Archives de Tag: Cognac

Des salariées de Sephora menacées de licenciement pour avoir gagné à un jeu de leur enseigne

M 6 Infos, 10 février 2016 :

10 vendeuses des parfumeries Sephora de Montargis (Loiret), d’Angoulême et de Cognac (Charente), sont menacées de licenciement pour avoir gagné à un jeu promotionnel dans leurs boutiques.

Elles ont joué, elles ont gagné… Pour peut-être finalement tout perdre. Elles, ce sont 10 employées de Sephora, cinq salariées de Montargis (Loiret), trois de Cognac et deux d’Angoulême (Charente).

Lire la suite

Cognac : les postiers toujours en grève

La Charente Libre, 11 avril 2015 :

Les discussions entre les postiers et la directions ont été suspendues en fin de matinée ce samedi. Aucun accord n a été trouvé. La grève est reconduite lundi avec une reprise des discussions dès lundi matin.

Une petite centaine de personnes s’est donnée rendez-vous ce samedi matin devant le centre de tri de la Poste à Cognac; en majorité des postiers et quelques citoyens et élus. Les postiers – en grève depuis maintenant trois jours pour dénoncer les dysfonctionnements dus à la réorganisation du travail en février dernier- avaient appelés hier à un rassemblement citoyen en soutien de leur action.

Lire la suite

Cognac : Mouvement de grève chez Aérazur

Sud Ouest, 18 décembre 2014 :

Une centaine d’employés de l’entreprise ont débrayé ce jeudi. En cause, des propositions de hausses de salaires de la direction jugées insuffisantes.

C’est un événement au sein de la société Aérazur, située route de Segonzac, répondant à l’appel du syndicat Force ouvrière, une partie du personnel a décidé de se mettre en grève, tout comme celui de l’unité de Merpins. « La dernière grève doit remonter à une quarantaine d’années », révèle Dorothée Robert, déléguée syndicale de FO.

Lire la suite

Cognac : mouvement de grève à la clinique ce mercredi

Sud Ouest, 25 juin 2014 :

Une trentaine d’employés, sur une centaine au total, de la Clinique de Cognac sont en grève en ce mercredi 25 juin, répondant à l’appel des syndicats CGT et FO. Une action qui relaie le mouvement national, les syndicats dénonçant les attaques contre les conventions collectives qui régissent le travail au sein de la Fédération de l’hospitalisation privée, tant du personnel soignant que de l’administratif.

Des attaques qui comportent trois points, selon les organisations syndicales : la suppression de la récupération des jours fériés, la remise en cause de la prévoyance qui assure la prise en charge des salaires en cas d’arrêt maladie et d’invalidité; la révision des grilles salariales.

Lire la suite

Mobilisons-nous le 18 mars !

Les syndicats CGT, Force Ouvrière, SUD et FSU appellent à une journée de mobilisation le 18 mars pour l’emploi, les salaires, la protection sociale et contre le « pacte de responsabilité » qui vise à prendre l’argent dans les poches des travailleurs et de leurs familles pour le reverser au patronat.

A Paris, la manifestation partira à 13 h 15 à Montparnasse, place du 18 juin 1940, jusqu’à la place des Invalides.

Quelques rendez-vous en région :

– Alsace :

Manifestation 15h place de la Bourse à Mulhouse. A l’usine PSA rdv à partir de 14h15 devant chaque atelier.

Lire la suite

Charente : les pompiers en grève pour obtenir des emplois et un autre paiement des heures de garde

Les pompiers des trois casernes principales de Charente, Angoulême, La Couronne et Cognac sont en grève et ont engagé un bras de fer avec le Conseil Général pour obtenir des créations de postes et des modifications dans le calcul du paiement de leurs heures de garde.

prog6709264

A l’heure actuelle, les pompiers sont payés à hauteur de 17 heures au lieu de 24. Ils demandent que ces vacations de garde soient réduites à 12 heures et qu’elles soient payées au tarif horaire et non en prenant en compte un forfait, comme cela se fait dans d’autres départements limitrophes.
Les pompiers estiment donc que pour mettre au point cette organisation, il faut 23 emplois supplémentaires. Lire la suite

Cognac : Les « Multi » en lutte

Sud Ouest, 22 juillet 2011 :

Les cinq grévistes ne lâchent pas.

