Archives de Tag: bpost

Grève chez bpost Bruxelles, Charleroi et Liège

7 sur 7, 31 octobre 2014 :

Les centres de tri et de transport de bpost de Bruxelles X, Charleroi et Liège sont bloqués depuis jeudi soir à la suite d’une action de grève de la CSC-Transcom. Le mouvement vise à dénoncer les conditions de travail « exécrables » au sein de l’entreprise publique, ainsi que sa gestion et la mise en place du plan Alpha.

« Aucun camion ne sort des différents centres touchés, à l’exception de ceux transportant les journaux, afin que l’impact sur la population soit le plus minime possible », a expliqué André Blaise, responsable du syndicat chrétien francophone pour le secteur postal.

Lire la suite

Publicités

La fièvre sociale gagne bpost : vers des arrêts de travail à court terme?

RTBF, 30 octobre 2014 :

Les facteurs devraient se joindre aux actions syndicales programmées à partir de la semaine prochaine contre les projets du gouvernement fédéral. Mais l’entreprise publique connait aussi des tensions sociales plus directement liées aux intentions de la direction: elles pourraient déboucher sur des arrêts de travail à très court terme.

Les syndicats avancent en ordre dispersé. Si la CGSP s’en tient au programme d’actions interprofessionnelles (donc la manifestation du 6 novembre et la grève générale du 15 décembre), la CSC Transcom anticipera sans doute la contestation.

Lire la suite

Et maintenant, bpost et Brussels Airport

7 sur 7, 23 octobre 2014 :

La CSC-Transcom a déposé, jeudi en fin de matinée, un préavis couvrant « toutes les actions qui ne tarderont pas à éclater » au sein de bpost. Elle boycottera également, « jusqu’à nouvel ordre », toutes les réunions prévues avec la direction, a annoncé André Blaise, responsable du syndicat chrétien pour le secteur postal. Mais ce n’est pas tout. La CSC a également déposé un préavis de grève à Brussels Airport, a indiqué Kurt Callaerts, de la CSC Transcom. La raison de ce dépôt de préavis est le licenciement de deux collaborateurs de l’inspection aéroportuaire.

« Trop, c’est trop », a-t-il déclaré en pointant notamment la mise en place du plan Alpha, qui prévoit l’évaluation de 3.500 postes de support au sein de bpost et qui pourrait conduire, selon la CSC, à la suppression de « centaines d’emplois avec, fait nouveau, de très nombreux licenciements secs ».

Lire la suite

Bpost Louvain : En grève contre le manque d’effectifs

7 sur 7, 12 septembre 2014 :

Les postiers de Louvain ont arrêté le travail spontanément vendredi matin, après avoir distribué les journaux, afin de protester contre le manque d’effectifs. L’action durera toute la journée.

« La direction locale s’était dite prête à engager 10 personnes et en a effectivement engagé 5. Mais seuls 2 d’entre elles sont toujours au travail. Bpost doit s’interroger sur sa politique d’engagement », a indiqué Jean-Pierre Nyns (CGSP).

Pas de courrier dans le bassin liégeois

Entre 500 et 600 agents de bpost ont débrayé vendredi matin en région liégeoise pour protester contre les nouvelles organisations de travail prévues par la direction, a-t-on appris de sources syndicales. La distribution du courrier ne sera pas assurée sur Liège, Seraing, Flémalle, Visé et Awans.

© belga.

© belga.

Le mouvement, initié mardi par les agents du bureau de Visé qui protestent contre la suppression de cinq de ses 60 services, s’est amplifié vendredi puisqu’un piquet de grève a empêché les agents du bureau Liège 1 de prendre leur service. Lire la suite

Poursuite de la grève des facteurs à Visé

Actualités du Droit Belge, 20 août 2014 :

La CGSP a annoncé ce mercredi la poursuite de l’action entamée la veille par les agents bpost du bureau de Visé. Les agents protestent contre la nouvelle version de Géoroute, le logiciel qui réorganise les tournées des facteurs. La réorganisation entrainera la suppression de cinq emplois.

La direction justifie la mise en place de la huitième version de Géoroute par une diminution du courrier à distribuer.

Lire la suite

Fin de grève des postiers de Verviers

RTBF, 2 juin 2014 :

Les postiers reprendront en effet leurs tournées dès mardi. Réunis en assemblée générale tôt ce lundi matin, ils ont en effet décidé de mettre fin à leur mouvement de grève.

Ce qui les a décidé a voté POUR la reprise du travail, ce sont les propositions de la direction concernant l’engagement et la formation d’une dizaine de nouveaux agents, des engagements à durée indéterminée ou sous contrat d’intérimaire. Daniel Norga, secrétaire régional CGSP: « Il faut savoir qu’au départ, le mouvement est parti de la base sur des faits de conditions de travail, de rapports humains entre le management et le personnel, et sur le fait d’un manque de plus ou moins 15 personnes au niveau du travail. L’entreprise nous a donc proposé ici un engagement de 13 personnes sur 15 manquantes ».

Lire la suite