Archives de Tag: Bilbao

Espagne : Grève générale le 26 septembre au Pays Basque

Le Journal du Pays Basque, 25 septembre 2012 :

Demain, à l’appel de plusieurs dizaines d’organisations syndicales et de mouvements sociaux, aura lieu une grève générale en Pays Basque Sud. Cette grève générale a été convoquée pour protester contre les coupes budgétaires dans les services publics, les mesures d’austérité et les politiques néolibérales mises en œuvre par les gouvernements pour faire face à la crise.

Les syndicats basques ELA, LAB, ESK et Stee-Eilas, avec les agriculteurs d’Ehne et les routiers de Hiru, les syndicats anarchistes CNT et CGT et des dizaines de mouvements sociaux (collectifs de jeunes, de femmes, d’immigrés, etc.), ne veulent pas des mesures d’austérité en Pays Basque. Ils accusent le gouvernement de Madrid de vouloir imposer des sacrifices aux travailleurs sans toucher au capital.

Mais ils s’en prennent aussi aux gouvernements d’Iruñea et de Gasteiz, accusés d’être “collaborateurs nécessaires” de ces politiques d’austérité. Ils rappellent que tant dans la Communauté autonome basque qu’en Navarre, les exécutifs locaux ont annoncé qu’ils appliqueraient la plupart des mesures imposées par le gouvernement Rajoy (dont la hausse de la TVA) et qu’ils ont eux aussi édicté des mesures d’austérité.

Lire la suite

Publicités

Espagne: des dizaines de milliers « d’indignés » dans les rues

AFP, 19 juin 2011 :

Contre la crise et le chômage, des dizaines de milliers de manifestants de tous âges et tous horizons ont envahi dimanche les rues des villes d’Espagne, aux cris de « cette crise nous ne la paierons pas », première grande mobilisation du mouvement des « indignés » né il y a un mois.

A Madrid, une foule de plusieurs dizaines de milliers de personnes a convergé en six cortèges venus de tous les quartiers de la capitale vers la Plaza de Neptuno, près du parlement rendu inaccessible par une rangée de barrières bleues et une douzaine de fourgons de police.

« Contre le chômage. Organise-toi et lutte. Marchons ensemble contre le chômage et le capital », proclamait une grande pancarte ouvrant la marche de la « colonne sud-ouest », partie le matin de Leganes, une ville-dortoir à 15 kilomètres au sud de Madrid.

Lire la suite