Archives de Tag: Auch

Grève au centre hospitalier spécialisé (CHS) d’Auch

La Dépêche, 7 septembre 2016 :

Ils ne veulent pas d’une union avec l’hôpital général. À l’appel du syndicat CGT, des agents du centre hospitalier spécialisé (CHS) d’Auch étaient en grève hier contre le Groupement hospitalier de territoire (GHT). Selon eux, «l’objectif à court terme de ce groupement hospitalier est de faire des économies, notamment en fusionnant les trésoreries, assure Nicolas Pellizzari, le secrétaire CGT de l’hôpital psychiatrique. Et dans ce grand ensemble qui réunit tous les hôpitaux du Gers, la psychiatrie ne serait qu’un-douzième de l’offre de santé dans le Gers.» Les agents craignent donc que l’hôpital soit un peu oublié dans les choix du GHT. Ils sont d’ailleurs rejoints en cela par les médecins de l’hôpital et les représentants des usagers. Avec, donc, hier, une étape supplémentaire, celle de la grève.

Les grévistes avaient d’abord prévu de se rendre au Conseil départemental pour rencontrer à nouveau les députés Philippe Martin et Gisèle Biémouret. Mais Monique Cavalié, la directrice générale de l’Agence régionale de santé, en charge de ce dossier, les a finalement conviés à un rendez-vous dans l’après-midi dans les locaux de l’ARS à Auch. «Nous avons développé nos arguments, témoigne M. Pellizzari. Cela dit, nous regrettons le fait qu’elle ne discute qu’après avoir pris la décision de mettre notre établissement dans le GHT du Gers… En tout cas, elle nous a dit que la décision est dans les mains de la ministre de la Santé.» Information que ne confirme pas l’Agence régionale de santé, indiquant seulement : «La directrice générale a pris cette décision de se déplacer et était en posture d’écoute. Il s’agissait d’une réunion d’échange qui n’avait pas vocation à être conclusive.» Les agents poursuivent leur action : la grève est reconduite aujourd’hui et ils demandent une rencontre avec les députés gersois jeudi prochain.

Auch : blocage du ramassage des ordures contre la loi travail

La Dépêche, 9 juin 2016 :

Après une journée marquée par des barrages filtrants, tôt ce matin à l’entrée de plusieurs zones industrielles du Gers, et, entre midi et deux, par le blocage du pont de la Treille à Auch, la contestation contre la loi Travail a franchi un cap supplémentaire ce soir. Depuis 18 heures, une quarantaine de manifestants bloquent la sortie des camions de ramassage des poubelles, aux services techniques de la Ville d’Auch. Conséquence immédiate: il n’y aura pas de ramassage des déchets ménagers ce soir sur l’agglomération.

horsdequestionv2

CHS du Gers : Grève demain contre un licenciement

La Dépêche, 12 avril 2016 :

Parce que le CHS du Gers a perdu un poste d’éducateur spécialisé, un père de famille risque de perdre son emploi. Impensable pour la CGT qui a déposé un préavis de grève pour demain. La direction réfléchit à une solution.

Même le directeur du centre hospitalier spécialisé du Gers Thierry Laplanche reconnaît qu’«en 30 ans de carrière il n’a jamais vu un cas comme celui-là». Le «cas», c’est celui d’un éducateur spécialisé de 55 ans qui travaille au service d’hospitalisation complète des adolescents. «Pour la première fois dans notre établissement, un collègue en CDI est menacé de licenciement pour suppression d’emploi», dénonce la CGT qui a déposé un préavis de grève de 4 heures pour demain mercredi et appelle les salariés à se réunir de 14 heures à 17 heures «sous les fenêtres de la direction», au moment où le salarié concerné sera reçu, «pour protester contre cette politique inutile et dangereuse».

Lire la suite

Auch : Blocage annoncé de la place de la Libération mardi

La Dépêche, 2 avril 2016 :

Au lendemain d’une manifestation réussie, avec de 1200 à 2000 personnes jeudi matin dans les rues d’Auch selon les sources, l’intersyndicale CGT, FO, FSU, Sud-Solidaires du Gers, qui réclame le retrait de la loi Travail, s’est réunie hier matin à Auch pour décider de la suite à donner au mouvement.

affichegreve_ico_01.jpg

Sans surprise, suivant les décisions nationales des centrales syndicales opposées au projet de loi de Myriam El Khomri, deux nouvelles manifestations sont annoncées pour la semaine prochaine à Auch :

Lire la suite

Auch : Deux syndicalistes CGT auditionnés par la police

La Dépêche, 20 février 2016 :

Deux représentants de la CGT gersoise ont été auditionnés hier au commissariat. La direction du groupe propriétaire de la polyclinique de Gascogne a déposé plainte pour «séquestration» lors de la longue grève de septembre dernier.

La grève avait été longue, les négociations rudes. Visiblement, le rapport de force se poursuit à la Polyclinique de Gascogne, où les salariés avaient cessé le travail durant 29 jours, en septembre dernier. En effet, deux représentants de la CGT ont été auditionnés hier au commissariat d’Auch après une plainte déposée par Jacques Delfosse, le directeur général adjoint du groupe Elsan, propriétaire de la structure, pour «séquestration». Et les deux syndicalistes visés sont bien connus : il s’agit d’Éric Cantarutti, le secrétaire départemental de la CGT, et de la responsable départementale CGT Santé, Angèle Léger. Pour les soutenir, pas moins de 200 personnes s’étaient rassemblées hier après-midi devant le commissariat d’Auch, issues de la CGT mais également de Sud, Solidaires, FSU ou encore du Parti communiste.

Lire la suite

Rendez-vous pour les manifestations contre la prolongation de l’état d’urgence

Quelques rendez-vous pour les manifestations contre la prolongation de l’état d’urgence ce samedi 30 janvier à travers la France :

Agen, 10h, place Wilson
Albi, 10h, place du Vigan
Amiens, 14h30, place Gambetta
Angers, 14h, place du Ralliement
Annecy, 14h30, à la préfecture
Arles, 14h30, place de la République
Auch, 14h, place de la Libération
Auxerre, 14h45 devant Cadet-Roussel

Lire la suite

Auch : 20ème jour de grève à la clinique d’Embats

La Dépêche, 30 novembre 2015 :

Les négociations reprennent aujourd’hui entre salariés et direction de la clinique d’Embats, alors que s’ouvre le vingtième jour de grève. Au centre des deux parties, le médiateur.

Samedi, sur le marché, où les salariés de l’établissement psychiatrique vendaient des gâteaux pour faire face à la baisse de leurs revenus, la secrétaire départementale CGT Santé, Angèle Léger, déclarait : «Lundi (aujourd’hui, N.D.L.R.), le médiateur va faire une proposition, qui je pense, ne conviendra vraiment à aucune des parties. Mais elle sera à prendre ou à laisser. Si une des parties la refuse, il devra donner une explication claire.»