Archives de Tag: Danone

Top 10 des salaires des patrons français

Il Boursa, 5 avril 2014 :

Le magazine français, Capital, a publié le palmarès de patrons français les mieux payés, qui selon les données ont vu leur fiche paie grimper en flèche l’an dernier.

Le record revient à Thierry Breton, le patron d’Atos, qui a vu ses rémunérations bondir de 74,5%, à 4,9 millions d’euros.

Lire la suite

Publicités

Tunisie : Kraft SAIDA doit réintégrer le responsable syndical licencié !

Campagne de UITA – Fédération syndicale internationale des travailleurs de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de l’hôtellerie, 6 août 2012 :

Suite au rachat de la division biscuit de Danone Kraft Foods détient 49% de l’une des plus grandes usines de biscuits en Afrique, la Société Tunisienne de Biscuiterie (SAIDA). L’usine SAIDA emploie 1600 travailleurs dont 80% sont des femmes.

Les travailleurs de SAIDA découvrent ce que cela signifie d’être confrontés à la puissance de Kraft et à une direction hostile déterminée à limiter et même supprimer les droits des travailleurs et de leurs représentants.

Après des négociations difficiles et sans résultat, l’entreprise a exercé une pression croissante sur les négociateurs syndicaux. Exemple de cette pression accrue, un représentant syndical a reçu un avis de mise à pied de trois jours, au sujet duquel le syndicat avait besoin de consulter ses membres. Pendant une période où l’usine était à l’arrêt à la suite d’une panne mécanique, le syndicat a convoqué une réunion tout à fait légitime de ses membres pour discuter des actions à mener à l’avenir compte tenu de la situation. Suite à cette réunion Zed Naloufi, le secrétaire général de la section syndicale locale, a été sanctionné par un licenciement sans préavis. Son « crime »? Représenter et rencontrer les membres qui l’ont élu!

Lire la suite

Les plans sociaux, c’est maintenant ?

Libération, 9 mai 2012 :

L’élection présidentielle est terminée. Doit-on dès lors s’attendre à un « troisième tour social », une vague de licenciements dans les grands groupes, notamment industriels ? C’était en tout cas l’inquiétude de Jean-Claude Mailly, secrétaire général de FO, relayé par François Hollande, entre les deux tours de l’élection. Trois jours après le second tour, qu’en est-il de cette « vague de plans sociaux », évoquée par le syndicaliste, qui devait survenir après l’élection ?

Aucun grand groupe n’a annoncé, depuis dimanche, des suppressions d’emploi massives. Mais plusieurs plans sociaux d’envergure sont en préparation, comme à Air France-KLM, Danone ou même Groupama. Demain, Carrefour réunit son « comité de groupe ». LA CFDT redoute un plan social qui pourrait entraîner la destruction de « 3.000 à 5.000 postes » sur 110.000, à raison de 20 postes dans chacun des 200 magasins en France, plus les sièges sociaux.

«Le pire se produira dans les semaines à venir » pronostique Mohamed Oussedik, secrétaire confédéral de la CGT sur les questions d’industrie. Pour le syndicaliste, des consignes de reports de plans sociaux pour cause de campagne électorale ont bien été données par le gouvernement même si « les directions démentent, évidemment ». Cela concerne, selon lui, surtout des entreprises détenues par l’État, ou dans lesquelles il a une participation.

Lire la suite