Archives de Tag: Clément Méric

Manif à Angers : De jeunes CGT en souvenir de Clément Méric

Une centaine de jeunes ont manifesté, ce samedi, en souvenir de Clément Méric, mort voici un an, lors d’une bagarre avec un groupe d’extrême droite, à Paris.

La manifestation rue Lepneveu, à Angers. © Ouest-France

La manifestation rue Lepneveu, à Angers. © Ouest-France

« Clément Méric, ni oubli, ni pardon. »  A l’appel de la CGT, une centaine de jeunes ont manifesté ce samedi, à Angers, entre la place Imbach et la place du Ralliement, en souvenir de ce jeune tué à Paris lors d’une bagarre avec des « skinheads », le 5 juin 2013.  Lire la suite

Manifestation à Paris en hommage à Clément Méric, «Ni oubli, ni pardon»

Plus d’un millier de personnes se sont rassemblées samedi à Paris en mémoire de Clément Méric, militant d’extrême gauche mort il y a un an à l’issue d’une bagarre avec des militants d’extrême droite.

4434197_3_06ea_plus-d-un-millier-de-personnes-se-sont_ddc460a4429b99c364c2db5100b0bfda

Le cortège, mené par des « militants antifascistes », a quitté la place de la Bastille, fermée à la circulation, peu avant 15 heures, en direction de Gambetta dans l’est de la capitale.

Parmi des détonations de pétards, la tête du cortège, principalement composée de militants « antifa » aux visages souvent dissimulés par des foulards, cagoules, casquettes ou lunettes noires, s’était placée derrière une banderole « Plus que jamais combattons l’extrême droite ». Lire la suite

Dijon : manifestation contre l’ouverture d’un local de campagne du FN

Dans un communiqué envoyé aux rédactions ce lundi, la Coordination antifasciste de Côte-d’Or entend manifester à proximité du futur local de campagne du Front national qui doit être inauguré ce mercredi 10 juillet, à 18 heures, et ce, en présence de Louis Aliot, l’un des vice-présidents du parti d’extrême droite avec Florian Philippot. C’est d’ailleurs ce dernier qui avait annoncé cette inauguration lors d’une conférence de presse tenue à Fénay (21) le 30 juin dernier (en vue des prochaines élections municipales).

Le 14 juin, lors d'une manifestation à la mémoire de Clément Méric, militant d'extrême gauche tué à Paris lors d'une rixe avec des membres de l'extrême droite. Photo Emmanuel Hasle

Le 14 juin, lors d’une manifestation à la mémoire de Clément Méric, militant d’extrême gauche tué à Paris lors d’une rixe avec des membres de l’extrême droite. Photo Emmanuel Hasle

Dans ce communiqué, on peut y lire notamment : « Le 5 juin, le fascisme tuait en plein Paris. Un mois plus tard, le Front national vient ouvrir un local en plein centre-ville de Dijon pour y présenter sa face respectable en vue des prochaines élections municipales (…) Nous ne sommes pas dupes face aux tentatives de ce parti d’avancer masqué et sommes résolu-e-s à combattre les idées fascistes, réactionnaires, sexistes et homophobes partout où elles se trouvent. Dans un contexte de crise économique majeure et mondialisée, l’extrême droite, les fascistes sont de retour aux quatre coins de l’Europe. »

Lire la suite

La presse et la mort de Clément

Article publié dans « Communisme-Ouvrier n°34« , bulletin de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Tout est parti d’un article de RTL repris par Le Figaro :

« C’est une vidéo qui va peser lourd dans l’enquête sur la mort du militant anti-fasciste Clément Méric. On y découvre un Clément Méric agressif, qui porte, par-derrière, un coup à la tête d’un militant d’extrême droite, Esteban Mo-rillo, aux prises avec deux assaillants. Morillo se retourne et renvoie une droite pour se défendre, faisant tomber à terre le jeune Méric qui ne se relèvera plus. »

Voilà. Donc, en France, quand un jeune s’oppose à la présence de néo-nazis, il est agressif, il vaut pas mieux qu’eux. Bien évidemment, sur le profil Facebook du Figaro, aucune retenue ni modération. Un exemple de commentaires :

Lire la suite

Meurtre de Clément : halte aux mensonges !

antifapCommuniqué de l’Action Antifasciste Paris / Banlieue, 25 juin 2013 :

Depuis ce matin, l’ensemble de la presse en ligne reprend une information de RTL, au sujet d’une vidéo de la mort de notre camarade et ami Clément, sans la vérifier. A l’instar des journalistes qui diffusent ces calomnies nous n’avons pu visionner cette vidéo. Nous rejetons toutefois formellement l’interprétation qui en est faite. Les camarades présents avec Clément le 05 juin maintiennent leur version :

-oui il y a eu des échanges verbaux à l’intérieur du magasin devant les messages ouvertement racistes et tombant sous le coup de la loi arborés par les skinheads

Lire la suite

Agen: 5 membres de Troisième voie déférés pour agression raciste

Cinq membres du groupe d’extrême droite radicale Troisième voie étaient déférés lundi soir devant le parquet d’Agen pour des violences aggravées, par le mobile raciste notamment, après avoir agressé dimanche deux hommes, dont un d’origine maghrébine, a-t-on appris de source judiciaire.

Sept jeunes, cinq hommes et deux femmes, présentés comme proches du groupe d'extrême droite Troisième voie, ont été interpellés dimanche à Agen après l'agression de deux festivaliers d'un festival rock d'influence libertaire.

Sept jeunes, cinq hommes et deux femmes, présentés comme proches du groupe d’extrême droite Troisième voie, ont été interpellés dimanche à Agen après l’agression de deux festivaliers d’un festival rock d’influence libertaire.

