Archives de Tag: Amina Sboui

TUNISIE. Amina : « Je n’ai pas peur »

La Femen tunisienne, qui fait face à de nouvelles accusations alors qu’elle était maintenue en prison sans raison, est jugée ce lundi pour outrage.

5596329

« Je n ‘ai pas peur… » Dans un message adressé samedi 20 juillet à la Tunisie depuis sa cellule, la Femen tunisienne Amina Sboui, connue aussi sous le nom d’Amina Tyler, gardait la tête haute à deux jours d’un procès pour de nouvelles charges.

Elle est jugée ce lundi 22 pour outrage et diffamation de fonctionnaire après un incident survenu dans la prison où elle est incarcérée depuis deux mois.

Lire la suite

Publicités

Tunisie: Il faut accorder la liberté provisoire à la militante féministe

« Le ministère public a l’air accumuler contre Amina Sboui une masse d’accusations qui ne semblent pas avoir grand-chose à voir avec ce qu’elle a pu faire » .

Tunisia2(Tunis) – Le grand nombre de chefs d’inculpation contestables contre une activiste féministe détenue depuis le 19 mai 2013 suggère qu’ils pourraient être basés sur des motifs politiques. Les tribunaux devraient réexaminer ces inculpations en détail et accorder à la militante, Amina Sboui, la liberté provisoire à laquelle la loi lui donne droit.

Le 19 mai, les autorités ont arrêté Amina Sboui, également connue sous le nom d’Amina Tyler, alors qu’elle venait d’écrire le nom d’un groupe féministe international, « Femen », sur le mur d’enceinte d’un cimetière proche de la Grande Mosquée de la ville de Kairouan. Au départ elle a été accusée et reconnue coupable de possession illégale d’un aérosol d’auto-défense, mais elle doit maintenant répondre de plusieurs accusations supplémentaires, dont la dernière a été introduite le 10 juillet. Si elle était reconnue coupable de tous les chefs d’inculpation, elle risquerait jusqu’à neuf ans de prison. Une cour d’appel a refusé de la libérer en attendant son procès.

Lire la suite

TUNISIE. Amina, toujours emprisonnée, de nouveau condamnée

La jeune Femen tunisienne a vu sa peine de 300 dinars d’amende pour le port d’une bombe lacrymogène confirmée ce jeudi.

6090448-tunisie-la-femen-amina-de-nouveau-condamnee

La Justice tunisienne n’a pas fait preuve de clémence envers la jeune Femen tunisienne Amina Sboui ce jeudi 11 juillet : elle a confirmé en appel la condamnation à 300 dinars d’amende (environ 150 euros) pour le port prohibé d’une bombe lacrymogène, se tenant au verdict de première instance prononcé le 30 mai dernier, annonce le « Huff Po Maghreb ». Une une accusation fondée sur un texte datant du XIXe siècle.

Lire la suite