Archives de Tag: Ardakan

Nouvelles des protestations ouvrières en Iran

Nouvelles des protestations ouvrières collectées par nos camarades en Iran du 2 au 12 octobre 2015 :

Les protestations ouvrières continuent et se développent quotidiennement en Iran. Les luttes des enseignants de ces 10 derniers jours ont été un exemple pour ces protestations. A l’occasion de la journée internationale des enseignants, les enseignants se sont rassemblés dans plusieurs villes et ont réitéré leurs revendications comme la libération de leurs collègues emprisonnés. Parmi les slogans de ces assemblées, on notera « les prisonniers politiques doivent être libérés ». Les enseignants demandent aussi que leurs salaires dépassent le seuil de pauvreté. Le gouvernement a annoncé que le seuil de pauvreté était fixé à 3 millions de Tomans. Et cela alors que les salaires des enseignants, des ouvriers, des infirmières et de larges proportions de travailleurs salariés sont bien en dessous. Il y a trois ans déjà, une campagne pour des hausses de salaires avaient recueillies les signatures de 40.000 ouvriers. En plus, les retraités et les infirmières ont manifesté l’année dernière pour des hausses de salaires. Alors que ces protestations continuent, la protestation à l’échelle nationale des enseignants a un effet important sur l’espace politique dans de nombreuses villes. Et à ces manifestations, il faut ajouter les protestations dans plusieurs usines contre les salaires impayés, les licenciements, les contrats précaires, etc.

Irann

– Les ouvriers de trois importants centres pétrochimiques à Arvand, Tondgooyan et Mah-Shahr ont été respectivement 10 jours, 3 jours et 2 jours en grève. Après une rencontre le 12 octobre avec la direction de la compagnie du Holding du Golfe Persique, ces travailleurs ont suspendu leur grève. Ils revendiquent la mise en place d’une grille de salaire, une hausse de 30% du salaire minimum et de 35% de la prime de nuit des travailleurs intérimaires. Les ouvriers ont annoncé qu’ils se remettraient en grève si les promesses qui leur ont été faites ne sont pas tenues.

Lire la suite

Publicités

Iran : Grève et répression à la mine de Chadormalu

Les forces de sécurité ont arrêté plus de 20 travailleurs de la mine de Chadormalu dans la province de Yazd, dont le secrétaire et le président du syndicat des ouvriers, alors que les mineurs mènent depuis novembre une lutte pour les salaires.

Depuis plusieurs mois, plus de 3.000 ouvriers demandent une hausse de salaires proportionnelle à l’inflation ainsi que le paiement de leurs heures supplémentaires, impayés depuis des mois. Bahram Hassaninejad, secrétaire du syndicat, avait déjà été licencié dès les premières protestations en novembre 2013. Mais les protestations se sont intensifiées après son licenciement et sa réintégration a été ajoutée sur la liste des revendications. Ainsi, le 27 novembre, plus de 800 ouvriers se sont rassemblés et ont manifesté pour leurs salaires et la réintégration de leur camarade.

Lire la suite