Archives de Tag: Braunschweig

Manifestations contre le racisme à travers l’Allemagne

En ce 9 novembre, 77ème anniversaire de la nuit de cristal, les marches des racistes de Pegida sont apparues comme une véritable provocation. Lancée il y a quelques jours, une pétition sur internet a rassemblé plus de 98.000 signatures pour demander l’interdiction des marches de Pegida à Dresde ce 9 novembre en mémoire des victimes du pogrom de 1938. Dans bien des villes en Allemagne, on a manifesté ce lundi 9 novembre contre le racisme, la xénophobie, l’antisémitisme et l’extrême-droite. Quelques exemples.

9nov

Braunschweig : 1000 personnes ont manifesté dans les rues contre l’antisémitisme et l’extrême-droite alors que les racistes de Pegida avait organisé un rassemblement de 50 personnes.

Lire la suite

Publicités

Vidéos d’appel au 1er Mai en Allemagne

Quelques vidéos d’appel aux manifestations du 1er Mai en Allemagne.

Appel général de la DGB :

– Berlin :

Lire la suite

Troisième série de vidéos des manifestations du 1er Mai 2014

– Adana (Turquie) :

– Ankara (Turquie) :

Lire la suite

Action spontanée de dizaines de milliers d’ouvriers de Volkswagen

Allemagne : En parallèle à la grève d’avertissement dans la métallurgie du 14 mai, ce sont en tout 49.300 travailleuses et travailleurs des usines Volkswagen de Wolfsbourg, Kassel, Hanovre, Braunschweig, Salzgitter et Emden qui ont participé à des actions spontanées le 14 mai.

Mobilisation des ouvriers de l’usine Volkswagen à Wolfsbourg

Ouvrier de Volkswagen, Wolfsbourg, 14 mai

En effet, ces usines sont à cette date encore soumises à une « obligation de paix » qui interdit les grèves. Et pourtant, rien qu’à l’usine de Wolfsbourg, ce sont 31.000 travailleurs qui se sont rassemblés pour assister à une « information du Comité d’Entreprise ». A Kassel, ce sont 4.500 ouvriers de l’usine qui se sont mobilisés, 6.000 à l’usine d’Hanovre, 2.800 à celle de Braunschweig, 2.000 à Salzgitter et 3.000 à Emden.

Lire la suite

Allemagne : Lutte pour les salaires à Telekom

Le jeudi 29 mars a eu lieu une journée de grève d’avertissement en Allemagne des travailleuses et travailleurs de Telekom qui, comme les salariés des services publics qui ont multiplié les grèves d’avertissement ces derniers temps ou les travailleurs de la métallurgie, réclament une hausse de salaire de 6,5 %. Pour Telekom, il convient de rappeler que les actionnaires se sont partagés 3,4 milliards d’euros pour 2011. Pour cette première journée de grèves d’avertissement, il s’agissait le plus souvent de débrayages de deux heures.

Rassemblement à Karlsruhe

Dans le Bade-Wurtemberg, la grève a touché les villes de Karlsruhe, Stuttgart, Heilbronn, Schwäbisch Hall, Ulm, Ravensbourg, Rottweil, Reutlingen, Göppingen, Fribourg, Offenbourg, Mannheim et Weinheim. A Karlsruhe, un rassemblement a regroupé 1.500 travailleurs de l’entreprise. Pour les seuls villes de Fribourg et Offenbourg, TV Süd Baden parle de 130 grévistes.

Lire la suite