Archives de Tag: BHV

Nos dimanches et nos nuits ne sont pas à vendre

Article de Laurent Degousée, SUD Commerces et Services Ile-de-France, publié le 18 janvier 2016 par Miroir Social.

« Dans toute idée, il faut chercher à qui elle va et de qui elle vient ; alors seulement on comprend son efficacité. » (Brecht).

Quel lien peut-donc unir des dispositions aussi diverses que l’extension du travail du dimanche et de nuit, l’abaissement des moyens de défense des travailleurs, la marchandisation du sang, des privatisations d’aéroports et l’octroi d’actions gratuites contenues dans la loi Macron ? Satisfaire les injonctions de la commission européenne, pour qui la France doit rattraper son retard en matière de réformes structurelles, et accentuer la politique pro-business menée par le gouvernement, à l’œuvre depuis 2013 via l’ANI et le pacte de compétitivité.

Ce « coup de jeune pour la société » selon Hollande, qui assume pleinement son orientation social-libérale au mépris de son engagement de campagne de défense du repos dominical, n’est que la poursuite d’une politique de dérégulation menée depuis une vingtaine d’années qui s’attaque au repos des travailleurs[1] au nom de l’emploi, de la croissance, du tourisme et de la liberté du travail. Le tout pour satisfaire les grandes enseignes commerciales, qui augmentent ainsi substantiellement leurs profits en écrasant la concurrence.

Lire la suite

Publicités

Les salariés du BHV disent non au travail dominical

Le Parisien, 22 novembre 2015 :

Les salariés du BHV-Rivoli (groupe Galeries Lafayette) se sont exprimés à une courte majorité contre le projet d’accord sur le travail dominical dans leur établissement. Un projet qui ne sera donc pas signé, a indiqué à l’AFP, ce dimanche une source syndicale.

Une consultation des salariés avait été organisée de vendredi à dimanche et le non l’a emporté par « 640 voix contre 627 », indiquent la CGT (majoritaire) et SUD Solidaires BHV (2e syndicat). Le résultat de cette consultation déterminait la mise en application — ou non — de l’ouverture du magasin, tous les dimanches, dans le Marais, l’une des zones touristiques internationales (ZTI) créées par la loi Macron. « On prend acte de ce résultat. Il s’est joué à 13 voix », a déclaré une porte-parole du groupe Galeries Lafayette.

Commerces à Paris : mobilisation le 15 septembre contre le travail le dimanche

Le Parisien, 8 septembre 2015 :

C’est la bête noire des grands magasins et autres supérettes qui font travaillent sept jours sur sept, le Comité de liaison intersyndicale du commerce de Paris, ou Clic-P. Ce collectif, qui regroupe quelque 150 élus syndicaux (CGT, Unsa, Sud) et salariés de grandes enseignes de la capitale (Printemps, Galeries Lafayette, BHV, Fnac…), s’est mis d’accord ce mardi sur un « calendrier de lutte » contre ce qu’il nomme « la déréglementation en bonne et due forme du travail dominical » prévue par la loi Macron.

Une première mobilisation est d’ores et déjà annoncée pour le 15 septembre, date à laquelle le Clip-P doit rendre son avis sur la loi. Devraient suivre deux autres manifestations au moins, les 8 et 15 octobre, pour des hausses de salaires et l’emploi.

Lire la suite

Les salariés du commerce battent le pavé contre le travail dominical

AFP, 16 décembre 2014 :

« Nocturnes, dimanches et jours fériés, ça suffit ! », ont scandé en choeur mardi des centaines de salariés du commerce en battant le pavé parisien pour dénoncer le projet de loi Macron, a constaté une journaliste de l’AFP.

travdi5

« Nous sommes près de 3.000 aujourd’hui à manifester à Paris. Demain, il faudra étendre le mouvement à tout le territoire français », a assuré Karl Ghazi, du Clic-P, l’intersyndicale du commerce qui rassemble la CGT, la CFDT, le Seci-Unsa, SUD et la CFE-CGC. La CFTC était également présente.

Lire la suite

Les salariés du commerce disent «non» au travail du dimanche

AFP, 14 novembre 2014 :

Près de 1 000 salariés de grandes enseignes parisiennes ont manifesté ce vendredi contre le travail du dimanche alors que le projet de loi sur l’activité doit être présenté mi-décembre.

«Mes parents se sont battus pour se reposer le dimanche, on ne peut pas laisser faire»: Béatrice Simon, vendeuse au BHV, a manifesté vendredi à Paris aux côtés de plusieurs centaines de salariés du commerce contre le projet du gouvernement d’assouplir les règles sur le travail dominical.

Lire la suite

Nouvelle mobilisation contre le travail le dimanche et le soir

Le Figaro, 14 novembre 2014 :

Un appel à la grève a été lancé pour ce vendredi à partir de 6 heures pour protester contre le projet d’Emmanuel Macron de libéraliser le travail dominical et nocturne. L’intersyndicale Clic-P entend ainsi maintenir la pression.

Ne pas relâcher la pression. Tel est le mot d’ordre de l’intersyndicale Clic-P, à l’origine de la condamnation de plusieurs enseignes pour travail illégal le dimanche (Sephora Bercy Village, Carrefour City…) et le soir (Monoprix, Sephora, Galeries Lafayette, BHV…). Alors que le sujet est quelque peu retombé depuis l’annonce mi-octobre par Emmanuel Macron de sa volonté de libéraliser le travail dominical, le Clic-P (CGT, Sud, SCID-CFDT, SECI-Unsa) appelle ce vendredi les salariés parisiens du Printemps, des Galeries Lafayette, de la Fnac, des gares SNCF, du BHV et du Bon Marché à la grève à partir de 6 heures, pour protester contre le projet de réforme du ministre de l’Économie. Ce dernier souhaite notamment élargir de cinq à douze le nombre d’ouvertures dominicales autorisées chaque année, dont cinq sur simple demande.

Lire la suite