Quatrième jour de grève hier dans la petite entreprise de sous-traitance Cognac Multidécor. « C’est le statu quo. Nous n’avons pas eu de nouvelles de la direction », observe éric Langé, délégué CGT.

Les cinq grévistes ont reçu dans la journée un appel de l’inspection du travail leur offrant de faire la médiation dans le cadre de négociations. Une proposition acceptée par les grévistes. Pas de nouvelles depuis.

Lire la suite

Salaires : La colère gagne aussi les salarié(e)s des PME

Sud Ouest, 12 juin 2011 :

«Quand les salariés ont souhaité se mettre en grève, je les ai prévenus : « Il va falloir tenir au moins dix jours. » En fait, ça a duré quatorze jours, et on a fini par gagner. » Olivier Magique, responsable CGT du site Onet de Châteaubernard (Charente), a été l’un des acteurs majeurs d’un des conflits sociaux les plus symboliques de l’hiver. Il s’est déroulé dans le monde de la sous-traitance de la grande verrerie Saint-Gobain-Verallia de l’agglomération cognaçaise.

C’est une pratique courante dans les grands groupes, où les salariés directs sont souvent correctement payés : des tâches peu qualifiées sont externalisées à des entreprises fréquemment présentes sur le site même et qui pratiquent des salaires beaucoup plus bas.

Lire la suite

Cognac : Reprise chez Onet

Sud-Ouest, 2 mars 2011 :

Le bonheur d’être sortis d’une situation délicate la tête haute en ayant obtenu des conditions salariales un peu moins médiocres que ce qu’elles étaient auparavant.

Tel était le sentiment prédominant, hier soir, dans les rangs des grévistes d’Onet, le sous-traitant de Verallia qu’on continuera sans doute à appeler longtemps encore Saint-Gobain à Châteaubernard. Ces gens d’Onet payés avec un lance-pierres dont la colère (surtout une profonde impression d’injustice) a débordé le 16 février dernier lorsqu’ils ont cessé le travail. Début d’un bras de fer qui aura duré 14 jours, une éternité pour ceux qui ont déjà bien de la peine à joindre les deux bouts en période normale, c’est-à-dire sans amputation de salaire.

Lire la suite

Cognac : Onze jours de grève des ouvriers d’Onet

Sud-Ouest, 28 février 2011 :

Le conflit est engagé depuis onze jours au sein du sous-traitant du verrier Verallia, ex-Saint-Gobain. Les négociations reprennent aujourd’hui. Les salariés tiennent bon.

Les Cognaçais sont certes habitués aux arrêts de travail observés devant l’usine de Saint-Gobain, aujourd’hui Verallia. Mais ce qui se joue depuis le 16 février devant le verrier de Châteaubernard dépasse très clairement le cadre des grognes habituelles. Cette fois, c’est un personnel bien différent qui s’oppose. Celui du sous-traitant Onet, soit des personnes payées environ 1 250 euros par mois au lieu des 1 700 que certains ont connu avant que Saint-Gobain ne sous-traite l’affaire des expéditions.

Compte tenu de la privation de salaire engendrée par chaque jour de grève, et alors que leur pouvoir d’achat et au plus bas, ces employés sont généralement condamnés à se taire. « Avant cette grève, le moral était au plus bas. Cela faisait plusieurs mois que les salariés demandaient si on pouvait faire quelque chose pour leur salaire, mais aucun d’entre eux ne pensait un jour devoir faire grève. Maintenant on y est et on tient bon ! », rapportait ce week-end le représentant du personnel cégétiste, Olivier Magique.

Lire la suite