Archives de Tag: Ethiopie

Éthiopie: malgré la répression, les Oromos décidés à défendre leurs terres

La Presse, 22 décembre 2015 :

«Arrêtez les tueries! Il n’y a pas de démocratie!»: dans les rues de Wolenkomi, au nord-ouest d’Addis Abeba, la population locale oromo craint les expropriations et s’insurge contre la répression féroce du gouvernement éthiopien.

Les critiques contre les autorités sont rares en Éthiopie, où le régime est régulièrement accusé d’atteintes aux droits de l’homme.

Lire la suite

« Difret » : féminisme à l’éthiopienne

Les Nouvelles, 8 juillet 2015 :

Dans la grande tradition des films militants, Difret dénonce la condition des femmes en Ethiopie à travers l’histoire d’un procès qui a mobilisé tout le pays en 1996. Edifiant.

A 14 ans, Hirut vit dans un village à quelques heures de la capitale éthiopienne, Addis Abeba. Ce qu’elle aime, c’est aller à l’école. Mais un jour, elle est enlevée par un groupe d’hommes car l’un d’eux l’a choisie pour femme. Frappée, violée en guise de nuit de noces, elle se défend et tue son agresseur. Son acte la condamne à mort selon la tradition rurale, la même qui veut qu’un homme qui désire une enfant puisse l’enlever et la forcer à devenir sa femme.

Lire la suite

Violations brutales des droits dans les hôtels de luxe de Sheraton

Campagne Labourstart et de l’UITA (Union internationale des travailleurs de l’alimentation, de l’agriculture, de l’hôtellerie-restauration, du tabac et des branches connexes) :

Les hôtels et complexes touristiques Sheraton appartiennent au groupe Starwood, qui est également propriétaire des enseignes Westin, St-Regis, Méridien, W Hotels et The Luxury Collection. D’après Starwood, ce sont « des enseignes représentatives d’un style de vie unique » – des établissements luxueux pour les voyageurs d’affaires et les touristes aisés. Mais les violations brutales des droits humains des employés/es de la société font parfois aussi partie de ce style de vie unique.

Récemment, les employés d’hôtels Sheraton en Éthiopie et aux Maldives ont cherché à exercer un droit humain fondamental : négocier leurs conditions d’emploi par l’entremise de leur syndicat. Ils ont eu droit à la gamme complète des mauvais traitements – intimidation et licenciements collectifs brutaux.

Lire la suite

Des milliers d’immigrés éthiopiens fuient l’Arabie Saoudite

Des milliers d’Africains, en majorité Éthiopiens, continuaient mardi 12 novembre à se rendre aux autorités d’Arabie saoudite, à la suite de violences mortelles survenues le week-end dernier en marge d’une vaste campagne policière contre les immigrés clandestins.

012112013174801000000migrantsarabie

Abandonnant le quartier de Manfouha, où se concentre l’immigration clandestine dans le sud de Riyad, la capitale saoudienne, des milliers de personnes attendaient leur tour pour être conduits en bus vers un centre de déportation.

« J’ai été obligé de vendre à bas prix une partie de mes meubles, et dans la précipitation, d’en abandonner d’autres », a confié avec désespoir un Éthiopien assis à même le sol parmi une foule d’hommes, de femmes et d’enfants. Un de ses compatriotes a lui assuré avoir des papiers en règle. « Certains parmi nous ont un titre de séjour légal, mais nos ‘parrains’ ont encaissé l’argent et se sont éclipsés », a-t-il dit, témoignant de la situation de plusieurs expatriés qui devaient changer de garant pour pouvoir être en conformité avec la loi. Lire la suite

130 millions de femmes sont excisées chaque année dans le monde

APA, 1 janvier 2012 :

Un tel tableau, a indiqué le Président de l’Association Prévenir et de la Ligue sénégalaise contre le tabac, explique pourquoi l’excision crée plus de mutilations que le sida n’occasionne de contaminations.

‘ »À titre comparatif, souligne-t-il, la contamination par le sida, c’est 2 millions 500 tous les ans et les décès par sida 2 millions 100 000, là où les excisions sont à la base de trois millions de mutilations « 

« Même l’Europe n’échappe pas aux mutilations. Actuellement, il y a 220 000 mutilés ou menacés. En France, y en a 53 000. Il y a des populations guinéennes, maliennes qui pratiquent ces mutilations génitales féminines », a expliqué Dr Kassé.

Lire la suite

Ethiopie : Famine et logique capitaliste

Un article intéressant publié par 20 minutes le 26 juillet 2011 et qui montre que la famine qui touche la Corne de l’Afrique (Somalie, l’Ethiopie, le Kenya et Djibouti) n’est pas tant la conséquence de phénomènes naturelles que de l’organisation capitaliste de la production agricole.

Alors que la population subit une famine historique en raison de la sècheresse, les terres cultivables sont vendues à des entreprises occidentales, dénonce l’ONG Survival International…

Du carburant pour les voitures «vertes» plutôt que de la nourriture. En Ethiopie, le gouvernement a cédé plus de 250.000 hectares de terres dans la vallée de l’Omo, une des régions très fertiles et importantes pour l’approvisionnement en eau, à des entreprises qui y cultivent de la canne à sucre et des palmiers à huile pour répondre à la demande des pays développés. L’ONG Survival International dénonce ces cessions qui aggravent encore la famine dans la corne de l’Afrique.

Lire la suite

France Télécom supprime 8.000 emplois en Ethiopie

Site du Syndicat CGT-FAPT 77, 7 mars 2011 :

France Télécom, qui s’est offert les télécoms éthiopiens il y a quelques mois (jusque là un service public) commence fort : 8000 licenciements pour « restructurer la filière ». (source).

C’est là un bel exemple de ré humanisation de l’entreprise…