Archives de Tag: culture

Le gouvernement « persona non grata » à Avignon

Le Figaro, 14 juillet 2016 :

Un collectif de salariés du Festival d’Avignon a déclaré « persona non grata » tout membre du gouvernement qui se rendrait dans les salles du festival In d’Avignon, selon un communiqué mercredi soir. « Dans le cadre de la lutte contre la loi travail et suite à l’assemblée générale du 12 juillet, les salariés du Festival ont été invités à se positionner sur le « persona non grata » aux spectacles du Festival In d’Avignon » , indique le communiqué.

Sur 125 votants, 88% ont voté pour déclarer « persona non grata » tout membre du gouvernement, soit 111 « oui », 10 « non » et 4 « blanc ». « Il ne s’agit pas d’empêcher les spectacles de se tenir, mais de ne pas débuter un spectacle tant que le membre du gouvernement présent n’aura pas quitté la salle », a indiqué un membre du collectif.

Lire la suite

Publicités

Intermittents : grève des salariés du « in » d’Avignon

Le Monde, 15 juin 2016 :

Sur le front artistique, rien n’est plus inquiétant pour le gouvernement que la menace de turbulences sociales et de grèves pendant les festivals d’été. Le Collectif du festival « in » d’Avignon le sait bien : déjà mobilisé il y a deux ans lors de la précédente crise des intermittents, il vient d’annoncer, mercredi 15 juin, vers 20 heures, sa décision de faire grève jeudi 16 juin, alors que les partenaires sociaux doivent tenir leur dernière réunion – théoriquement – sur les annexes 8 (techniciens) et 10 (artistes) de l’Unédic.

Actuellement, 210 personnes travaillent à la préparation du festival d’Avignon, lequel aura lieu du 6 au 24 juillet : outre les 28 salariés permanents, figurent aussi des intermittents (artistes ou techniciens) qui sont en répétition, ou montent les décors. Et ce chiffre va croître progressivement au fur et à mesure que l’échéance approche.

Lire la suite

Paris : Rassemblement ce 9 juin en solidarité avec Loïc

FNSAC CGT, 8 juin 2016 :

La Fédération Cgt du Spectacle et ses syndicats organisent demain, jeudi 9 juin à 11H30 une conférence de presse et appellent à un rassemblement pour exiger la libération sans poursuites de Loïc de la compagnie Jolie Môme, arrêté pour son engagement dans les mouvements sociaux en cours, notamment l’occupation du Medef organisée hier.

img_20160607_173131-1.jpg

Solidarité et mobilisation. Refusons la criminalisation du mouvement social !
RDV demain, jeudi 9 juin à 11h30 sur l’esplanade du palais de justice de Paris – M° Cité.

Versailles : préavis de grève au château

Le Parisien, 18 mai 2016 :

Les mouvements sociaux affectent Versailles. Un préavis de grève a été déposé, pour ce jeudi, par le personnel pour l’ensemble du domaine du château de Versailles.

Grève contre la précarité et le sous-effectif à la BnF

Actua Litté, 6 mai 2016 :

Le samedi 7 mai sera une journée de rassemblement, apprend-on de sources syndicales : un appel à la grève est lancé, pour dénoncer « la précarité et le sous-effectif à la BnF ». Faisant suite à une assemblée générale du 30 avril, les agent.e.s de l’établissement, et plus spécifiquement les non titulaires, incitent à se retrouver à 12 h devant le Hall de l’établissement public. Dans un message diffusé au plus grand nombre, l’intersyndicale CGT, FSU, Sud Culture pointe « les politiques d’austérité dont pâtit [l’] établissement ».

Voici le message communiqué, détaillant les motifs de cet appel à la grève :

Un peu plus d’un an après la grève du personnel de nettoyage de la BnF, qui protestait contre le sous-effectif, la précarité et leurs conditions de travail, grève qui s’est terminée par une victoire, les agent-e-s de la BnF et surtout les vacataires ont décidé de se mettre en grève samedi 7 mai pour dénoncer les suppressions de postes, les mauvaises conditions de travail et la précarité qu’ils et elles subissent. Le samedi 09 avril de nombreux/ses agent-e-s, avant tout les « vacataires » de la BnF, avaient déjà fait grève et manifesté contre la Loi Travail, rejoignant ainsi le mouvement général de contestation de ce projet de casse sociale.

Lire la suite

Lyon: le théâtre des Celestins est toujours occupé par des intermittents

France 3 Rhône-Alpes, 29 avril 2016 :

Plusieurs scènes régionales sont toujours occupées, ce vendredi 29 avril, par des intermittents du spectacle, notamment à Lyon. Une cinquantaine d’intermittents et précaires occupaient le théâtre des Célestins.

Communiqué des occupants de la Comédie Française

Communiqué des occupants de la Comédie Française, 27 avril 2016 :

Nous, intermittent-e-s, précaires, étudiant-e-s, salarié-e-s, nuit deboutistes, zadistes, chômeur-se-s, postier-e-s avons investi la salle Richelieu de la Comédie Française et fait annuler la représentation d’hier soir.

Cette initiative dénonce les violences policières qui ont eu lieu devant le théâtre de l’Odéon lundi soir et mardi. Il est inacceptable qu’un lieu public et culturel soit assiégé par les forces de l’ordre : nous exigeons l’ouverture de ce théâtre.

Nous nous inscrivons dans la vague coordonnée d’occupations de théâtres en cours : les Théâtres Nationaux de l’Odéon et de Strasbourg, les Centres Dramatiques Nationaux de Bordeaux, Caen, Lille et Montpellier.

Lire la suite