Archives de Tag: animation

Toulouse : La lutte continue à la Ligue de l’Enseignement contre les suppressions d’emplois

France 3 Midi-Pyrénées, 21 mars 2016 :

Des incidents ont éclaté ce lundi entre les salariés grévistes et la direction de la Ligue de l’Enseignement Haute-Garonne au moment ou la justice examinait la situation de l’association actuellement en redressement judiciaire.

De vifs incidents ont eu lieu devant le Tribunal de Grande Instance de Toulouse ce lundi en début d’après-midi au moment où la justice examinait le dossier de la Ligue de l’Enseignement de Haute-Garonne, une association qui gère notamment des centres de loisirs pour le compte de la mairie de Toulouse et qui connaît de graves difficultés financières.

Lire la suite

Publicités

Toulouse : La lutte continue à la Ligue de l’Enseignement

La Dépêche, 25 février 2016 :

Les salariés de la Ligue de l’enseignement (Fédération de Haute-Garonne), en redressement judiciaire depuis le 20 octobre 2015, ne lâchent rien. Le mouvement de grève, qui dure depuis quinze jours pour dénoncer le licenciement de 37 salariés, enfle et une nouvelle manifestation est annoncée, aujourd’hui, au siège de la Ligue, 23 rue des Amidonniers. Les salariés en grève illimitée, qui espèrent que la Ligue de l’enseignement 31 conservera la gestion des accueils de loisirs et des centres de loisirs associés à l’école (CLAE), annoncent la couleur : une assemblée générale à partir de 14 h 30, suivie «d’une opération coup de poing».

«La Ligue de l’enseignement 31 gère pour le compte de la mairie de Toulouse douze centres de loisirs associés à l’école, indique la direction. Nous avons appris que la mairie a relancé les appels d’offres régissant ces prestations réalisées par la Ligue 31. La perte de ces marchés d’accueils de loisirs ne remet pas en cause le plan de redressement en cours de constitution». Du côté de la municipalité, la porte semble pourtant ouverte. «Faute de garanties de la part de la direction de la Ligue de l’enseignement, nous sommes obligés de consulter d’autres acteurs. Mais si la Ligue souhaite continuer et nous apporte des garanties, nous pouvons à tout moment stopper la consultation», a récemment expliqué Marion Lalane de Laubadère, adjointe en charge de l’Éducation.

Le bras de fer continue entre les salariés en grève et la Ligue de l’enseignement

La Dépêche, 17 février 2016 :

Percussions, sifflets, banderoles, une soixantaine de salariés ont de nouveau manifesté, hier, devant le siège de la Ligue de l’enseignement de Haute-Garonne, rue des Amidonniers à Toulouse. La grève engagée depuis début février entre salariés et direction se durcit. La Ligue de l’enseignement, en redressement judiciaire depuis octobre 2015, a lancé un plan social qui prévoit 37 licenciements et le transfert «de tout son personnel de Clae (centre de loisirs associés à l’école) et d’ADLP (accueil de loisirs de proximité)», dénoncent les salariés qui ne décolèrent pas.

Hier, une assemblée générale, qui a réuni une centaine de personnes, a décidé d’une nouvelle grève le 17 mars. Des enseignants du premier degré, pour certains d’entre eux «en grève dans une douzaine d’écoles à Toulouse», ont également rejoint le mouvement des salariés de la Ligue. «Il n’est nullement question de conduire l’association vers le repli ou la liquidation judiciaire, mais bien au contraire de tout mettre en œuvre pour pérenniser l’activité», assure la direction.

Ligue de l’enseignement : la grève continue

La Dépêche, 13 février 2016 :

Les salariés grévistes de la Ligue de l’Enseignement de Haute-Garonne ont occupé pour la quatrième journée de suite, hier, les locaux du siège de l’association. Et la grève illimitée, votée mercredi soir, continuera ce week-end. «Le dialogue social est toujours bloqué. Nous allons continuer à occuper les locaux, pour faire pression sur nos dirigeants», expliquait hier un porte-parole de l’intersyndicale CGT-Sud-CFDT. Hier, les grévistes ont contacté la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (Direccte), pour qu’elle joue le rôle de «médiateur» dans le conflit qui les oppose à la direction. Une rencontre pourrait avoir lieu lundi, sous l’égide de cet organe de l’État.

La Ligue de l’Enseignement de Haute-Garonne, qui emploie près de 530 personnes, gère notamment une vingtaine de Clae et centres de loisirs à Toulouse, ainsi que des centres de vacances. En redressement judiciaire depuis octobre 2015, l’association, dont la structure nationale fête ses 150 ans cette année, a obtenu jusqu’au 21 mars pour redresser sa situation financière.

Ligue de l’enseignement : la lutte continue à Toulouse

La Dépêche, 12 février 2016 :

Le conflit qui oppose les salariés de la Ligue de l’enseignement à leur direction, commencé mardi matin, s’est poursuivi hier. Après le refus des membres du conseil d’administration de l’association d’éducation populaire de rencontrer les grévistes, mercredi soir, la mise en grève illimitée a été votée en assemblée générale.

«Il était inacceptable de nous plier à la proposition de la direction : une rencontre à 30 km de Toulouse, réservée aux seuls délégués syndicaux. Nous voulons que nos chers dirigeants viennent rencontrer l’ensemble des grévistes, à Toulouse», expliquait hier un porte-parole des grévistes.

Lire la suite

Toulouse : La lutte continue à la Ligue de l’enseignement

La Dépêche, 11 février 2016 :

Une soixantaine de salariés en grève occupent depuis mardi les locaux de la Ligue de l’enseignement de Haute-Garonne. Une assemblée générale devait décider hier soir du début d’une grève illimitée. L’association est en cessation de paiement depuis août 2015, et en redressement judiciaire depuis octobre. Les salariés grévistes demandent la révision du plan social, qui prévoit 37 suppressions d’emplois.

«Nous avons demandé explicitement aux membres du conseil d’administration de venir nous rencontrer. Ils nous ont proposé de recevoir uniquement les délégués syndicaux, demain (aujourd’hui) à Mondonville. Nous avons rejeté cette proposition», explique Véronique Delon-Audouit, déléguée Sud. Le dialogue entre les grévistes et la direction semble rompu, et seul l’administrateur judiciaire de la Ligue fait actuellement le lien entre les deux parties. Faute d’avancées de la part de la direction, les grévistes menaçaient hier de fermer les huit Clae et douze accueils de loisirs toulousains, gérés par l’association d’éducation populaire.

Lire la suite

Toulouse : Lutte contre les licenciements à la Ligue de l’Enseignement

Actu Côté Toulouse, 10 février 2016 :

Les salariés de la Ligue de l’Enseignement 31 occupent depuis mardi 09 février les locaux de l’association pour protester contre un plan social.

Depuis mardi 9 février au soir, une soixantaine de salariés et délégués syndicaux de la Ligue de l’Enseignement 31 occupent les locaux de l’association, situés au 31 de la rue des Amidonniers à Toulouse. Cette association, qui s’est donnée pour mission l’éducation populaire, regroupe de nombreuses activités, comme la gestion de certains accueils de loisirs (ADL) et centres de loisirs associés à l’école (CLAE), mais aussi des animations auprès du jeune public et des formations (Bafa, bafd, etc.).

Lire la suite