Archives de Tag: appel à la manifestation

Contre le chômage et la précarité : à Paris le 5 décembre !

Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Comme tous les ans, les syndicats et associations de chômeurs et précaires (CGT Privés d’Emploi, APEIS, AC !, MNCP) appellent à une manifestation nationale à Paris le samedi 5 décembre contre le chômage et la précarité.

Le chômage ne cesse d’augmenter, alors que gouvernement et patrons cherchent à augmenter le temps de travail des salariés (augmentation de l’âge de la retraite, tentative de nous faire bosser 39 h payés 35, etc.). Salariés, chômeurs et retraités nous n’arrivons plus à boucler les fins de mois, alors que jamais patrons et actionnaires n’ont fait autant de profits. Chaque jour on apprend de nouveaux licenciements et de nouvelles suppressions d’emploi, alors que dans les usines, les hôpitaux, les services et chantiers on crève des cadences et de la charge de travail qui augmentent et des conditions de travail qui se dégradent.

Lire la suite

Au Havre, de la prison ferme requise contre deux militants ouvriers !

Au Havre, depuis l’affaire Jules Durand, les erreurs judiciaires : on connaît !! Ça pourrait se renouveler puisque vendredi après-midi, le Procureur a requis 6 MOIS DE PRISON FERME pour les 2 secrétaires généraux de l’UL CGT et 500€ d’amende ! Tout le monde sait pourtant ce qui s’est réellement passé……

LeHavre

La CGT a réuni près de 4000 salariés devant le palais de justice ce matin…… On sera beaucoup plus nombreux pour aller entendre le verdict le 31 Mars prochain.

Extraits d’Actu 76 concernant le procès de quatre militants CGT du Havre :

La CGT retient son souffle jusqu’au 31 mars : la justice rendra son jugement à 13h30. C’est après plus de quatre heures de débats, vendredi 21 février 2014, que le président du tribunal correctionnel du Havre a levé l’audience, consacrée à deux affaires, desquelles devaient répondre quatre syndicalistes.

Lire la suite

Zajac : Habitants et travailleurs bloquent les routes

Hier, vendredi 14 février, une centaine de travailleurs de la fonderie Zajača (Loznica) ont manifesté devant les locaux du gouvernement serbe à Belgrade. En grève depuis  le 28 janvier ils réclament le paiement de leurs salaires et le droit à la protection sociale en matière de santé. A leur retour, les bus où se trouvaient les ouvriers ont été interpellés aux environs de Sabac et escortés par les forces de police jusqu’à Loznica comme s’il s’agissait de criminels.

435360_loznica04-mestani-i-radnici-blokirali-put-u-zajaci-kontejnere-postavili-na-put-foto-s.pajic_f

Aussi, ce samedi 15 février, ouvriers de la fonderie et habitants du village de Zajac ont décidé de bloquer la route qui mène à la fonderie. Une assemblée des habitants de Zajac a décidé d’apporter toute sa solidarité à la lutte des ouvriers de la fonderie et de bloquer cette route le temps qu’il faudra. D’ailleurs, ce samedi, même le directeur général de l’usine Zajača a du descendre de voiture et finir sa route à pied. Les ouvriers de la fonderie, quant à eux, ont décidé d’une nouvelle manifestation mardi 18 février devant les locaux de la direction à Loznica.

Les agents portuaires en grève à Rouen et au Havre

France Bleue, 12 février 2014 :

La Fédération CGT des Ports et Docks appelle à une grève de 24h dans toute la France, dès aujourd’hui, pour une augmentation de salaires. Les agents ont manifesté ce mercredi matin au Havre et à Rouen. La circulation a été très perturbée une bonne partie de la matinée dans l’agglomération rouennaise.

Manifestation des dockers à Rouen

Les agents portuaires et dockers de Seine-Maritime refusent de céder : ils ont à nouveau manifesté ce mercredi matin, à l’appel de la CGT des Ports et Docks. A Rouen, ils étaient 800 selon le syndicat, 300 d’après la police.

Lire la suite

Belgrade : Manifestation en solidarité avec la révolte de Bosnie

300 personnes, selon la presse locale, ont manifesté ce lundi 10 février à partir de 16 heures dans le centre de Belgrade pour affirmer leur solidarité avec la révolte de Tuzla et des autres villes de Bosnie-Herzégovine. « Courageuse Bosnie, nous sommes avec toi ! », « Salut à Tuzla antifasciste ! », étaient quelques uns des slogans des manifestants qui affirmaient que la meilleure solidarité est de nous organiser ici pour mettre à l’ordre du jour les questions posées par la population de Bosnie.

