Archives de Tag: Danemark

Vidéos du 1er Mai 2014

Première série de vidéos des manifestations du 1er Mai 2014 à travers le monde :

Athènes (Grèce) :

Lire la suite

En Europe, une femme sur trois victime de violences

Les chiffres font froid dans le dos ! Une femme sur trois vivant dans l’Union européenne (UE) a été victime de violences physiques ou sexuelles au moins une fois dans sa vie depuis l’âge de 15 ans, selon une étude publiée mercredi par l’Agence européenne (*) des droits fondamentaux (FRA), la plus vaste jamais réalisée.

3645055_000-par2283337_640x280

Cela correspond à 62 millions de femmes dans l’Union européenne, alors que l’Agence estime qu’une femme sur 20 a été violée à l’âge de 15 ans ou plus. L’étude se fonde sur les témoignages dans les 28 pays de l’UE de 42 000 femmes, âgées de 18 à 74 ans, recueillis lors d’entretiens individuels réalisés en tête à tête entre mars et septembre 2012. «On a besoin d’agir. Trop de femmes souffrent en Europe!», a lancé le directeur de la FRA, le Danois Morten Kjaerum lors de la présentation du rapport. Les chiffres révélés par l’enquête ne peuvent et ne doivent tout simplement pas être ignorés», a-t-il insisté.

Troisième série de photos des manifestations du 1er Mai 2013

Troisième série de photos du 1er Mai 2013 à travers le monde (voir ici la première et la deuxième séries de photos).

Aarhus (Danemark) :

Aahrus

Asunción (Paraguay) :

Asuncion

Lire la suite

Le papetier français Sequana ferme trois usines.

La décision est à la hauteur des épreuves que rencontrent les industriels du papier, un secteur de plus en plus sinistré en Europe. Sequana, le numéro un français de cette profession, a décidé de fermer trois usines d’un coup, a-t-il annoncé jeudi 13 septembre. Une au Danemark, une autre en Grande-Bretagne, la dernière en Argentine. Cela ramènera de 25 à 22 le nombre de sites du groupe dans le monde. Au total, quelque 430 emplois vont disparaître.

Sequana estime que "depuis 2008, la demande de papiers graphiques baisse d'environ 6 % par an"

Sequana estime que « depuis 2008, la demande de papiers graphiques baisse d’environ 6 % par an »

« Nous aurions pu arrêter une machine ici, une autre là », explique Pascal Lebard, le directeur général de Sequana. C’est d’ailleurs ce qu’il a fait le mois dernier à Chartham, au Royaume-Uni, où seule une ligne de production a été stoppée.« Mais fermer des sites entiers permet de réduire les frais fixes de façon plus forte. Et face à la crise, il faut bien réagir. »

Le couperet est donc tombé sur Dalum au Danemark, Ivybridge au Royaume-Uni et Witcel en Argentine. Trois sites qui étaient devenus relativement petits. Leur capacité de production globale atteint 126 000 tonnes, soit environ 10 % de celle du groupe.

La France, elle, est épargnée cette fois-ci par le projet de Sequana, dont le Fonds stratégique d’investissement (FSI) est, depuis cet été, le premier actionnaire, avec 20 % du capital.

Lire la suite

Solidarité internationale avec les Pussy Riot face à la répression

Alors qu’à Moscou, les trois membres du groupe punk féministe Pussy Riot ont été condamnées aujourd’hui à deux ans de camp pour « hooliganisme« , des protestations ont eu lieu en Russie comme à travers le monde pour manifester la solidarité avec les trois femmes condamnées par le régime de Poutine.

Quelques images de manifestations à travers le monde :

Moscou (Russie) : Les forces de répression sont intervenues et plusieurs manifestant(e)s ont été arrêtés devant le tribunal où se tenait le procès.

