Archives de Tag: écologie

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : TOUJOURS RIEN ?

Article publié dans notre bulletin Communisme ouvrier n°65 de mai 2016

Du 26 au 28 avril s’est tenue la 4ème conférence environnementale sous la présidence de Ségolène Royal, la ministre de l’environnement, de l’énergie et de la mer. Elle intervient suite à la COP21 qui a eu lieu à Paris en novembre 2015 avec un accord international pour le climat à la clé.

Même si la plupart des actions envisagées n’arriveront par décret qu’à partir de, au mieux, l’été prochain, on peut déjà constater que ces conférences passent et se ressemblent. Non, cette fois il n’y aura pas de propositions choc du type « portiques d’éco-taxe » dont la mise en place coûterait quelques centaines de millions d’euros avec un abandon total du dispositif, une fois payé et installé, dès le moment où le patronat taperait la main sur la table. Non, cette fois la conférence reste modeste et table sur une palette de mesures qui ne fera, a priori, pas de vagues.

Lire la suite

Publicités

Manifestation contre l’exploration du gaz de schiste

Entre 300 et 450 personnes, selon les estimations respectives de la gendarmerie et des organisateurs, ont manifesté samedi à Jouarre (Seine-et-Marne), devant la plateforme du pétrolier Hess pour dénoncer le projet d’exploration du gaz de schiste, a constaté un journaliste de l’AFP.

540489-un-homme-manifeste-a-la-petite-brosse-pres-de-jouarre-le-3-aout-2013-contre-un-forage-exploratoire

«Les huiles de schiste…, on n’en veut pas, ni ici, ni ailleurs! Ni aujourd’hui, ni demain», «C’est notre terre, Hess go home», proclamaient les banderoles des manifestants, pour la plupart habillés de noir, «symbole de la marée noire», selon Jean-Philippe Prévost, fondateur du Collectif Pays Fertois, une des organisations ayant appelé à la mobilisation.   Lire la suite

Discussion en ligne : « Le marxisme et l’écologie »

Discussion en ligne animée par Nicolas Dessaux et des militants de l’Initiative communiste-ouvrière

Le marxisme avait réputation d’une idéologie productiviste, technicienne, insensible à l’écologie, aux questions de l’environnement et du climat. Ceux qui tentaient de marier les deux étaient alors astreints à faire le grand écart, empruntant un argumentaire étranger à la classe ouvrière. Pourtant, partout dans le monde, les ouvriers sont en première ligne pour subir les produits toxiques, le productivisme du capital et la pollution. Une relecture des textes de Marx montre, contrairement aux idées reçues, l’attention qu’il portait à la dégradation de l’environnement et aux relations homme / nature. Comment constituer une véritable approche communiste de l’écologie, sans sombrer dans les idéologies réactionnaires qui sont trop souvent associées à l’écologisme.  

Jeudi 23 mai, de 20h30 à 22h00 (heure de Paris).

Lire la suite