Archives de Tag: droit d’asile

Danemark, Suisse, Allemagne : la confiscation des biens des migrants s’étend en Europe

Le Monde, 26 janvier 2016 :

Dissuader les migrants de venir au Danemark. L’objectif du projet de loi sur l’immigration, adopté à une écrasante majorité mardi 26 janvier par le Parlement danois, est on ne peut plus clair. Quitte à mettre en place des mesures qui font bondir les défenseurs des droits de l’homme : comme celle sur la confiscation d’une partie de leurs biens.

Il est « raisonnable que l’Etat ne paie pas pour ceux qui peuvent le faire par eux-mêmes », fait valoir la ministre de l’intégration danoise, opposée à l’immigration, Inger Stojberg. Il s’agit d’un dispositif contraire aux « standards européens et internationaux de protection des droits de l’homme », s’indigne le Haut-Commissariat aux réfugiés de l’ONU.

Lire la suite

Publicités

Norvège : réfugiés menacés d’expulsion vers la Russie en grève de la faim

LCI TF1, 19 janvier 2016 :

En Norvège, une trentaine de demandeurs d’asile ont entamé une grève de la faim. Ils protestent contre la décision de la Norvège de vouloir les expulser vers la Russie.

Oslo a en effet décidé que les migrants ayant transité par la Russie y seraient renvoyés sans que leur demande d’asile soient examinée, jugeant que la Russie était un « pays sûr ». Cette mesure suscite l’indignation des ONG norvégiennes.

Des réfugiés Syriens assignés par « Habitat Toulouse » devant le Tribunal d’Instance

Vendredi 8 janvier 2016, sont jugés à Toulouse, des réfugiés syriens demandeurs d’asile.

Ils sont obligés, depuis presqu’un an, de squatter un bâtiment dans le quartier des Izards, faute de proposition de logement qui tienne compte de leur situation.

Quel est leur crime ? Occuper un bâtiment tout à fait correct, entretenu par ces familles, mais voué à la destruction par le bailleur social « Habitat Toulouse » dans le cadre de la métropolisation des quartiers populaires. Qu’on en juge : dès qu’un appartement est libéré, le bailleur se précipite pour le rendre inutilisable : les portes et les fenêtres sont arrachées, les salles de bains sont dégradées ; des vigiles sont même payés, la nuit, pour veiller à la non-occupation des logements : drôle de social pour une destruction !

Lire la suite

Appel à rassemblement des migrants de la Place de la République, 30 décembre 2015.

Appel à rassemblement des migrants de la Place de la République, 30 décembre 2015, 17 h 30.

bienvenuF

La nuit dernière, nous étions toujours 160 migrants à dormir Place de la République, en violation évidente de nos droits à l’hébergement en tant que demandeurs d’asile. Ce matin à 7 heures, la police est venue et nous a encerclés sans dire quoi que ce soit. Ils ne nous ont pas laissé une chance d’expliquer nos problèmes. Ils nous ont simplement pris un par un et nous ont mis dans des bus. Ils nous ont amené à la police. Nous avons eu très peur. Au commissariat ils nous ont demandé des récépissés (preuve de demande d’asile), ont pris nos noms, adresse et nationalité mais ont fini par nous laisser sortir, sans aucune solution, sans réponse pour un hébergement. Cette intervention policière était uniquement pour nous mettre la pression et nous nous sentons très frustrés par l’attitude du gouvernement.

Lire la suite

Attaque contre le droit d’asile en Belgique

Le Soir, 18 décembre 2015 :

Jusqu’ici, les réfugiés reconnus en Belgique obtenaient un droit de séjour illimité sur notre territoire. Ce vendredi, le conseil des ministres a approuvé un avant-projet de loi qui, sur proposition du ministre de l’Intérieur Jan Jambon et du secrétaire d’Etat à l’asile et la migration, Theo Francken, tous deux N-VA, transforme ce droit de séjour illimité en un séjour temporaire de cinq ans, à partir de l’introduction de la demande d’asile (et non de la reconnaissance donc).

Pendant ces cinq années, si le Commissariat général aux réfugiés et apatrides (CGRA) considère que la personne n’est plus en danger dans son pays d’origine, il peut donc décider de retirer la protection internationale au réfugié et de lui remettre un ordre de quitter le territoire.

Lire la suite

Demandes d’asile : les aides d’Etat vont être divisées par deux en 2016

Politique.net, 10 décembre 2015 :

Marine Le Pen peut être satisfaite : elle n’est pas au pouvoir mais Nicolas Sarkozy hier et François Hollande aujourd’hui ont intégré son discours anti-immigré. Chez Sarkozy, cela se traduisait par une course à l’expulsion. Chez Hollande, cela passe par la recherche d’économies. Exemple : « Le budget 2016 prévoit de diminuer de 30 millions d’euros (par rapport aux dépenses de 2014) les allocations versées aux demandeurs d’asile », relève Le Canard enchaîné.

welcoim

Une baisse de 30 millions d’euros alors que la France va accueillir un peu plus de demandeurs d’asile en 2016 ? Un décret en date du 21 octobre a défini le nouveau barème de la nouvelle allocation pour demandeur d’asile (ADA). Attention à la chute : « pour les personnes seules hébergées à l’hôtel, l’aide passe de 11,45 à 6,80 euros par jour. Pour un couple, l’allocation dégringole de 23 à 10,20 euros. Une famille de trois personnes perd, elle, 9 euros par jour, et une famille de quatre, 6 euros », détaille l’hebdomadaire.

Lire la suite

Lutte contre le mur de la honte en Grèce

Alors qu’au moins 60 personnes, dont la moitié sont des enfants, sont mortes ces quatre derniers jours en tentant de fuit vers les îles grecques de la Mer Égée, les autorités grecques se sont lancés dans la construction d’un rideau de fer au niveau de la frontière avec la Turquie.

Ath1

Samedi, environ 500 manifestants ont manifesté pour faire tomber ce mur et permettre aux réfugiés de passer par la terre plutôt que de risquer leurs vies en mer. Des affrontements ont opposé les manifestants et les forces de répression non loin de là où se construit le rideau de fer.

Lire la suite