Archives de Tag: Béjaïa

Algérie : Les enseignants contractuels bouclent leur semaine de marche

El Watan, 3 avril 2016 :

Les enseignants contractuels bouclent leur première semaine de marche entamée dimanche dernier depuis le siège de la direction de l’éducation de la wilaya de Béjaïa.

Ils ont franchi hier le territoire de la wilaya de Boumerdès après avoir parcouru plus de 160 km et marqué quatre haltes au niveau de la wilaya de Bouira. La veille, il a fallu l’intervention des habitants de la ville de Kadiria, 30 km à l’ouest de Bouira, pour que ces enseignants dont des femmes puissent passer la nuit dans le lycée M’sili Mohamed, et ce, après le refus du directeur de l’établissement d’ouvrir les portes et permettre aux marcheurs d’y entrer.

Lire la suite

Publicités

Béjaïa : L’EPLA paralysée par une grève des travailleurs

La Dépêche de Kabylie, 9 novembre 2015 :

Les travailleurs de l’entreprise de préfabrication d’aluminium (EPLA, unité de Béjaïa), ont observé, hier, une journée de grève pour protester contre le retard enregistré dans le virement de leur mensualité du mois d’octobre.

«D’habitude, nos salaires sont virés dans la journée du 30. On est le 08 novembre et le virement de la mensualité du mois d’octobre n’est pas encore effectué», déplore le représentant de ces travailleurs, en nombre de cinquante (50). Pour sa part, le directeur de cette unité qui a reconnu ce retard, a annoncé que ce problème est dû aux créances non recouvertes par l’EPLA. En outre, il assurera les grévistes que leurs salaires seront payés dans quelques jours seulement.

Lire la suite

Imposante marche des travailleurs à Béjaïa

Le Temps d’Algérie, 7 mai 2015 :

La grève de deux jours (5 et 6 mai) à laquelle a appelé le Snapap a été couronnée par une imposante marche des travailleurs hier dans les rues du chef-lieu de wilaya.

En effet, des centaines d’ouvriers, notamment des corps communs et ouvriers professionnels, travaillant dans les secteurs de l’éducation, de la santé, de l’enseignement supérieur et des collectivités locales ont défilé hier de la maison de la culture vers le siège de la wilaya afin d’exiger, pour la énième fois, la prise en charge de leurs revendications socioprofessionnelles. Ces manifestants, qui brandissaient des banderoles sur lesquels nous pouvions lire :

Lire la suite

L’EPLA de Béjaïa paralysée par une grève des employés

Le Temps d’Algérie, 1 février 2015 :

Les travailleurs de l’Entreprise de préfabrication légère d’aluminium (EPLA), ont entamé, hier, une grève d’une journée renouvelable pour dénoncer «le marasme qui règne au sein de leur unité de production et attirer par la même l’attention de la PDG de l’usine sur les problèmes qui les rongent», lit-on dans la déclaration des employés au nombre de soixante. «Nous avons décidé de recourir à cette grève d’une journée renouvelable jusqu’à l’aboutissement et l’écoute de nos doléances par la présidente directrice générale de l’entreprise dont le siège se trouve à Alger», a-t-on affirmé.

Ces ouvriers dénoncent essentiellement «l’arrêt des projets existants, la désorganisation et la déstructuration des services existants, l’injuste et non équitable application de la convention collective, notamment en matière de salaires». En outre, les grévistes de l’Epla protestent contre «le dégarnissement de l’unité en matière d’effectifs», puisque, selon eux, «il n’y a eu aucun recrutement depuis septembre 2013 à ce jour».

Lire la suite

Des protestataires assiègent la wilaya de Béjaïa

Le Temps d’Algérie, 17 novembre 2014 :

Après une accalmie de quelques jours, la wilaya de Béjaïa a renoué, hier, avec les mouvements de protestation. Des centaines d’habitants de quatre communes relevant de la daïra de Chemini, sise sur les hauteurs de la Soummam, ont organisé, hier matin, une marche pacifique, suivie d’un sit-in devant le siège de la wilaya pour «dénoncer leur exclusion de la deuxième tranche du programme de raccordement au gaz de ville et exiger un raccordement dans l’immédiat».

Les manifestants scandaient, tout au long de leur marche qui s’est ébranlée de la maison de la culture Taos- Amrouche vers le siège de la wilaya, entre autres, des slogans hostiles au wali : «Non au détournement de l’argent du gaz», «non aux mensonges et à l’exclusion», ou encore «Gaz en Italie, inexistant à Chemini».

Lire la suite

Béjaïa : Le harcèlement moral dénoncé publiquement

L’Expression, 27 septembre 2014 :

Jusque-là tabou, le harcèlement moral sous toutes ses formes fait désormais l’objet de dénonciation publique.

Les travailleurs de la clinique privée «Le Rameau d’olivier» ont observé jeudi matin une grève qui est loin de ressembler à celles qu’on connaît dans le monde du travail. Les chirurgiens, médecins, paramédicaux et ouvriers tout types confondus ont voulu à travers leur action apporter leur soutien à la surveillance générale de l’établissement, victime de harcèlement moral de la part de l’un des associés de la clinique. Ce mouvement de grève s’est également singularisé par la présence, par un pur hasard, du wali de Béjaïa qui était de passage sur les lieux, la présence du président de l’APW et des représentants de la sécurité au niveau de la wilaya.

Lire la suite

Nouveau rassemblement de non jeûneurs en Kabylie

Algérie Focus, 12 juillet 2014 :

Après deux rassemblements à Tizi-Ouzou et à Aokas (Béjaïa), le Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie (MAK) a organisé, ce samedi à Akbou, un autre rassemblement pour réclamer le respect « de la liberté du culte dans le pays ». Le rassemblement, organisé devant la salle de cinéma de la ville, a regroupé quelques dizaines de personnes, selon des sources locales.

«Cette initiative n’est destinée à contrer aucune religion mais elle tend à faire respecter un des fondements de la démocratie : la liberté de conscience incarnant le droit à la différence qui est un droit élémentaire et inaliénable », estime Sofiane Kharbouche, un des initateurs de ce rassemblement, cité par l’agence du MAK, Siwel.

Lire la suite