Archives de Tag: Blois

Bachelière avec mention et menacée d’expulsion

La Nouvelle République, 8 juillet 2016 :

Le même jour, Zarema, une jeune Russe réfugiée à Blois, s’est vu notifier un arrêté de reconduite à la frontière et a décroché son bac avec mention très bien.

Le mardi 5 juillet restera un jour de joie mêlée d’une grande tristesse pour Zarema Abieieva. Cette jeune Russe âgée de 20 ans s’est rendue à la préfecture à Blois où on lui a remis trois arrêtés de reconduite à la frontière pour elle et ses parents. Quelques minutes plus tard, elle apprenait qu’elle venait de décrocher son bac professionnel gestion et administration avec mention très bien. Un résultat qui force le respect quand on sait que cette jeune fille est arrivée en France le jour de Noël 2012 sans connaître un mot de français. Quatre ans plus tard, elle parle notre langue pratiquement sans accent et est admise en BTS. « Je ne comprends pas, ces trois années d’efforts et ces bons résultats n’auraient donc servi à rien ? » se demande la jeune diplômée avec amertume.

Lire la suite

Indre-et-Loire : Agents départementaux en grève

La Nouvelle République, 17 juin 2016 :

Près de cent agents du conseil départemental de Loir-et-Cher se sont retrouvés hier devant l’Hôtel du département, à Blois, à l’appel de la CGT. En grève toute la journée, ils ont fait part de leur souffrance au travail. « Nous tournons sur des équipes incomplètes, regrettent trois assistantes sociales. Quand il y a un arrêt maladie ou un congés maternité, il n’y a pas de remplacement, ce qui augmente notre masse de travail. On traite l’urgence, mais on ne peut plus assurer un suivi auprès d’un public parfois en grande précarité. »

Philippe Declerck, secrétaire général de la CGT au sein du conseil départemental, annonce que certains secteurs géographiques ne sont plus couverts par les services publics, entraînant des retards dans l’étude des dossiers et dans l’attribution d’aides. « Par exemple, au niveau de la Maison départementale des personnes handicapées, les demandes sont traitées entre 9 et 12 mois. Les délais s’allongent. Les effectifs en personnel ne sont pas à la hauteur des besoins. »

Lire la suite

Manifestations jeudi contre la loi Travail dans le Loir-et-Cher

La Nouvelle République, 1 juin 2016 :

La CGT, Force ouvrière, la FSU et Solidaires 41 appellent à nouveau à la grève et à manifester, jeudi 2 juin, pour demander le retrait de la loi Travail. Dans un communiqué commun, les antennes loir-et-chériennes de ces organisations syndicales dénoncent « la violence des propos tenus par le gouvernement, le mépris à l’égard du mouvement social et son entêtement à vouloir passer en force par le 49-3. »

horsdequestionv2

En Loir-et-Cher, des manifestations sont programmées à 10 h 30 à Romorantin (devant la sous-préfecture) et Vendôme (rond-point de l’Europe), puis à 14 h à Blois au carrefour de l’Europe (parking place Lorjou).

Lire la suite

Rendez-vous du 1er Mai dans le Loir-et-Cher

La Nouvelle République, 30 avril 2016 :

Les organisations syndicales CGT, FSU, Solidaires de Loir-et-Cher appellent aux rassemblements le 1er mai : à Blois à 10 h 30 au pied des escaliers Denis-Papin, à Romorantin à 10 h 30 devant la Halle.

France

Manifestation samedi contre la loi El Khomri à Blois

La Nouvelle République, 7 avril 2016 :

Forts des récentes mobilisations, CGT, FO, FSU et Solidaires appellent à manifester samedi 9 avril à 14 h 30 : rassemblement au rond-point de la Résistance.

En constatant la mobilisation croissante contre la loi Travail vérifiée les 9, 17 et 31 mars (malgré une météo repoussoir), on s’attend à une nouvelle manifestation de masse samedi prochain (*), augure Alain Guilmain (UD-CGT). Myriam El Khomri est passée en un éclair de l’anonymat à une célébrité redoutable ! D’autant qu’on imagine qu’elle est pour autant dans la rédaction de sa loi que Lady Gaga ou le Moine bourru !

Lire la suite

Images de manifestations contre la loi El Khomri ce 17 mars

Quelques photos de manifestations du 17 mars contre la loi El Khomri. La lutte doit continuer et s’amplifier !

Bar le Duc :

17mBarleDUc

Blois :

17mBlois

Lire la suite

Rendez-vous du 17 mars dans le Loir-et-Cher

La Nouvelle République, 16 mars 2016 :

L’Union locale CGT de Vendôme appelle les travailleurs, chômeurs, retraités à se rassembler pour accompagner la manifestation des jeunes contre la loi El Khomri, jeudi 17 mars, à 11 h 30, à Blois. Formation d’une caravane de voitures, au départ de Vendôme, à 10 h 30, devant la Bourse du travail.

9mSTRASBOURG3

Quelques vidéos des manifestations du 9 mars

Quelques vidéos des manifestations du 9 mars à travers le pays. Cette première journée de mobilisation contre la loi « travail » a été un succès, renforçons et amplifions la lutte !

Agen :

Annecy :

Lire la suite

Rendez-vous du 9 mars à Blois

Contre le projet de loi El Khomri, rendez-vous le mercredi 9 mars à 11h30 devant la préfecture de Blois.

Voir le tract de l’UL CGT : tract-9-mars-UL-BLOIS

Blois : Rassemblement contre la violence patronale

La Nouvelle République, 23 octobre 2015 :

Alors que les salariés d’Air France manifestaient à Paris contre le plan de restructuration du groupe, une cinquantaine de personnes se réunissaient devant la préfecture du Loir-et-Cher. Il était 13 h hier quand la CGT a sorti ses drapeaux en solidarité avec leurs camarades renvoyés en correctionnelle comme de tous les salariés menacés par les 2.900 suppressions de postes annoncées. Elle a été rejointe par le FSU et Solidaires, ainsi que par plusieurs organisations politiques : le Front de gauche, le NPA, le Parti communiste et les jeunes communistes.

« Nous voulons dénoncer la violence patronale, explique Alain Borg de la CGT. La vie de familles entières fichue en l’air par un licenciement dans un contexte où l’on ne retrouve pas de travail, c’est terriblement violent. C’est la même chose chez Germaneau ou Faurecia que chez Air France. » Parmi les manifestants à Blois, Joël Gauvin, qui a travaillé chez Air France de 1971 à 2009 avant de venir s’installer près de Mondoubleau : « J’ai profité du premier plan de départ, mais je crains que les conditions soient moins favorables aujourd’hui. Je comprends la réaction des salariés qui n’ont aucune réponse sur leur avenir et celui d’Air France. »