Archives de Tag: Benghazi

Libye : protégez les militantes syndicalistes !

Campagne Labourstart :

Nermin Al-Sharif est une internationaliste passionnée et déterminée qui lutte pour les droits des femmes à travers le monde arabe, et à Qatar Airways et pour les droits des travailleurs qu’elle représente dans le cadre de son syndicat qui regroupe également les dockers et les marins. Elle a continué dans son engagement, de plus en plus dangereux dans son pays riche en pétrole, la Libye, déchiré par la guerre civile.

Dimanche 8 novembre, Nermin, leader de l’Union des dockers et des gens de mer de la Libye, a été victime d’une tentative d’assassinat par armes à feu alors qu’elle conduisait une voiture près de Benghazi. Elle est maintenant sortie de l’hôpital et récupère des blessures subies lors de ce second attentat à sa vie. Trois autres militantes des droits de la femme, bien connues des libyens, ont récemment été assassinées.

Lire la suite

Un été meurtrier, un système assassin

Article publié par l’Initiative Communiste-Ouvrière :

A l’heure où ces lignes sont écrites, ce sont déjà un millier de Palestiniens qui sont morts suite aux bombardements de l’armée israélienne dans la Bande de Gaza. En Syrie, la guerre entre le dictateur Achar Al-Assad et les bandes djihadistes de l’Etat Islamique ont transformé des villes entières, comme Homs ou Alep, en champ de ruines. En trois ans de guerre civile, le bilan est de 170.000 morts dont au moins 9.000 enfants selon l’Observatoire Syrien des Droits de l’Homme. Depuis la Syrie d’ailleurs, les forces de l’Etat Islamique ont lancé une vaste opération militaire en Irak, prenant ainsi le contrôle du Nord-Ouest dont la ville de Mossoul. La minorité chrétienne, mais aussi de nombreux chiites, fuient la zone contrôlée par l’EI. En Libye, les affrontements se poursuivent entre bandes armées rivales, un bilan cité par l’AFP le 27 juillet fait état de 98 morts et 400 blessés en deux semaines dans la seule ville de Tripoli et de 38 morts en vingt-quatre heures à Benghazi. Plusieurs journaux laissent entendre que le pire est à venir et que l’ensemble du pays est sur le point de basculer dans une sanglante guerre civile.

Heartfield-Krieg-Leichen

En Europe, les affrontements continuent dans l’Est de l’Ukraine. Si la presse en a parlé lorsqu’un missile a touché un avion de Air Malaisia, faisant 298 morts, politiciens et journalistes s’interrogent pour savoir si c’est l’armée ukrainienne ou les milices pro-russes qui ont tiré. Chacun des camps se renvoie la balle, mais ce qui est certain c’est que toute la population du Dombass est prise entre les tirs des deux bandes armées rivales. Un rapport de Human Rights Watch (HRW) sur les combats du 12 juillet rapporte ainsi que l’armée ukrainienne a bombardé des quartiers de Donetsk avec des roquettes « mass Grad », causant de nombreuses morts dans la population civile. A Lougansk, un bombardement aérien a fait 19 morts et 60 blessés vendredi 25 juillet. Selon les chiffres de l’ONU, la guerre dans l’Est de l’Ukraine a déjà fait plus d’un millier de morts.

Lire la suite

Libye : La grève s’étend à Tripoli

Afri Scoop, 7 avril 2014 :

C’est le deuxième jour de grève générale dans la ville de Benghazi, située dans l’est libyen. Lundi 7 avril, le mouvement de contestation s’est étendu à la capitale, Tripoli, où des routes ont été bloquées par des protestataires.

Des organisations de la société civile ont appelé au cours du week-end à la « désobéissance civile pour dénoncer l’insécurité », réclamer la suspension du Congrès général national (CGN), la plus haute autorité politique et législative du pays, et la tenue d’élections parlementaires et présidentielle.

Lire la suite

La deuxième ville de Libye, Benghazi, paralysée par une grève

Reuters, 6 avril 2014 :

Une grève massivement suivie dans les secteurs public et privé a paralysé dimanche la deuxième ville de Libye, Benghazi, pour dénoncer l’insécurité grandissante et demander la démission du Congrès général national (CGN), le parlement de Tripoli dont le mandat est arrivé à échéance le 7 février.

L’aéroport international de la ville a été fermé et un avion des Turkish Airlines a dû être dérouté, rapporte la presse libyenne.

Lire la suite

Huit villes disent Oui à la Révolte des Femmes dans le Monde Arabe

Tekiano, 8 mars 2013 :

Le 8 Mars, 8 villes arabes disent OUI à la Révolte des Femmes dans le Monde Arabe. Le slogan « je suis avec la révolte des femmes dans le monde arabe » investit fièrement 8 villes arabes à l’occasion de la Journée Mondiale de la Femme.

Vendredi 8 Mars 2013, les villes arabes, Sana’a, Beyrouth, Caire, Tunis, Benghazi, Tanja, Ramallah et Aman se réveillent sur une grande surprise. Plusieurs bâtiments importants sont déguisés par des visages de femmes gigantesques portant des messages qui interpellent les passants et passantes et qui ne peuvent pas passer inaperçues.

Le même jour, Au même moment, dans ces plusieurs villes, Les photos des femmes seront exposées sur :

– Yemen, Sana’a : le bâtiment du Ministère de la Jeunesse et le Sport ainsi que la société Tiliman

Lire la suite

A Benghazi, la population déloge les milices islamistes

Associated Press, 22 septembre 2012 :

Des centaines de protestataires s’en sont pris vendredi aux milices islamistes de Benghazi, dans l’est de la Libye, chassant de leurs quartier général les salafistes de la brigade Ansar al-Charia, soupçonnée d’être derrière l’attaque meurtrière du consulat américain la semaine dernière.

Manifestation contre les milices islamistes à Benghazi

Deux personnes ont été tuées et une trentaine blessées lors d’affrontements près des locaux de la brigade Rafallah Sehati, une autre milice visée par les protestataires, selon une source hospitalière.

Plus tôt dans la journée, quelque 30 000 personnes avaient défilé à Benghazi pour dénoncer les dérives de ces milices lourdement armées et incontrôlées, qui profitent de la confusion laissée par la chute du régime de Moammar Kadhafi l’an dernier.

Lire la suite

Manifestation contre les milices salafistes à Benghazi

Extraits de la dépêche AFP du 21 septembre 2012 :

Des milliers de Libyens ont manifesté vendredi 21 septembre à Benghazi contre les milices armées, dix jours après l’attaque du consulat américain, éclipsant un rassemblement du groupe salafiste Ansar Al-Charia qui protestait contre la vidéo islamophobe L’Innocence des musulmans et les caricatures de Mahomet publiées dans Charlie Hebdo. Dans la soirée, des centaines de manifestants ont délogé Ansar Al-Charia de la caserne qu’il occupait au centre de la ville. Sous la pression des manifestants, les membres du groupe ont tiré en l’air avant de quitter la caserne qui a été investie par une centaine de Benghaziens.

Manifestation à Benghazi contre les milices islamistes

Une manifestation organisée en même temps sur la place d’Al-Kich par le groupe Ansar Al-Charia a rassemblé quelques centaines de personnes.