Archives de Tag: Châteaurenard

Rendez-vous du 1er Mai dans les Bouches-du-Rhône

Appel de l’Union Départementale CGT des Bouches-du-Rhône pour le 1er Mai 2014 :

1er MAI 2014 : TOUS ENSEMBLE Manifestons contre l’austérité et exigeons une autre répartition des richesses !

2014-04-19-affiche-image-1er_mai_2014

Le 1er Mai, journée internationale du travail, doit constituer un nouveau temps fort de mobilisation de l’ensemble des salariés, des privés d’emplois, des retraités, des jeunes contre les politiques d’austérité dont les dernières mesures annoncées par Manuel VALLS en sont un exemple criant.

Lire la suite

Publicités

Salariés en grève chez IPS à Châteaurenard (13)

France 3 Provence-Alpes, 28 juin 2013 :

Dans cette imprimerie spécialisée dans les journaux gratuits, les salariés en sont à leur 4e plan de licenciement. Cette fois-ci, le secteur rotatives est touché. 26 emplois vont être supprimés sur le site de Châteaurenard.

Ils étaient encore 750 en 2009. Aujourd’hui, l’imprimerie IPS de Châteaurenard ne compte plus que 440 personnes. Le développement d’Internet a fait du mal au secteur papier.

Lire la suite

Pays d’Arles : cinq sites de distribution du courrier en grève

La Provence, 15 mars 2013 :

La distribution du courrier va être perturbée aujourd’hui et demain sur les sites d’Arles, Maussane, Saint-Martin de Crau, Châteaurenard et Noves en raison d’un préavis de grève de deux jours déposé par les représentants du personnel, délégués CGT en tête. Ces derniers annonçaient 75% à 95% de grévistes ce matin et une reconduction du mouvement pour la semaine prochaine. Les postiers d’Arles, Châteaurenard , Saint-Martin de Crau, Noves et Maussane seront en grève vendredi 22 et samedi 23 mars.

Le mouvement « part d’ici et pourrait faire boule de neige » a indiqué hier matin, lors d’une conférence de presse, Bruno Leclerc (responsable CGT pour la préparation du courrier et la distribution du courrier au centre d’Arles). Selon lui , Tarascon pourrait s’associer la semaine prochaine, et pourquoi pas Allauch voire Marseille. En cause : la réorganisation des services au regard de la baisse du volume de courriers. Mais pas seulement.

Lire la suite