Archives de Tag: Bobigny

Air France : grève et manifestation le 27 septembre

Déplacement Pro, 7 septembre 2016 :

16 employés d’Air France impliqués dans l’occupation des locaux de l’entreprise et l’affaire à la chemise, survenue en octobre 2015, vont se retrouver devant la cour de grande instance de Bobigny les 27 et 28 septembre 2016. La CGT appelle les salariés à manifester devant le tribunal mais également à faire grève le 27 septembre.

chem2

Seize salariés d’Air France seront attendus au tribunal de grande instance de Bobigny les 27 et 28 septembre prochains. Onze sont poursuivis pour avoir forcé l’ouverture de la grille du siège de la compagnie tandis que les 5 autres, depuis licenciés, seront jugés dans le cadre de l’affaire dite « de la chemise ».

Lire la suite

Publicités

Les éboueurs dans la lutte

Le Parisien, 8 juin 2016 :

Les poubelles s’amoncellent dans Paris et en périphérie. Après un week-end de trêve, pour évacuer les déchets que les crues risquaient d’emporter, les blocages ont repris devant le grand centre de traitement d’Ivry (Val-de-Marne), première usine francilienne de traitement des ordures ménagères.

En outre, à l’appel de la CGT- services publics, mardi, trois des six garages de camions bennes de la ville de Paris ont été bloqués par des chauffeurs grévistes. La collecte est très perturbée dans les IIe, Ve, VIe, VIIIe, IXe, XIIe, XIVe, XVIe, XVIIe et XXe arrondissements. A Montreuil, Bagnolet, Bobigny, Bondy, les communes d’Est Ensemble, les conteneurs débordants s’alignent depuis lundi sur les trottoirs. Dans le Val-de-Marne, ce sont les éboueurs de Sita (groupe Suez) qui sont en grève depuis lundi. Il n’y aura aucune collecte à Alfortville, Créteil et Limeil-Brévannes, et il est demandé aux habitants de rentrer leurs conteneurs pour éviter les accumulations sur les trottoirs.

Lire la suite

Air France : le procès renvoyé en septembre

Challenge, 27 mai 2016 :

Seize salariés d’Air France ont été convoqués devant le tribunal correctionnel de Bobigny ce vendredi, après l’affaire de la chemise arrachée du DRH du groupe. Leur procès est renvoyé à la rentrée.

chem1

L’image avait fait le tour du monde. Cinq adhérents de la CGT sont jugés ce vendredi 27 mai pour l’épisode de la « chemise arrachée » du DRH d’Air France devant le tribunal de Bobigny, où un rassemblement de soutien est prévu en pleine épreuve de force engagée par le syndicat avec le gouvernement sur la loi travail. Alors que la contestation du projet de loi El Khomri s’est durcie cette semaine, seize salariés d’Air France au total sont convoqués devant le tribunal correctionnel: cinq pour « violences en réunion », qui encourent jusqu’à trois ans d’emprisonnement et 45.000 euros d’amende, et onze pour « dégradations » lors de la manifestation du 5 octobre qui faisait suite à l’annonce d’une restructuration de la compagnie aérienne menaçant près de 3.000 emplois.

Lire la suite

Air France : Rassemblement de soutien le 27 mai à Bobigny

Appel CGT :

Partout en France, la CGT organise le 27 mai 2016, une journée pour les libertés syndicales. Après la journée du 23 septembre dernier et celle du 4 février en soutien aux salariés de Goodyear, cette journée sera notamment consacrée aux salariés d’Air France, mais aussi à tous les syndicalistes injustement incriminés.

Face à la répression syndicale

« Casser du militant », briser des élans sociaux, créer des peurs, menacer les Bourses du travail… la répression syndicale reste un des moyens patronal pour freiner le développement du syndicalisme. Ainsi, certains militantes et militants de la CGT, de par leur engagement, sont traités comme des délinquants. Ils sont trainés devant les tribunaux, dans des procédures de plusieurs années. Leur carrière est souvent brisée, leur vie bouleversée, leur famille affectée…

Lire la suite

Solidaires dans les grèves et les manifestations, solidaires face à la répression !

Communiqué de l‘Initiative Communiste-Ouvrière :

La lutte pour le retrait de la Loi El Khomri continue et avec elle le déchaînement répressif de l’appareil d’Etat. A Paris comme dans plusieurs régions, l’état d’urgence a été utilisée pour interdire de manifestation des militants… interdictions tellement peu argumentées qu’ à Paris, 9 d’entre elles sur 10 ont été annulées par le Tribunal Administratif. Ce 19 mai, la manifestation a été interdite à Nantes et au moins 66 manifestantes et manifestants ont été interpellés. A Rennes, ce sont 19 manifestantes et manifestants qui ont été interpellés suite à une action métro gratuit ce 19 mai.

repress

Aux interpellations arbitraires et violences policières s’ajoutent les condamnations expéditives à de lourdes peines.

A Rennes, suite à une tentative de manifestation non-déclarée samedi 14 mai, un homme de 28 ans a été condamné en comparution immédiate le 17 mai à six mois de prison ferme parce qu’il aurait jeté une canette en direction des force de police.

Lire la suite

Bobigny : Le 27 mai Solidarité avec les Air France

Pour soutenir les salariés d’AIR FRANCE convoqués au TGI de Bobigny et pour défendre le droit de se défendre, l’intersyndicale CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF et UNL du 93 appellent à rassemblement de lutte le 27 mai 2016 à partir de 9h devant le TGI de Bobigny 173 avenue Paul Vaillant Couturier.

bobigny93aifr

Voir le tract sur le site de l’UL CGT Bagnolet / Lilas

Solidaires dans les grèves et les manifestations, solidaires face à la répression !

Initiative Communiste-Ouvrière :

Jamais, depuis des décennies, un mouvement social n’avait dû faire face à une telle répression que le mouvement commencé le 9 mars contre la loi El Khomri. Le 28 avril, à Rennes, un étudiant a perdu un œil suite aux tirs de flash ball des CRS. Ce 1er Mai à Paris, la manifestation a été le théâtre d’une brutale répression policière. A Marseille, toujours le 1er Mai, sept personnes, dont deux syndicalistes (SUD et CNT), ont été interpellées avant même le début de la manifestation (1).

repress

Au delà des violences policières contre les manifestations, la répression ce sont aussi les arrestations arbitraires, les inculpations et les condamnations, y compris à de la prison ferme, de manifestantes et de manifestants.

Lire la suite