Lire la suite

Premiers échos des actions de solidarité avec la lutte au Québec

Le 23 juin, un rassemblement a été organisé à Copenhague (Danemark) devant le consulat canadien en soutien à la lutte des étudiants québecois. Une lettre de soutien (voir la lettre en anglais) aux étudiants en lutte au Québec a été lue au nom des syndicats étudiants Danske Studerendes Fællesråd (Danemark), Norsk Studentorganisasjon (Norvège) et Sveriges Förenade Studentkårer (Suède).

Rassemblement devant l’ambassade du Canada à Copenhague

Le 24 juin, une journée d’action internationale avait été appelée en soutien aux luttes des étudiants du Québec. Si la dépêche AFP parle de « 150 à 200 manifestants », France Infos donne le chiffre de 200 à 300 manifestants à Paris.

Manifestation à Paris

Lire la suite

Au Danemark comme en Allemagne : On ne veut pas des racistes !

Le 31 mars, plusieurs groupes de l’extrême-droite européenne, dont l’EDL de Grande-Bretagne et des organisations du Danemark, d’Allemagne, de Suède et d’ailleurs avait prévu une manifestation « contre l’Islam » dans la ville danoise d’Aarhus. Malgré son appel européen, l’extrême-droite n’a rassemblé qu’entre 150 et 200 personnes. Bref ce que la Dänische Verteidigungsliga (Ligue de Défense Danoise) présentait comme allant être « la plus grande manifestation sur le sol danois contre l’Islam » a fait un flop.

Vidéo : Manifestation antifasciste à Aarhus le 31 mars :

A l’opposé, sous le mot d’ordre « Aarhus pour la diversité », une contre-manifestation anti-fasciste a rassemblé « entre 4.000 et 5.000 » personnes selon l’AFP. Voulant montrer que les racistes et les néo-nazis n’avaient rien à faire à Aarthus comme ailleurs, une partie des manifestants a tenté de forcer les barrages de police pour perturber le rassemblement de l’extrême-droite, d’où quelques affrontements avec les flics et les néo-fascistes.

Lire la suite

Danemark : Deux quotidiens du groupe Berlingske Media en grève

AFP, 27 janvier 2012 :

Les rédactions du journal Berlingske et du tabloïd B.T. ont entamé une grève vendredi pour protester contre des suppressions d’emploi au sein du groupe Berlingske Media, apprend-on de sources concordantes.

Outre ces deux quotidiens, Berlingske Media qui appartient au groupe anglais Mecom possède notamment la radio 24syv et l’agence de presse BNB et emploie 2.500 personnes.

Les quelque 310 grévistes protestent contre la suppression de 87 emplois dans l’ensemble du groupe et contre la fermeture du journal gratuit Urban suite à un plan d’économies annoncé en janvier par Berlingske Media.

Lire la suite

Nouvelles des camarades iraniens arrêtés au Danemark

Révolution en Iran, 17 octobre 2011 :

Nos ami(e)s détenu(e)s par la police danoise ont été libéré(e)s et accueilli(e)s par leurs camarades à Malmö (Suède). Ils ont été arrêtés illégalement, sans aucune raison valable, et détenus pendant douze jours, quinze minutes à peine après que les terroristes de l’ambassade du régime islamique appellent la police pour arrêter des opposants au régime et mettre fin à une action de protestation totalement justifiée et civilisée.

Nous disons une fois encore au gouvernement danois et à la police que protester contre la bande d’assassins du régime islamique d’Iran est notre droit, que nous ne reconnaissons pas ce régime comme légitime pas plus que nous reconnaissons les restrictions de n’importe quel gouvernement contre nos activités politiques contre la République Islamique d’Iran.

Copenhague : 16 militants iraniens arrêtés devant l’ambassade iranienne

Communiqué du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran, 5 octobre 2011 :

Aujourd’hui, 5 octobre 2011, un groupe d’opposants à la République Islamique d’Iran ont été arrêtés à Copenhague, Danemark. Les protestataires pacifiques ne faisaient que placer des affiches pour dénoncer les récentes arrestations de militants ouvriers en Iran lorsqu’ils ont été arrêtés.

La police a refusé de donner des informations sur le lieu de détention et les accusations portées contre les militants iraniens dont trois femmes.

Lire la suite