Archives de Tag: Croatie

Seconde série de photos du 1er Mai 2016 à travers le monde

Seconde série de photos du 1er Mai 2016 à travers le monde (voir ici pour la première série).

Bangalore (Inde) :

epa05285245 An Indian young girl hold a flag at a rally during International Labour Day in Bangalore, India, 01 May 2016. Labour Day or May Day is observed all over the world on the first day of the May to celebrate the economic and social achievements of workers and fight for labourers rights.  EPA/JAGADEESH NV1m16bBangalore2 Lire la suite

Publicités

Croatie: les rescapés des camps dénoncent la fascisation de la société

RTBF, 22 avril 2016 :

La Croatie commémorait ce vendredi la libération du camp de concentration de Jasenovac où des dizaines de milliers de Serbes, de Roms et de Juifs trouvèrent la mort pendant la Seconde Guerre mondiale. Mais cette année, les cérémonies ont été boycottées par les associations de victimes et d’anciens combattants yougoslaves pour dénoncer la dérive fasciste de la société croate, encouragée selon elles par le gouvernement conservateur.

Comme chaque année, Nadir Dedić et sa femme Fatima sont venus à Jasenovac. Les deux octogénaires sont les derniers rescapés du camp de concentration issus de la communauté tzigane.

Lire la suite

Attaque raciste à Zagreb – la bombe contre une crèche accueillant les enfants rroms

Une crèche accueillant les enfants rroms, partageant un immeuble avec les bureaux de l’association des rroms de Croatie, a été la cible d’une attaque à la bombe cette nuit à Zagreb.

Aucune victime n’est heureusement à signaler. L’engin explosif a fait d’énormes dégâts dans le bâtiment partiellement detruit ainsi que plusieurs vehicules stationnés devant la crèches, selon les collectifs antifascistes de Zagreb et les médias.

image

Lire la suite

Manifestation contre les accords UE-Turquie et l’Europe Forteresse en Slovénie et Croatie

Plusieurs manifestations spontanées ont eu lieu à travers la Croatie dès vendredi 18 mars et l’annonce d’un accord entre l’UE et la Turquie qui prévoient un renvoi de tous les réfugiés vers la Turquie.

image

Samedi, 19 mars, plus de mille personnes ont manifestées à Ljubljana en Slovénie pour dénoncer la politique européenne contre les réfugiés et le racisme.

Lire la suite

La répression de la police européenne contre les réfugié-es dans les Balkans ne faiblit pas

La période où les réfugié-es après des galères rencontrées en Grèce et Macédoine pouvaient entrer en 15 minutes en Serbie, circuler , se poser si nécessaire dans quelques camps actifs, voire se soigner, avant de poursuivre leur chemin vers l’UE est désormais terminée.

opatovac5

Lire la suite

Non au nouveau rideau de fer européen !

Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

De plus en plus d’Etats européens ferment leurs frontières. Aux portes de l’Union Européenne, l’État hongrois, non content d’ériger un nouveau rideau de fer à sa frontière avec la Serbie, a autorisé lundi 21 septembre l’armée à ouvrir le feu sur les réfugiés. L’État grec continue de fermer sa frontière terrestre avec la Turquie, obligeant celles et ceux qui fuient les guerres, les dictatures et la misère à passer par la Mer Egée et à risquer leurs vies pour rejoindre l’Europe. En Slovénie et en Croatie, c’est à coups de matraques et de violences policières que sont accueillis les réfugiés.

ref

Chaque jour, les Etats de l’Union Européenne démontrent leur inhumanité et leur mépris des droits humains les plus fondamentaux comme le droit d’asile.

Lire la suite

Situation à la frontière Slovénie / Croatie

Extrait du communiqué du Protirasistična fronta brez meja (Front Antiraciste sans frontière, Slovénie), 21 septembre 2015 :

Les événements arrivent après les manifestations d’hier soir et cette nuit au point de passage Obrežnje entre la Croatie et Slovénie. Pour rappel ce soir là les réfugiés ont manifesté à Bregana (côté croate) à cause du comportement de la police et institutions slovènes qui triaient à la frontière entre les Syriens et les autres et par la suite entre les femmes et enfants et les hommes qui étaient systématiquement séparé-es et emmené-es dans différents camps.

A coté de ce tri qui a provoqué l’indignation des réfugiés, des centaines parmi eux se sont retrouvés coincés dans la no mans land sans eau ni nourritures. Parmi celles et ceux qui ont traversé la frontière pour les aider et leur apporter l’eau et la nourriture, douze militant-es ont été arrêté-es par la police slovène. Ce n’est pas le premier cas de répression contre les gens solidaires des réfugiés. La Slovénie a par exemple mis en place une amende de 400€ pour toute personne qui transporte à bord de sa voiture les réfugiés.