Archives de Tag: CC 66

Les travailleurs sociaux dans la rue à Paris

AFP, 26 juin 2015 :

Au mot d’ordre « non au technicien du social interchangeable », plusieurs centaines de travailleurs sociaux (plus de 1.500 selon les organisateurs) ont défilé jeudi à Paris pour défendre la spécificité de leur métier, dont ils redoutent la « remise en cause avec le projet d’un diplôme unique », a constaté une journaliste de l’AFP.

L’ensemble des travailleurs sociaux – éducateurs spécialisés, assistants sociaux, conseillers en économie sociale et familiale, mais aussi aides à domicile, auxiliaires de vie scolaire… – étaient appelés à faire grève par une intersyndicale CGT, FA-FP (Autonomes), FO, FSU et Solidaires pour défendre leurs métiers et demander une revalorisation de leurs salaires.

Lire la suite

Photos de la manifestation des salarié(e)s de la santé et de l’action sociale à Besançon

Ce 25 juin, comme partout en France, les salarié(e)s de la santé et de l’action sociale se sont mis en grève et sont descendus dans la rue à Besançon contre l’austérité, les suppressions de postes, le gel des salaires et les attaques contre les conventions collectives. Etaient présents des salariés du CHRU, du CHS Novillars, de l’ADDSEA, des Salins de Bregille, etc…

20150625_14093020150625_140935

Lire la suite

Alençon : Action pour défendre la convention collective 66

Orne Hebdo, 25 juin 2015 :

Pour défendre leur convention collective, ils se sont rassemblés devant le siège social de l’Association départementale de parents et amis de personnes handicapées mentales.

Environ 80 salariés du secteur social et médico-social se sont retrouvés, jeudi 25 juin, devant les locaux du siège l’ADAPEI (Association départementale de parents et amis de personnes handicapées mentales) pour “la défense des acquis conventionnels et des métiers du social” (appel national des fédérations CGT, FO, Sud).

Lire la suite

Avranches : Le médico-social privé manifeste

Ouest France, 25 juin 2015 :

Ce matin, les personnels du médico-social du privé ont manifesté devant l’hôpital d’Avranches. Comme en 2009, ils veulent sauver leur convention collective nationale.

le-medico-social-prive-manifeste

Ce matin, devant le rond-point de l’hôpital d’Avranches, rue de la Liberté, une soixantaine de salariés d’établissements et de services privés pour personnes inadaptées et handicapées, ont manifesté.

Lire la suite

Le 25 juin : mobilisation des salariés de la santé et de l’action sociale

Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Les 75.000 salariés des 38 hôpitaux de l’AP-HP montrent leur détermination pour garder leurs jours de RTT face aux attaques de Hirsch et aux politiques d’austérité. Les attaques contre les jours de RTT, pourtant de plus en plus nécessaires vu la dégradation des conditions de travail dans les hôpitaux, ne sont pas nouvelles. Que ce soit à l’hôpital spécialisé de Novillars dans le Doubs ou à celui de Caen dans le Calvados, ce sont ces jours de RTT, entre autres, que les directions ont attaqué pour faire des économies sur le dos des travailleuses et des travailleurs. Au-delà de l’AP-HP, c’est une lutte qui concerne tous les travailleurs : si Hirsch et Touraine parviennent à supprimer les jours de RTT aux salariés de l’AP-HP, les attaques sur le temps de travail se multiplieront dans tous les hôpitaux comme dans bien des entreprises, tant du secteur public que privé.

Plus généralement, cela fait des années que les secteurs de la santé et de l’action sociale sont touchés par les politiques d’austérité. Au nom de « retours à l’équilibre budgétaire », c’est des suppressions de lits et d’emplois dans les hôpitaux, et ce de Lille à Ajaccio, de Brest à Strasbourg. Dans l’action sociale, c’est des plans massifs de suppressions d’emplois et de licenciements. Ainsi dans le Loiret, les services de prévention spécialisée d’Orléans, de Montargis et de Pithiviers ont dû fermer suite à une réduction de 80% du budget du département ; en Seine-Maritime le nombre d’éducateurs de rue a été divisé par deux ; à Besançon, après des licenciements à la Mission Locale, c’est le service des correspondants de nuit qui doit fermer, et partout des fermetures de lits et de foyers, que ce soit pour les enfants ou les adultes.

Lire la suite

Convention Collective Nationale du Travail du 15 mars 1966 menacée : dans l’action le 25 juin

Appel intersyndical CGT, Force Ouvrière et SUD à la grève et à la mobilisation le 25 juin 2015 pour les salariés relevant de la convention collective 66 :

inter66

Télécharger le tract en PDF : Tract%20unitaireCGT-FO-SUD_travail%20social_Province%20(1)

SYNEAS – FEGAPEI… les bans sont publiés ! Le cadeau de mariage : un nouvel environnement conventionnel

Tract de la CGT Action Sociale sur les attaques contre la convention collective 66 et d’appel à la mobilisation le 25 juin 2015 :

cc66

Télécharger le tract en PDF : Tract%2025%20juin%20CCNT66_Province

 

 

Avis de tempête sur la Convention Collective Nationale du Travail du 15 mars 1966 !

cc66Quatre pages de la Fédération CGT de la Santé et de l’Action Sociale, 18 mars 2015 :

Non à toute dénonciation de notre CCNT du 15 mars 1966 !

En avant pour :

  • des garanties collectives au travers d’un Grand Service Public de Santé et d’Action Sociale, afin d’assurer la mission de Service Public qui nous est confiée auprès des usagers,

Lire la suite

2 centimes : L’extrême générosité des employeurs de la CC 66

cc66Pour les salariés du secteur social dépendant de la convention collective nationale de 1966 (CC 66), le point devrait passer de 3,74 euros à 3,80 euros pour que les salaires les plus bas arrivent au niveau du SMIC. Depuis 16 ans, année après année, la perte du pouvoir d’achat s’est accentuée pour atteindre aujourd’hui 25% de manque à gagner : c’est donc une valeur de point à 4,74 € qu’il faudrait pour uniquement retrouver le pouvoir d’achat de 1997.

Pourtant lors de la Commission Paritaire de Négociation du 25 octobre 2013, les patrons ont généreusement proposé de faire passer la valeur du point à 3,76 euros, soit une hausse vertigineuse de… 2 centimes ! Et encore, cette hausse doit encore être soumise à l’agrément des financeurs !

Voir en PDF le compte-rendu CGT de la Commission Paritaire de Négociation du 25 octobre 2013 : CNPN Def III

Répression à Lyon : Communiqué de SUD Santé-Sociaux 63

SUD Santé Sociaux 63 :

Cet après-midi 6 octobre 2011 avait lieu à Lyon une manifestation contre les employeurs des conventions collectives CC66 et CC51 (secteur privé non lucratif médico-social et social) qui tenaient leur congrès à Lyon. Bien imprégnés de la pensée ultralibérale ces Messieurs-dames les employeurs ont en effet dénoncé la convention collective, privant ainsi leurs salariés de plusieurs décennies d’acquis sociaux. La dénonciation d’une convention collective est un acte de violence sociale comparable à ce que serait pour les fonctionnaires la suppression des droits et garanties issus du statut de la fonction publique.

Pour protéger ces messieurs dames les employeurs des nuisances sonores d’une manifestation de salariés (essentiellement des éducateurs et des infirmières du secteur social), les CRS ont chargé avec une rare violence. Bilan :

• Une infirmière gravement polytraumatisée (multiples fractures des membres)
• une autre infirmière entre la vie et la mort (trauma crânien).

Lire la suite