Archives de Tag: Erdogan

Naji Al-Jerf, journaliste syrien et activiste anti-Assad et anti-EI, assassiné en Turquie

Un opposant syrien ouvertement hostile à l’organisation Etat islamique (EI) a été tué par balles à Gaziantep dans le sud-est de la Turquie, a indiqué dimanche le groupe « Raqqa est massacrée en silence » sur son compte Twitter. L’ONG syrienne a affirmé que le « réalisateur Naji al-Jerf, père de deux enfants, a été assassiné aujourd’hui par (les balles d’un) pistolet à Gaziantep (à la frontière syrienne) en Turquie ».

image

Lire la suite

Publicités

La visite d’Erdogan attise les passions à Cologne

Manifestation anti Erdogan à Cologne le 24 mai 2014 [Rolf Vennenbernd / DPA/AFP]

Manifestation anti Erdogan à Cologne le 24 mai 2014 [Rolf Vennenbernd / DPA/AFP]

Direct Matin, AFP, publié le 24 Mai 2014

Des dizaines de milliers de partisans et d’adversaires de Recep Tayyip Erdogan se sont mobilisés samedi à Cologne (ouest de l’Allemagne) à l’occasion de ce qui ressemblait fort à un meeting électoral du Premier ministre turc.

Les détracteurs de M. Erdogan ont les premiers donné de la voix, en se réunissant dès la fin de matinée dans le centre-ville pour dénoncer la visite en Allemagne de celui qu’ils qualifient de « fasciste », d' »autocrate » ou de « meurtrier ». Lire la suite

Turquie: derrière le silence des femmes de mineurs

La catastrophe meurtrière de Soma, c’est aussi l’histoire de fils qui descendront dans la mine remplacer leurs pères morts. De femmes qui sont poussées à accepter l’«argent du sang». Mais cette fois, c’est peut-être aussi l’histoire d’une révolte.

- Des femmes aux funérailles du mineur tué dans la catastrophe de Soma, en Turquie le 14 mai 2014. REUTERS -

Elles attendent, en silence. Assises côte à côte, non loin de la sortie du puits d’où sont extraits les corps, le plus près qu’elles y sont autorisées. Un foulard coloré sur la tête, portant une jupe longue fleurie ou le large pantalon des paysannes, silhouettes alourdies par le poids des travaux domestiques et des angoisses sans fin.

A minuit mercredi 14 mai, sur les 787 hommes piégés au fond du puits de la mine de charbon à Soma, près de Manisa, dans l’ouest de la Turquie, on comptait 274 corps remontés sans vie. C’est donc l’accident minier le plus meurtrier qu’ait connu le pays, dépassant les 263 victimes de 1992 à Zonguldak. Le bilan sera sûrement encore plus lourd car au moins une centaine de mineurs ne sont toujours pas ressortis et les chances de les retrouver vivants s’amenuisent. Lire la suite

TURQUIE – Accident minier en Turquie: 25 personnes arrêtées par la police

La catastrophe minière a coûté la vie à plus de 300 personnes. AFP

La catastrophe minière a coûté la vie à plus de 300 personnes.
AFP

La police turque a arrêté dimanche 25 personnes, y compris les dirigeants soupçonnés de négligence de la société d’exploitation de la mine de Soma, dans l’ouest de la Turquie, où 301 mineurs ont été tués, selon les médias locaux.

Les secouristes ont achevé leur travail samedi après avoir retrouvé les corps des dernières victimes de la catastrophe minière de Soma, l’accident industriel le plus meurtrier de l’histoire de ce pays.

Des dizaines de procureurs ont été assignés vendredi pour enquêter sur l’incendie et l’explosion – qui aurait été provoqué par une défaillance électrique – dans la mine privée de Soma. Lire la suite

Amnesty dénonce la violence de la répression à Istanbul

AU RAPPORT

L’ONG publie ce mercredi un rapport sur la répression par le régime d’Erdogan des manifestations du mois de juin, qui ont fait au moins trois morts.

La police turque évacue le parc Gezi le 15 juin 2013.

La police turque évacue le parc Gezi le 15 juin 2013.

Trois mois après les importantes manifestations contre l’autoritarisme du gouvernement Erdogan à Istanbul, Amnesty International dénonce dans un rapport publié ce mercredi (lire le document en pdf) l’extrême violence de la répression des autorités contre les protestataires. «Le droit de se réunir pacifiquement a été systématiquement bafoué et les violations du droit à la vie, à la liberté et à ne pas être torturé et maltraité ont été nombreuses», affirme Andrew Gardner, spécialiste de la Turquie au sein de l’ONG de défense des droits de l’homme. Lire la suite

Erdogan prie les femmes turques d’avoir « au moins trois enfants »

3454848_3_34dc_le-premier-ministre-turc-recep-tayyip-erdogan_3d4b7a849ec30afb2d5c935381dc72feLe premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a une nouvelle fois appelé, jeudi 8 août, les femmes à « avoir au moins trois enfants pour soutenir la nation », lors d’un discours à Istanbul. 

Lire l’article  : « Recep Tayyip Erdogan, ‘gardien du vagin des femmes turques' »

« C’est mon droit en tant que premier ministre de dire qu’il serait bien que les femmes aient au moins trois enfants », a lancé Recep Tayyip Erdogan lors d’un discours à l’occasion de l’Aïd marquant la cérémonie de fin du mois de ramadan, retransmis depuis le siège de son parti de la justice et du développement (AKP) sur la chaîne NTV. « Si Vladimir Poutine peut le demander en Russie, alors pourquoi Erdogan ne pourrait-il pas le faire en Turquie », s’est-il insurgé.

Lire la suite

Recep Tayyip Erdogan, « gardien du vagin des femmes turques »

Critiqué de toutes parts pour ses excès d’autoritarisme, le premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a ouvert un nouveau front, cette fois avec les organisations féministes, qui manifestent mardi 29 mai, dans la capitale Ankara. Vendredi, M. Erdogan a violemment pris position contre l’avortement, le comparant à « un meurtre », devant les sections féminines de son parti à Istanbul.

Le 27 mai, des féministes turques bloquent les rues principales du quartier de Besiktas d'Istanbul, en réaction aux propos du premier ministre Recep Tayyip Erdogan sur l'avortement. | AFP/BULENT KILIC

Le 27 mai, des féministes turques bloquent les rues principales du quartier de Besiktas d’Istanbul, en réaction aux propos du premier ministre Recep Tayyip Erdogan sur l’avortement. | AFP/BULENT KILIC

Pour lui, l’avortement relève même de la conspiration contre les intérêts de la Turquie. « Je m’oppose aux naissances par césarienne et aux avortements, et je sais que c’est pratiqué à dessein. Ce sont des mesures destinées à empêcher lapopulation de ce pays de s’accroître. Je vois l’avortement comme un meurtre. (…) Chaque avortement est un Uludere« , a-t-il déclaré, faisant allusion au raid aérien turc qui a tué 34 contrebandiers kurdes, à Uludere, en décembre 2011, et pour lequel son gouvernement est mis en cause ces jours-ci.

Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :