Archives de Tag: Annecy

Quelques vidéos des manifestations du 9 mars

Quelques vidéos des manifestations du 9 mars à travers le pays. Cette première journée de mobilisation contre la loi « travail » a été un succès, renforçons et amplifions la lutte !

Agen :

Annecy :

Lire la suite

Start People : Solidarité face à la répression antisyndicale

Frédéric Willemain, militant CGT chez Start People et membre de la Commission Exécutive de son organisation est actuellement sous le coup d’une procédure de licenciement.

La Direction de la société d’intérim Start People a informé le délégué syndical Frédéric Willemain, de sa mise à pied à titre conservatoire et convocation à entretien en vue d’un licenciement pour faute lourde pour le 4 février 2016.

Lire la suite

Rendez-vous pour les manifestations contre la prolongation de l’état d’urgence

Quelques rendez-vous pour les manifestations contre la prolongation de l’état d’urgence ce samedi 30 janvier à travers la France :

Agen, 10h, place Wilson
Albi, 10h, place du Vigan
Amiens, 14h30, place Gambetta
Angers, 14h, place du Ralliement
Annecy, 14h30, à la préfecture
Arles, 14h30, place de la République
Auch, 14h, place de la Libération
Auxerre, 14h45 devant Cadet-Roussel

Lire la suite

Procès TEFAL : quand le patronat lustre le Parquet

Article  de « Communisme-Ouvrier » n°60 , bulletin de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Le 16 octobre 2015, une inspectrice du travail, Laura Pfeiffer, et le salarié lanceur d’alerte de l’entreprise TEFAL, depuis licencié, ont été cités à comparaître devant le tribunal correctionnel d’Annecy. Ils comparaissaient en tant que prévenus, l’une pour recel et violation du secret professionnel, l’autre pour vol de documents à la suite d’une plainte déposée par l’entreprise TEFAL.

Leur crime : avoir dénoncé les accointances entre le directeur de TEFAL et celui de l’unité territoriale de l’inspection du travail, qui ont conduit ce dernier à faire pression sur l’inspectrice pour qu’elle abandonne ses actions de contrôle de l’entreprise.

Lire la suite

L’inspectrice du travail condamnée à 3500 euros d’amende avec sursis dans l’affaire Tefal

Le Dauphiné Libéré, 4 décembre 2015 :

Laura Pfeiffer, l’inspectrice du travail jugée il y a trois semaines par le tribunal correctionnel d’Annecy dans ce que est devenu l’affaire Tefal, a pris connaissance du jugement ce matin. Elle a été condamnée à 3500 euros d’amende avec sursis, pour violation du secret professionnel et recel de documents confidentiels appartenant à la société Tefal.

Dossier Tefal : le procureur requiert 5000 euros d’amende contre l’inspectrice du travail

Le Dauphiné Libéré, 19 octobre 2015 :

Le procureur de la République d’Annecy a requis 5000 euros d’amende à l’encontre de Laura Pfeiffer, inspectrice du travail poursuivie pour violation du secret professionnel et recel de courriels de l’entreprise Tefal (groupe Seb).

«Mon objectif n’est pas de clouer Mme Pfeiffer au pilori (…) mais de rappeler que la loi lui impose une énorme responsabilité de loyauté et de rigueur morale», a déclaré le procureur Eric Maillaud. Il a également précisé qu’il ne serait pas opposé à ce que la peine soit assortie d’un sursis et que l’éventuelle condamnation ne soit pas inscrite au casier judiciaire.

Lire la suite

Grosse mobilisation devant le tribunal d’Annecy pour soutenir l’Inspectrice du travail de Tefal et un informaticien

France 3 Alpes, 16 octobre 2015 :

Les syndicats CGT, Sud, CNT, FSU et FO avaient appelé à une importante mobilisation, ce vendredi 16 octobre, ils n’ont pas été déçus! Plus de 500 personnes se sont retrouvées à 13 heures devant le Palais de Justice, pour soutenir Laura Pfeiffer et un informaticien de Tefal.

L’inspectrice du travail était appelée à comparaître devant le tribunal correctionnel d’Annecy pour violation du secret professionnel et recel de courriels de l’entreprise Tefal (groupe Seb). Des poursuites jugées scandaleuses par les syndicats qui ont organisé cette manifestation. Un informaticien de Tefal, aujourd’hui licencié, est lui aussi poursuivi pour détournement de courriels et accès frauduleux à un système informatique. Il leur est reproché d’avoir rendu public des mails internes à l’entreprise montrant que la direction avait cherché à entraver le travail de l’inspectrice. Cette dernière avait auparavant demandé une renégociation des 35 heures dans l’entreprise.

Lire la suite