Archives de Tag: Bade-Wurtemberg

Aalen : Manifestation pour l’emploi chez Triumph

La direction de Triumph a annoncé la fermeture du centre de logistique de Aalen (Bade-Wurtemberg) début 2018. Avec cette fermeture ce sont au moins 270 emplois sur 380 qui seront supprimés et la direction annonce déjà 75 licenciement (à 90% des femmes) d’ici 2017.

Aussi ce 20 juillet, 300 ouvrières et ouvriers du centre de logistique Triumph ont manifesté, avec banderoles, drapeaux, sifflets et tambours, des portes de l’entreprise à la mairie de la ville. Pour bien des travailleurs, il est clair qu’après 2018, la direction de Triumph finira, si on la laisse faire, de licencier aussi la centaine de salariés restants. De nouveaux rendez-vous sont prévus à la rentrée pour refuser le plan social et la fermeture du site.

Publicités

Mobilisation à Weinheim contre l’extrême-droite

Ce n’est pas la première fois que les néo-nazis du NPD ont décidé de tenir leur congrès à Weinheim dans le Bade-Wurtemberg. Mais cette fois, la population de cette ville de 43.000 habitants a tenu à faire comprendre qu’elle ne veut pas des appels à la haine raciste.

wein1

Samedi 21 novembre au matin, une première manifestation contre le NPD a rassemblé 400 personnes. Des affrontements ont opposé des manifestants aux forces de police qui protégeaient le congrès du NPD. Une autre manifestation l’après-midi a rassemblé 1500 personnes contre le racisme et l’extrême-droite.

Lire la suite

Allemagne : 3,4% d’augmentation dans la métallurgie

20 Minutes, 24 février 2015 :

Le puissant syndicat allemand de la métallurgie IG Metall et le patronat se sont mis d’accord mardi matin pour augmenter de 3,4% les salaires du secteur dans le sud-est, un accord régional qui devrait sauf surprise valoir pour l’ensemble du pays. Cet accord, décroché à l’issue d’une quatrième réunion de négociations depuis la mi-janvier dans l’Etat-région du Bade-Wurtemberg, est un «pas important pour l’organisation du monde du travail et la stabilisation de la conjoncture», s’est réjoui IG Metall dans un communiqué.

Un compromis sur les salaires «douloureux» pour le patronat

Sur le plan économique, cette hausse de pouvoir d’achat pour les salariés «assure que le moteur conjoncturel pour l’heure le plus important, c’est-à-dire la consommation privée, continue à tourner», a insisté le principal négociateur régional du syndicat, Roman Zitzelsberger. La fédération patronale régionale, Südwestmetall, a de son côté qualifié de «douloureux» le compromis sur les salaires, valable du 1er avril prochain au 31 mars 2016 et qui concerne une importante part de l’industrie allemande (automobile, machines-outils, électronique…). Il est accompagné d’une prime unique de 150 euros pour chaque salarié et constitue pour «de nombreuses entreprises» un surcoût «à la limite du point de rupture», a déploré Südwestmetall.

Lire la suite

Grève chez Ikea en Allemagne vendredi

Le Soir, 19 septembre 2013 :

Les salariés d’Ikea en Allemagne sont appelés à faire grève vendredi pour réclamer l’amélioration des conditions de travail et de salaires dans le secteur du commerce, a annoncé jeudi le syndicat Verdi.

Manifestation de travailleuse d’Ikéa à Braunschweig en juin 2013

Quatorze des 46 magasins en Allemagne du numéro un mondial de l’ameublement, ainsi que son centre d’appel dans le pays, sont concernés par cet appel à la grève qui pourrait se traduire par des magasins fermés selon le niveau de la participation, a déclaré un porte-parole de Verdi. Sont touchées entre autres les régions de Bavière (sud), Hesse (ouest) et Bade-Wurtemberg (sud-ouest). Un rassemblement et une manifestation sont également prévus à Wallau (ouest), siège d’Ikea en Allemagne. Ikea a ainsi proposé une hausse de 2,5% des salaires à ses employés à partir d’août.

Allemagne : Nouvelle grève d’avertissement dans la métallurgie

Après une première journée de grève d’avertissement le 2 mai qui a mobilisé 50.000 métallurgistes et une seconde journée le 7 mai où 100.000 travailleurs ont débrayé, ce 8 mai, c’est le troisième jour de lutte en Allemagne pour une hausse de salaire de 5,5% pour les métallos et de 60 euros pour les apprentis.

Travailleurs d’Audi à Ingolstad en grève, 7 mai

Rien que dans le Bade-Wurtemberg, ce sont 10.000 ouvriers métallurgistes qui sont en grève aujourd’hui avec des débrayages dans de nombreuses usines. En Bavière, des grèves et débrayages sont prévus dans 85 entreprises du Land comme chez BMW , MTU , Siemens , Diehl et Bosch. Hier, ce sont 12.000 travailleurs de l’usine Audi d’Ingolstadt qui ont débrayé pendant trois heures.

Lire la suite

Allemagne: 50.000 métallos en grève

Challenge, 2 mai 2013 :

« Près de 50.000 salariés issus de plus de 100 entreprises ont pris part aux premières actions et grèves d’avertissement », a déclaré le puissant syndicat IG Metall dans un communiqué.

Ouvriers en grève à l’usine Volkswagen d’Osnabrück

L’Etat régional du Bade-Wurtemberg (sud-ouest) a été de loin le plus mobilisé, avec environ 26.500 grévistes dans 50 entreprises, dont 9.000 employés au sein de l’usine de Sindelfingen du constructeur automobile Daimler et 3.000 chez Porsche à Zuffenhausen.

Les Länder du centre, de l’ouest et du nord de l’Allemagne ont également répondu à l’appel du syndicat. A Osnabrück, en Basse-Saxe (nord-ouest), 1.200 salariés de Volkswagen ont ainsi cessé le travail pendant une heure, selon le communiqué.

Lire la suite

Protestation des réfugiés à Künzelsau

Vendredi 15 mars au matin, les demandeurs d’asile de la ville de Künzelsau (Bade-Wurtemberg) ont manifesté pour la première fois dans l’histoire de la ville. Environ 70 personnes se sont rassemblées près du foyer pour demandeurs d’asile de la Würzburger Straße pour revendiquer de meilleures conditions de vie.

Ref

« A partir d’aujourd’hui, nous sommes en grève de la faim » déclare Durrani Arif Khan, réfugié de Syrie.