Archives de Tag: Basse-Californie

Basse-Californie : Victoire des ouvriers agricoles

Le 17 mars, des milliers d’ouvriers agricoles de Basse-Californie se sont mis en grève pour leurs salaires et conditions de travail.

Le 14 mai, après près de deux mois de lutte, les ouvriers agricoles fêtent leur victoire :

– Le salaire journalier passe de 100 à 200 pesos (soit de 7 $ à 13 $).

– Le syndicat qui a mené la lutte est reconnu officiellement ainsi que le droit pour les ouvriers agricoles de se syndiquer.

– La libération des ouvriers arrêtés pendant la lutte.

Lire la suite

Des milliers d’ouvriers agricoles mexicains en grève

Le Monde, 25 avril 2015 :

« Ça suffit, l’exploitation ! », « Finis les salaires de la faim ! ». Quelque 7 000 ouvriers agricoles mexicains ont manifesté vendredi 24 avril dans la vallée de San Quintin, dans la région de Basse-Californie, pour exiger de meilleures conditions de travail.

La protestation a eu lieu peu avant une réunion avec de hauts fonctionnaires fédéraux visant à régler un conflit social qui dure depuis plus d’un mois. Dans cette région agricole, qui exporte presque toute sa production vers les Etats-Unis, une grève inédite avait été organisée le 17 mars, journée marquée par des affrontements avec la police et l’arrestation de près de 300 manifestants.

Lire la suite

Grève des ouvriers agricoles en Basse-Californie

Le 17 mars, des dizaines de milliers d’ouvriers agricoles de Basse-Californie (50.000 grévistes selon une dépêche de l’Associated Press du 24 mars), au Mexique, se sont mis en grève. Dénonçant un salaire journalier de 110 pesos (7 dollars) pour des journées de 10 heures, sans paiement d’heures supplémentaires, leur principale revendication est un salaire de 300 pesos (20 dollars) par jour. Les ouvriers agricoles dénoncent aussi dans leur plate-forme revendicative le travail des enfants et la généralisation du harcèlement sexuel contre les ouvrières. C’est la première grève depuis des décennies dans les propriétés agricoles de Basse-Californie où l’on produit des millions de tonnes de tomates, fraises et autres fruits et légumes destinés en grande partie à l’exportation vers les Etats-Unis.

Plusieurs manifestations ont eu lieu à travers la Basse-Californie, avec des blocages de routes, comme le 18 mars, où les ouvriers ont bloqué la principale autoroute de l’Etat à Ensenada, au sud de Tijuana. Des affrontements ont alors opposés les ouvriers aux forces de répression et 200 travailleurs ont été arrêtés. Le gouvernement mexicain a mobilisé un millier de flics et de soldats pour réprimer les travailleurs.

Lire la suite