Beograd

Beograd0

Lire la suite

Appel à des manifestations en Croatie

Après Belgrade, c’est en Croatie qu’apparaissent des appels pour rejoindre les ouvriers et les chômeurs de Bosnie-Herzégovine dans leur lutte contre le chômage, les privatisations et les politiciens corrompus.

Sous les symboles nationaux bosniaques, croates et serbes : "Un même but, une vie meilleure. Stop au nationalisme ! Les voleurs ne nous alièneront plus !

Sous les symboles nationaux bosniaques, croates et serbes :
« Un même but, une vie meilleure.
Stop au nationalisme !
Les voleurs ne nous alièneront plus !

Appel à une manifestation à Zagreb le jeudi 13 février (18 heures Cvjetni trg) :

Les travailleurs, les chômeurs, les jeunes et la population en général de Bosnie-Herzégovine nous ont donné ces derniers jours un exemple de la façon dont nous pouvons hardiment et courageusement lutter pour nos droits et une société meilleure. En Croatie, il y a un demi-million de chômeurs, de nombreux jeunes n’ont pas d’emploi, les gens fouillent dans les poubelles pour se nourrir, de plus en plus de gens tombent dans l’esclavage de l’endettement, la corruption est partout, les criminels de la privatisation sont restés impunis et la démocratie que nous avons n’est qu’une blague.

Lire la suite

Brésil: manifestation contre la hausse du prix des transports

L’Express, 7 février 2014 :

Une manifestation contre la hausse du prix du ticket de bus à Rio de Janeiro a dégénéré en affrontements entre manifestants et policiers. Les incidents ont éclaté quand les policiers ont chargé pour évacuer la grande gare de Rio, Central do Brasil, qui avait été envahie par au moins un millier de manifestants.

Bosnie-Herzégovine : les flammes de la révolte se propagent dans tout le pays

Le Courrier des Balkans, 6 février 2014 :

Une révolution sociale. Plusieurs milliers de protestataires en révolte contre la misère et le chômage se sont rassemblés ce jeudi dans les rues de Sarajevo, Tuzla, Zenica, Bihac et Prijedor pour un deuxième jour de manifestations. De nouvelles protestations sont prévues demain, notamment à Banja Luka.

« Que les gens de toutes les villes, de tous les cantons se lèvent et se battent pour leurs droits, il est temps de dire à ce gouvernement corrompu que ça suffit », a déclaré aux médias bosniens l’un des organisateurs des manifestations, Aldin Širanović, qui a aussi appelé les protestataires au calme. Jeudi en début d’après-midi, quelque 6000 manifestants se sont réunis devant le bâtiment du gouvernement cantonal de Tuzla. Des échauffourées ont éclaté avec la police faisant plusieurs blessés. Environ 2000 personnes se sont rassemblées à Sarajevo en signe de solidarité avec les manifestants de Tuzla. « C’est une révolution sociale », a déclaré le président du syndicat Polihema, Sakib Kopić.

Des milliers de Portugais manifestent contre l’austérité

AFP, 1 février 2014 :

Des milliers de manifestants sont descendus samedi dans les rues des principales villes du Portugal, à l’appel des syndicats, pour protester contre la politique d’austérité du gouvernement de centre droit et exiger sa démission.

A l’occasion d’une « journée de lutte contre l’exploitation et l’appauvrissement » organisée par la CGTP, la principale confédération syndicale du pays, des cortèges et des rassemblements ont eu lieu dans toutes les capitales de district.

Environ 5.000 protestataires ont défilé à Lisbonne en milieu d’après-midi, selon les estimations des médias. « Gouvernement dehors », « démission tout de suite », clamaient leurs banderoles.

Lire la suite

Les professeurs du 92 poursuivent la grève

Le Parisien, 28 janvier 2014 :

Les professeurs des collèges et lycées des zones d’éducation prioritaires des Hauts-de-Seine ont annoncé qu’ils poursuivraient leur mouvement de grève jeudi. Ce mardi, ils ont manifesté devant le ministère de l’Education pour protester contre la baisse de leur dotation horaire pour la rentrée 2014, après une assemblée générale qui rassemblait 250 enseignants représentant dix-neuf collèges et lycées du département.

Les grévistes, soutenus par l’ensemble des syndicats du secondaire, demandent une dotation complémentaire pour pouvoir maintenir le taux d’encadrement, les enseignements et les dispositifs existants dans leurs établissements.