Archives de Tag: Aubervilliers

Profs et parents du 93 défilent jusqu’au ministère

Le Parisien, 24 mars 2015 :

Malgré les gouttes de pluie, ils ont défilé ce mardi jusqu’au ministère de l’Education nationale. Parents d’élèves et enseignants sont venus réclamer à Paris des moyens supplémentaires pour les établissements de Seine-Saint-Denis.

Un appel à la grève avait été lancé par une intersyndicale, touchant particulièrement des collèges et lycées d’Aubervilliers, Bobigny et Dugny.

Lire la suite

Publicités

Aubervillers : Grève au lycée Le Corbusier

Le Parisien, 5 février 2015 :

Deuxième jour de blocage au lycée Le Corbusier, à Aubervilliers. Le mouvement lancé hier par les enseignants a été « un succès », selon Raphaël Giromini, professeur de mathématiques gréviste. Tous les enseignants attendus hier (une cinquantaine) ont cessé le travail, et le lycée a été bloqué.

Les élèves ont dû rentrer chez eux. Les grévistes réclament des classes à 24 élèves maximum, alors que les prévisions du rectorat pour la rentrée de septembre 2015 tablent sur huit classes de 30 à 35 élèves. En revanche, le déplacement au rectorat de Créteil a été « un échec », selon l’enseignant : « Personne ne nous a reçus. On a bien compris le message : on repart en grève, on reviendra demain, plus tôt et plus nombreux. » Le lycée devrait donc être bloqué aujourd’hui dans les mêmes conditions qu’hier. Contacté, le rectorat n’a pas été en mesure de réagir.

Les intermittents redescendent dans la rue

Le Monde, 1er octobre 2014 :

Heure après heure, les informations tombent, et la liste des spectacles annulés se précise. Ce mercredi 1er octobre, journée de mobilisation nationale des intermittents, un premier état des lieux, vers 13 heures, témoigne de la vigueur du mouvement de protestation des artistes et des techniciens du spectacle.

On sait déjà que deux spectacles du Festival d’automne, manifestation emblématique de la rentrée culturelle, à Paris et en banlieue, sont annulés : Le Capital et son singe, mis en scène par Sylvain Creuzevault, au Théâtre de la Colline, à Paris ; et Passim, mis en scène par François Tanguy, qui devait se jouer au T2G à Gennevilliers (Seine-Saint-Denis).

Lire la suite

Rythmes scolaires: deux tiers des écoles d’Aubervilliers en grève

AFP, 3 octobre 2013 :

Les deux-tiers des écoles d’Aubervilliers, soit 21 établissements, étaient fermées jeudi en raison d’une grève des enseignants contre la réforme des rythmes scolaires, mise en oeuvre dès cette année dans cette ville de Seine-Saint-Denis.

« C’est une reforme ambitieuse mais il n’y a ni les moyens humains ni en termes de locaux (…) Les enfants sont très fatigués et les enseignants stressés », a déclaré Martine Caron, du syndicat SNUIPP, précisant qu’il y avait également « de nombreux grévistes » dans les écoles restées ouvertes.

Lire la suite

Les ouvriers de Saint-Gobain Aubervilliers solidaires des travailleurs de PSA

Déclaration du syndicat CGT Saint-Gobain Aubervilliers (93), 20 mars 2012 :

A PSA, on se bat pour l’emploi de tous,

c’est la vie des travailleurs qui est en jeu

Une nouvelle vague de restructurations secoue le secteur automobile. La CGT de PSA a publié l’an dernier un plan « secret » prévoyant la fermeture des usines d’Aulnay sous Bois, de SevelNord à Valenciennes et de Madrid d’ici 2014 et ce plan se met en place peu à peu, malgré tous les démentis.

Ce sont des milliers de familles d’ouvriers qui sont visées au coeur, sans oublier tous les sous-traitants. Avec comme perspective, le chômage, la précarité, les suicides, les soucis familiaux avec séparations et enfants en vrille, la misère et les restos du coeur, l’angoisse du lendemain et des factures à payer, la peur au ventre face au risque d’expulsion du logement.

Lire la suite

En région parisienne, la chasse aux Roms aggrave leurs conditions de santé

Le Monde, 3 août 2011 :

C’est à deux-trois rues du Stade de France, sur l’une des nombreuses friches urbaines que l’on trouve dans le quartier de la plaine Saint-Denis, à Aubervilliers. Le camp est circonscrit par un mur de tôles blanches derrière lesquelles, depuis deux mois, se serrent et survivent environ 200 Roms. Une poche de pauvreté dans un quartier en pleine mutation, à vocation résidentielle.

La plupart des Roms de ce groupe sont originaires d’Alexandria, une commune située au sud de Bucarest, près de la frontière bulgare. Coordinatrice de la mission banlieue de Médecins du monde, Jalila Bouzid s’accroche à son sillage depuis sa première installation, en 2007, dans un bidonville de Saint-Ouen. Elle lui apporte principalement des soins. Mais la chasse dont il est victime entrave le suivi médical que proposent les bénévoles de l’association humanitaire.

Lire la suite