Archives de Tag: Ashdod

Les employés de la filiale d’Egged en grève dimanche

Times Of Israël, 27 août 2015 :

Un syndicat mécontent menace d’interrompre le service vers Jérusalem et sur de nombreuses autres lignes en raison d’un conflit.

Les employés de l’entreprise Egged Taavura ont annoncé jeudi une grève illimitée à partir de dimanche qui bloquerait les transports en commun dans et entre plusieurs grandes villes en Israël.

Lire la suite

Haïfa : Les travailleurs du port en grève contre la privatisation

Tel Avivre, 6 octobre 2014 :

L’Etat vendra les entreprises dans lesquelles elle n’a pas d’intérêt à long terme tels les ports d’Ashdod et de Haïfa.

Le Premier ministre Benjmin Netanyahou a déclaré dans un communiqué que la «réforme augmentera les revenus de l’État et permettra une plus grande transparence du gouvernement dans la gestion des entreprises ». Selon le ministre des Finances Yair Lapid (Yesh Atid), le mouvement est « une mesure supplémentaire pour à la fois mettre fin à la politisation des entreprises et aussi réduire la corruption au sein des entreprises publiques ». Netanyahu avait déjà supervisé une série de privatisations quand il était lui-même ministre des Finance il y a 10 ans.

Lire la suite

Israël : Multiplication des mouvements revendicatifs dans les entreprises

Israël Walley, 14 mai 2014 :

Si le conflit qui secoue l’hôpital Hadassah à Jérusalem est le plus médiatisé, d’autres entreprises israéliennes ont déposé des préavis de grève.

La Histadrout, la Confédération israélienne des Travailleurs, multiplie les conflits sociaux en déposant plusieurs préavis de grève ; selon le Code du Travail, les salariés pourront déclencher une grève dans les 14 jours qui viennent, si partenaires sociaux ne parvenaient pas à un compromis. Les entreprises concernées font partie du secteur privé comme public ; une grève de plusieurs milliers de salariés pourrait paralyser des pans entiers de l’économie israélienne.

Lire la suite

Israël : Le gouvernement déclare la guerre aux dockers

Cela fait des années que les gouvernements successifs tentent de privatiser les ports et de briser le puissant syndicat des dockers des ports de Ashdod et Haïfa. A chaque fois, les menaces de grève ont fait reculer le gouvernement. Cette fois, le premier ministre Netanyahou et le ministre des transports Yisrael Katz repartent à l’offensive contre les dockers.

Port d’Haïfa

Le gouvernement a non seulement annoncé la création de deux ports entièrement privés pour concurrencer les ports publics d’Ashdod et de Haïfa, mais s’est aussi préparé à briser une éventuelle grève des dockers. Les ministres des finances et des transports ont ainsi déclaré qu’en cas de grève des dockers, ils mobiliseraient l’armée pour remplacer les grévistes et briser la grève. Ce plan est baptisé « 1981 », en référence à l’année 1981 où Reagan a brisé la grève de 11.000 aiguilleurs du ciel aux Etats-Unis. Katz a également annoncé que son ministère préparait une loi pour rendre illégale toute grève dans « les secteurs essentiels ». Derrière l’attaque contre les dockers, c’est bien à toute la classe ouvrière que le gouvernement déclare la guerre.

Lire la suite

Grève illimitée dans les ports d’Israël

Econostrum, 27 février 2012 :

Une grève illimitée des trois ports maritimes de Haïfa, Ashdod et Eilat a commencé dimanche 26 février 2012 à 6h00 du matin, après l’échec des pourparlers entre le ministère des Finances israélien et le Comité des travailleurs des ports.


Les employés des ports et la Histadrut – le principal syndicat israélien- exigent que les cotisations de retraite soient conservées sur les comptes en fiducie et non pas sur les comptes des entreprises portuaires. D’après la Histadrut, l’argent se trouve tout simplement sur les comptes courants des entreprises et n’est donc absolument pas protégé.

Lire la suite

Compte-rendu des manifestations de samedi en Israël

Compte-rendu des manifestations du samedi 30 juillet en Israël tiré des informations publiées par le Parti Communiste d’Israël :

Plus de 150.000 personnes sont descendues dans les rues samedi soir pour protester contre la hausse des prix en Israël, contre le gouvernement de Netanyahou et pour la justice sociale. Des manifestations et des rassemblements ont eu lieu dans onze villes du pays, dont Tel Aviv, Jérusalem, Beer Sheva et Haïfa. Les manifestants scandaient « le peuple veut la justice sociale », « Bibi rentre chez toi » et « nous voulons la justice, pas la charité ».

Tel Aviv, 30 juillet

La plus grande manifestation a eu lieu à Tel Aviv avec 120.000 manifestants qui ont marché de la Place Habima au Musée de Tel Aviv. Des milliers de manifestants avaient des drapeaux rouges et des banderoles de Hadash (Front pour la Paix et l’Egalité) avec des slogans comme « le peuple avant les profits » et « le gouvernement est contre le peuple, le peuple est contre le gouvernement ».

Lire la suite

Le point sur les protestations en Israël

Dans un article publié le samedi 30 juillet 2011 sur le mouvement de protestation en Israël, le Parti Communiste d’Israël indique que samedi soir des protestations de masse ont eu lieu à Tel Aviv, Jérusalem, Haïfa, Beer Sheva, Ashdod, Ashkelon, Modi’in, Kiryat Shmona, Nazareth et d’autres villes contre la hausse des prix. Selon les premières informations, ces manifestations ont été encore plus importantes que celles du samedi 23 juillet. Il est à préciser que ces protestations mobilisent à la fois la population juive que la population arabe (qui représente 20% de la population israélienne) du pays.

Manifestation samedi à Tel Aviv

Alon-Lee Green,militant ouvrier de 22 ans et un des principaux organisateurs des protestations du boulevard Rothschild à Tel Aviv a ainsi déclaré avant la manifestation que les protestations du samedi 30 « seront encore plus massives. Il y aura des protestations dans onze villes en même temps. Ces manifestations regroupent tous les différents protestataires : les enseignants, les mères, les docteurs, les familles de la classe ouvrière, les Juifs et les Arabes, toute sorte de gens » et a ajouté « la dernière manifestation était à propos du logement, mais celle-là sera plus grande parce qu’elle est à propos de tout, contre le gouvernement de droite et contre le capitalisme et le néo-libéralisme ».

Lire la suite

Quelques informations sur les protestations en Israël

Le mouvement de protestation contre la hausse des prix et en particulier pour l’accès au logement qui se développe en Israël, avec des dizaines de milliers de protestataires, est le plus fort mouvement de protestation sociale depuis la création d’Israël. Sur son site, le Parti Communiste d’Israël diffuse de nombreuses informations en hébreux, en arabe et en anglais sur la mobilisation actuelle.

23 juillet à Tel Aviv

Concernant la manifestation du 23 juillet, manifestation qui a rassemblé des dizaines de milliers de personnes à Tel Aviv, pour dénoncer les prix des logements, des milliers de manifestants ont ensuite bloqué les rues Kaplan, Ibn Gvirol et Dizzengoff au centre de Tel Aviv. La police montée est intervenue et des affrontements ont opposés les manifestants et les forces de répression. 43 manifestants ont été arrêtés. La police a utilisé des grenades lacrymogènes et des fumigènes pour disperser les manifestants.

Lire la suite