Archives de Tag: antiracisme

Mexico 1968, Wimbledon 2016

Tout le monde se souvient des Jeux Olympiques de Mexico en 1968, lorsque Tommie Smith et John Carlos, premier et troisième aux 200 mètres, montent sur le podium les mains gantées de noir et lèvent le poing pour dénoncer les ségrégations racistes dont sont victimes les Noirs aux Etats-Unis.

old and Carlos the bronze for the 200-meter run at the Summer Olympic Games in Mexico City. Australia's silver medalist Peter Norman is at left. When Tommie Smith bowed his head and thrust a black-gloved fist toward the sky from the top of the Olympic podium 45 years ago, he was making a personal statement about human rights. With questions swirling over an anti-gay law in Russia, which will host the Winter Games in Sochi in February, today's athletes face a similar choice, Smith told The Associated Press Sunday, Sept. 8, 2013, at a track and field meet in Rieti, Italy. (AP Photo/File)/NY152/717491874698/AN OCT. 16, 1968, B&W FILE PHOTO; /1309091753

En juillet 2016, de New York à San Francisco, on manifeste quotidiennement suite aux deux récents meurtres commis par des policiers contre les Noirs et filmés en direct en Louisiane et au Minnesota. Et pourtant, personne dans la presse française ne semble avoir noté que Serena Williams, joueuse de tennis Afro-américaine, a aussi levé le poing lors de sa victoire à Wimbledon ce samedi 9 juillet.

Lire la suite

Publicités

Ieshia Evans, symbole de la résistance face aux violences policières

Les images de l’arrestation d’Ieshia Evans ce samedi à Bâton Rouge (Louisiane) ont fait le tout d’une monde. Lors de la dispersion de la manifestation, pacifique, par les forces de répression, elle ne recule pas et la jeune femme se fait arrêter par des policiers lourdement armés.

BatonRouge1

Placée en garde à vue pendant 24 heures, Ieshia Evans a été libérée ce dimanche.

Lire la suite

Nuremberg : Echec du rassemblement néo-nazi

Ce n’est que mercredi que le parti néo-nazi « Die Rechte » a fait connaître son projet d’organiser un rassemblement ce dimanche 10 juillet dans le quartier de Reichelsdorf à Nuremberg.

Les néo-nazis étaient en tout 13 à se regrouper. Face à eux, ce sont 130 personnes à l’appel du syndicat Verdi et de la Nürnberger Bündnis Nazistopp qui ont manifesté contre le racisme et l’extrême-droite. Les discours des néo-nazis ont été recouverts par des slogans comme « „Haut ab – niemand in Nürnberg will euch!“ (« Dégagez ! Personne ne veut de vous à Nuremberg ! »). Finalement, les néo-nazis qui avaient prévu de tenir leur rassemblement jusqu’à 20 heures sont partis dès 15 heures.

Lire la suite

Nouvelles manifestations contre les violences policières aux Etats-Unis

Après les récents meurtres de prolétaires noirs dans le Minnesota et en Louisiane, des manifestations ont à nouveau eu lieu aux Etats-Unis contre les violences policières et le racisme ce 8 juillet.

Atlanta, Washington et Nouvelle-Orléans :

Lire la suite

Protestations à travers les Etats-Unis contre les crimes policiers

Après les récents meurtres de prolétaires noirs dans le Minnesota et en Louisiane, des manifestations ont eu lieu dans la plupart des grandes villes des Etats-Unis contre les violences policières et le racisme ce 7 juillet.

Atlanta :

Lire la suite

Fürth dans la rue contre l’extrême-droite raciste

Quelques images de Fürth (Moyenne-Franconie) ce 7 juillet où 600 habitantes et habitants sont descendus dans la rue pour siffler et huer les racistes de Pegida qui, eux, n’étaient que 33.

Furth04Furth01 Lire la suite

Fürth dit non aux racistes

Ce jeudi 5 juillet, les racistes de Pegida avaient décidé d’organiser une première marche à Fürth, ville de Moyenne-Franconie située entre Nuremberg et Erlangen. Les racistes étaient 33 en tout. Plus de 600 habitantes et d’habitants de Fürth se sont par contre mobilisés pour leur dire « Haut Ab ! » (« Dégagez ! »).

furth1