Archives de Tag: Chiraz

Manifestations en Iran contre l’arrestation d’une chirurgienne

iranmanif.org, 31 juillet 2015

Alors qu’une femme blessée au thorax dans une violente querelle familiale est amenée à l’hôpital de Mamassami, dans le sud de l’Iran, l’unique chirurgien de l’hôpital et de la région, une femme, Forough Ramzjoui, la prend en charge et la soigne. Pendant que la médecin remplit son dossier, la police arrive.

Un inspecteur estime que la malade va mal et exige la présence de la chirurgienne à son chevet. Celle-ci explique à l’enquêteur que les soins ont été donnés, que sa présence n’est pas nécessaire et qu’il n’a pas à se mêler des affaires médicales de cette patiente.

Lire la suite

Publicités

Protestation du personnel hospitalier à Chiraz

Mercredi 16 juillet, les infirmières et infirmiers de l’hôpital Namazi de Chiraz (Iran) ont débrayé et se sont rassemblé dans la cours de l’hôpital pour défendre leurs salaires contre la mise en place de salaires au mérite.

chi0 Lire la suite

Iran : Les enseignants toujours en lutte

Les enseignants d’Iran continuent leur lutte pour un salaire supérieur au seuil de pauvreté. Ainsi, selon les rapports du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran (PCOI), de nouvelles manifestations ont eu lieu samedi 14 mars comme à Chiraz, Yazd et Kermanshah.

profs_iran

Ainsi, à Yazd, environ un millier d’enseignants se sont rassemblés pour manifester. A Chiraz, la manifestation devant le gouverneur de la ville a également rassemblé un millier de personnes. Dans cette ville, les enseignants ont refusé une rencontre avec le gouverneur adjoint et exigé une entrevue avec le gouverneur lui-même, ce qui a été obtenu.

Lire la suite

Enseignants en lutte à travers l’Iran

Pour les salaires, enseignantes et enseignants ont manifesté ce dimanche 1er mars à travers tout l’Iran (voir l’article).

Téhéran :

Teh1teh2 Lire la suite

Iran : Rapports sur les manifestations contre les agressions misogynes à l’acide

Rapports du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran (PCOI) sur les manifestations contre les attaques de femmes à l’acide, 25 octobre 2014 :

Forces de répression à Ispahan

Forces de répression à Ispahan

Rapports n°1 :

Ispahan :

Il y a une atmosphère très tendue. De nombreuses écoles de filles sont fermées. De nombreuses étudiantes de l’université d’Ispahan ont refusé de rejoindre leurs classes, avec plus de 50% des cours supprimés. La sécurité de l’université contrôle étroitement les entrées et les sorties. Les magasins de la place Emam Ali, de la place Sabzeh, et des rues Shaohada et Sharif Vaghefi sont fermés. Les gens avancent vers Darvazeh Dowlat où les magasins sont aussi fermés. Les forces de sécurité et les flics en civil du régime sont aussi présents.

Lire la suite

Femmes d’Iran contre le voile obligatoire

En Iran, le port du voile est obligatoire pour les femmes. Sortir sans porter le hidjab c’est risquer une peine de 60 jours de prison et de 70 coups de fouet. plus qu’un simple signe religieux, le voile est devenu le symbole de l’apartheid sexiste instauré par le régime islamique. Depuis le début du mois, courageusement, des femmes iraniennes publient des photos d’elles sans voile sur les réseaux sociaux comme à cette adresse sur facebook. En refusant le voile obligatoire, les femmes revendiquent la liberté et l’égalité des droits contre les réglementations misogynes et moyen-âgeuses des mollahs.

Ira

Téhéran

Téhéran

Lire la suite

Développement des grèves en Iran

Shahrzadnews, 20 juillet 2012 :

Les ouvriers de quatre grandes usines iraniennes sont entrés en grève cette semaine, protestant contre les bas salaires et l’absence de véritables contrats de travail.

Le lundi, un tiers des 300 ouvriers de l’usine coopérative du textile du Kurdistan ont arrêté le travail et se sont rassemblés devant le bâtiment du département gouvernemental local. Les travailleurs protestaient contre le refus du gouvernement provincial d’acheter plus de terrain pour construire des logements pour les ouvriers et leurs familles alors que le projet avait été approuvé il y a déjà 11 ans.

L’agence de presse ILNA a rapporté que 700 ouvriers de l’usine de ciment Sepahan ont participé à un piquet devant l’usine pour de meilleures salaires et de meilleures conditions de travail.  L’usine emploie 1.100 ouvriers dont une majorité de travailleurs temporaires.

Lire la suite