouvement qui porte sur les salaires.

Lire la suite