Archives de Tag: employées de maison

Violences physiques et sexuelles, l’histoire choquante des employées de maison au Qatar

Amnesty International, 23 avril 2014 :

Dans son rapport rendu public mercredi 23 avril, Amnesty International dénonce l’absence de protection des employées de maison migrantes victimes d’exploitation, notamment de travail forcé et de violences physiques et sexuelles.

Intitulé My sleep is my break”: Exploitation of domestic workers in Qatar, ce rapport dépeint un sombre tableau de la situation des femmes qui sont recrutées pour travailler au Qatar sur la base de fausses promesses quant à leurs salaires et à leurs conditions de travail. Elles se retrouvent à trimer de très nombreuses heures, sept jours sur sept et certaines femmes endurent des violences physiques et sexuelles épouvantables.

Lire la suite

Publicités

Le Traité international sur les droits des employées de maison entre en vigueur

RFI, 6 septembre 2013 :

La nouvelle est passée pour le moins inaperçue. Pourtant, ce 5 septembre, un cap considérable en matière de droit du travail a été franchi : le Traité international sur les droits des employés de maison est entré en vigueur. Il va offrir à des dizaines de millions de domestiques dans le monde des protections vitales. Reste que le nombre de pays ayant ratifié ce traité reste maigre et que la bataille est encore loin d’être gagnée.

A Jakarta, en Indonésie, une manifestation contre les tortures infligées aux travailleurs domestiques d’Arabie Saoudite (2010).

C’est une victoire pour les travailleuses et travailleurs domestiques, ces « invisibles » dont le nombre varie entre 50 et 100 millions. L’entrée en vigueur du Traité international sur les droits des employés de maison va désormais leur permettre de bénéficier du même droit de protection que celui dont disposent les autres travailleurs : durée de travail journalier limitée, congés hebdomadaires, couverture sociale et salaire minimum. Les travailleuses et travailleurs domestiques devront aussi être protégés par leur gouvernement contre les violences et les abus. Enfin, les enfants mineurs devraient ne plus être forcés à travailler.

Lire la suite