Archives de Tag: Damas

54 femmes et enfants otages depuis un an en Syrie

Syrie : l’extermination du peuple révolté – Les armes chimiques du régime

Le Courant de la Gauche Révolutionnaire en Syrie est une organisation qui se réclame du marxisme révolutionnaire. Il nous semble intéressant de reproduire son texte daté du 22 août sur les crimes du régime d’Al-Bachar contre la population civile. (texte qui a été traduit en français par Mediapart).

Le régime dictatorial poursuit sa politique d’extermination de notre peuple. L’aube du 21 août 2013 a vu mourir de centaines de Syriens, dont un nombre important de femmes et d’enfants, victimes des armes d’extermination que sont les gaz toxiques et l’utilisation incontestable d’armes chimiques, dans les quartiers de la Ghouta orientale, la banlieue de Damas, et ce, dans le cadre de l’attaque militaire la plus violente du régime menée depuis ce matin sur ces zones révoltées.

Depuis plus de deux ans, la liste des sévices et des sacrifices consentis par les masses de notre peuple ne cesse de s’allonger. Il est impossible de recenser les centaines de milliers de martyrs, de blessés, d’emprisonnés et les millions d’exilés et de réfugiés. La torture de notre peuple, qui n’en peut plus, se prolonge. Ses cris se perdent dans l’air et un silence mortel engloutit la conscience humaine.

Lire la suite

Manifestation à Damas pour souhaiter une « année noire » à Bachar al-Assad

RTL Infos, 1 janvier 2013 :

Des dizaines d’hommes et de femmes, coiffés de chapeaux de père Noël, ont défilé durant la nuit de lundi à mardi dans un quartier du nord de Damas pour souhaiter une année 2013 « noire » au président Bachar al-Assad, selon une vidéo mise en ligne par des militants.

« Nous te souhaitons une année noire Bachar et bonne année à la Syrie », ont notamment scandé les manifestants sur l’air de « joyeux anniversaire », au milieu des youyous des femmes arpentant les rues du quartier Cheikh Mohieddine.

Lire la suite

Damas : Manifestation devant le siège du partis Baas

Manifestation à l’heure de l’appel à la prière hier soir (27 décembre) à Damas devant le siège du parti Baas, parti nationaliste au pouvoir depuis 1963 en Syrie.

Selon Ouest-France (28.12.11), « depuis une dizaine de jours, la capitale, relativement peu touchée par la révolte (qui touche fortement la banlieue) connaît une augmentation du nombre des manifestations, quasi quotidiennes dans le quartier de Midan. »

Mobilisation en Syrie contre le régime d’El Assad

La Croix, 12 décembre 2011 :

Les commerces sont restés fermés et les rues désertes dans plusieurs régions de la Syrie, dimanche 11 décembre, en réponse à un appel de l’opposition. Elle entame ainsi une vaste campagne de désobéissance civile contre le régime de Bachar el Assad qui doit se poursuivre sous d’autres formes : fermeture de routes, sit-in, grèves dans les universités ou les transports, coupures volontaires des téléphones portables…

Les forces de sécurité ont procédé à des arrestations à Damas et à Douma, où la grève était observée à 90% selon l’OSDH et des militants, et ont tenté d’ouvrir de force les magasins à Harasta. Les affrontements entre opposants du régime et partisans de Bachar el Assad ont fait 55 morts vendredi 9 et samedi 10 décembre et ont coûté la vie à au moins 13 civils dimanche 11 décembre à travers le pays.

La révolution frémit à Damas

Témoignage sur la situation à Damas publié le 7 août sur Rue 89 :

La révolte monte lentement dans la capitale syrienne verrouillée par le pouvoir, et la vie quotidienne a changé. Témoignage.

En apparence, la vie n’a que peu changé depuis le début du soulèvement contre le régime de Bachar el-Assad.

Les gens se promènent dans la rue, les magasins sont ouverts. D’immenses drapeaux ont fait leur apparition place des Omeyyades et des Abbassides, un stade a été transformé en caserne.

Certaines administrations ont affiché des caricatures telles qu’un Satan américano-sioniste en train de partager le gâteau syrien avec des diablotins armés de longs glaives sur lesquels on peut lire : BBC, France 24, Al Arabiya, Al Jazeera (chaînes qui diffusent les vidéos envoyées par les manifestants).

Lire la suite

Nouvelles manifestations en Syrie

AFP, 29 juillet 2011 :

Quatre civils ont été tués et des dizaines blessés vendredi par des tirs des forces de sécurité en Syrie, où des centaines de milliers de manifestants ont réclamé la chute du régime et dénoncé l’inertie de la communauté internationale face aux répressions.

« Un jeune homme a été tué et plusieurs autres blessés par des tirs nourris des forces de sécurité qui cherchaient à disperser des centaines de manifestants réunis sur la place Qniniss à Lattaquié (ouest) », a affirmé à l’AFP Rami Abdel Rahmane, président de l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

Lire la suite

Manifestation et répression en Syrie

AFP, 15 juillet 2011 :

Alors que de grandes manifestations ont lieu vendredi 15 juillet en Syrie, notamment dans les villes de Deir ez-Zor, Hama et Damas, pour demander la libération des détenus et la chute du régime, les forces de sécurité ont tiré à balles réelles à Damas, Deraa (sud) et à Idleb (nord-ouest), faisant quatorze morts, d’après un militant des droits de l’homme.

« Neuf personnes ont été tuées à Damas : six à Qaboune et trois à Roukn Eddine [noms de quartiers]. Trois autres ont été tuées à Idleb [nord-ouest] et deux à Deraa », ville du sud de la Syrie où est né le mouvement de contestation du régime syrien, a affirmé Abdel Karim Rihaoui, de l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH). Les forces de sécurité ont également fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser la foule, toujours selon la même source.

Lire la suite

Syrie : manifestations de masse contre la dictature

Dépêche AP, 1 juillet 2011 :

Plusieurs centaines de milliers de personnes sont descendues dans les rues de toutes les villes de Syrie, après la grande prière du vendredi, pour l’une des plus importantes journées de manifestation contre le régime du président Bachar el Assad depuis le début du mouvement il y a trois mois. Divers affrontements ont fait au moins 12 morts, selon des militants des droits de l’homme.

D’après Moustafa Osso, qui recueille des informations et témoignages sur le soulèvement en Syrie, des manifestations ont eu lieu dans plusieurs villes, dont la capitale Damas. A Hama (centre), théâtre de l’une des plus importantes des manifestations, quelque 200.000 manifestants étaient rassemblés, selon Omar Idilbi, un porte-parole des Comités locaux d’organisation des manifestations. Les forces armées, a-t-il déclaré, ont ouvert le feu et fait trois morts à Homs, autre ville du centre du pays.

Lire la suite

Protestations et répression en Syrie

AFP, 25 juin 2011 :

Les forces de l’ordre ont ouvert le feu vendredi pour disperser plusieurs manifestations à travers la Syrie, faisant au moins 15 morts et plusieurs dizaines de blessés, une répression « révoltante » qui « sape la légitimité du régime », selon l’Union européenne.

Cinq personnes sont mortes à Kessoua, près de la capitale syrienne, cinq à Damas, trois à Homs (centre) et deux dans une localité située près de Homs, selon différents militants.

Lire la suite