La police avait placé en garde à vue deux femmes et cinq hommes âgés de 22 à 35 ans aux premières heures de dimanche, après que les deux victimes, des hommes de 25 et 33 ans qui revenaient du Festival rock de La Prairie, au bord de la Garonne, se furent rendus au commissariat vers 3h00 du matin pour dénoncer les faits.

Le Festival de la Prairie est une petite institution à Agen, fondée il y a des décennies par des proches de la mouvance anarcho-libertaire.

Lire la suite

Ne laissons pas la rue à l’extrême-droite ! Toutes et tous dans la rue les 22 et 23 juin !

Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Le 5 juin, Clément Méric, militant antifasciste et syndicaliste, a été tué par des brutes de l’extrême-droite. Ce crime a eu lieu alors que depuis des années, les agressions racistes, homophobes et antisémites se multiplient dans toutes les régions de France. A Lyon, plusieurs fois, des jeunes antifascistes ont été hospitalisés suite à des agressions de l’extrême-droite. En août, c’est à balles réelles que des racistes ont tiré sur des jeunes Arabes à Aigues-Mortes dans le Gard. A Marseille et à Lille, de véritables pogroms ont eu lieu contre des campements Rroms. Récemment, droite et extrême-droite manifestaient aux côtés de néo-fascistes hurlant des slogans homophobes. Et ce ne sont là que quelques exemples les plus marquants, on ne compte plus le nombre d’agressions racistes, de profanations de cimetières musulmans ou juifs, de tags nazis sur les murs de mosquées ou de synagogues, d’attaques contre des bars gays, etc.

400s

Nous ne pouvons pas compter sur l’appareil d’Etat bourgeois pour mettre fin aux violences de l’extrême-droite. L’interdiction de tel ou tel groupuscule néo-nazi n’empêchera pas la banalisation du racisme. En effet, cela fait bien longtemps que les appels à la haine ou à la discrimination à l’encontre d’êtres humains sous prétexte de leurs couleurs de peau, de leurs origines ou de leurs nationalités ne sont plus l’apanage de la seule extrême-droite. Pendant cinq longues années, depuis les plus hauts sommets de l’Etat, ont été déversés les plus réactionnaires discours et politiques nationalistes contre les immigrés et les Rroms. Sarkozy surfant sur les discours du FN avec la viande hallal lors des dernières élections, Coppé avec son pain au chocolat et plus récemment c’est Didier Réault, conseiller municipal et général UMP de Marseille, qui lance un appel au pogrom anti-rroms sur son compte twitter, tandis que son comparse le député Guy Teissier avait déclaré que « dix Rroms c’est déjà trop ».

Lire la suite

Oui Esteban Morillo est bien militant de Troisième Voie

Communiqué de l’Action Antifasciste Paris-Banlieue, 14 juin 2013 :

Voici la preuve incontestable et définitive qu’Estaban Morillo, l’assassin de notre camarade Clément, est un militant de Troisième Voie, groupe d’extrême droite dirigé par Serge Ayoub. On observe sur cette photo Esteban Morillo (vêtu d’un tee shirt Troisième Voie) en compagnie d’un certain nombre d’autres militants dont leur leader Serge Ayoub.

3voie

La révélation de ce cliché est l’occasion pour notre organisation de soulever certains points importants liés au dramatique assassinat de Clément.

Voici une semaine que notre camarade et ami nous a quitté et que nous devons faire face à une exposition médiatique importante. Si le traitement de l’information n’est pas uniforme, nous constatons néanmoins que certains médias, dans leur recherche du scoop et du sensationnel, se sont empressés de donner la parole à l’infâme Serge Ayoub, leader de l’organisation Troisième Voie dont l’assassin de Clément était donc militant. L’occasion était trop belle pour l’extrême droite et le comportement irresponsable de certains leur a permis d’étaler leur propagande mensongère et de jouir, une nouvelle fois, d’une exposition de grande ampleur à peu de frais.

Lire la suite

Saint-Malo. Environ 200 personnes réunies pour Clément Méric

Près de 200 personnes se sont réunies, ce mercredi soir, porte Saint-Vincent, pour rendre hommage à Clément Méric.

Le représentant des AntiFa de Rennes, face au public réuni devant la porte Saint-Vincent.

Le représentant des AntiFa de Rennes, face au public réuni devant la porte Saint-Vincent.

Le rendez-vous a été fixé à l’appel de plusieurs organisations : Europe Ecologie les Verts, les Alternatifs, le NPA, la section malouine du PCF, le Parti de gauche, la FSU 35, Sud Education (membre de l’union syndicale solidaire), et le comité antifascite rennais. «Nous voulons rappeler notre opposition radicale à l’extrême droite, explique Pierre Chapa, leader du NPA à Saint-Malo. Nous voulons affirmer que nous en avons marre de ce climat nauséabond en France.»

http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Saint-Malo.-Environ-200-personnes-reunies-pour-Clement-Meric_40771-2201955-pere-bre_filDMA.Htm

Foix. La foule a rendu hommage à Clément Méric

De nombreuses associations, partis politiques, syndicats avaient appelé hier à se rassembler au monument de la Résistance pour rendre hommage au jeune homme.

201306132140-full

«Il y avait beaucoup d’émotion. L’hommage a été à la hauteur du drame. Solennel avec beaucoup de retenue. C’était important». Il y avait foule, hier, au monument de la Résistance pour rendre hommage à Clément Méric, le jeune militant antifasciste tué lors d’une rixe la semaine dernière. Syndicalistes, membres d’associations, de partis politiques, parents d’élèves, lycéens, simples anonymes… Il n’en manquait pas un. Tous avaient répondu à l’appel de Solidaires le syndicat dont le jeune homme faisait partie.

Lire la suite