Archives de Tag: Amiens

À Amiens, «qui jette un œuf finit chez les keufs»

Le Courrier Picard, 5 avril 2016 :

Deux syndicalistes CGT sont poursuivis pour violences volontaires avec arme par destination. En cause, de jets d’œufs sur des policiers.

repress

Une petite vingtaine de représentants de la CGT s’est mobilisée, mardi 5 avril, devant le commissariat d’Amiens. Ils venaient soutenir deux de leurs camarades qui, au cours de la manifestation de jeudi dernier, avaient jeté des œufs sur des fonctionnaires de police. Ce jour-là, ils avaient été appréhendés et avaient eu le droit à un contrôle d’identité. Ce mardi matin, les deux lanceurs d’œufs étaient convoqués à l’hôtel de police pour y être entendus. Ils y sont restés environ deux heures. « C’est cher payé pour un œuf », lâchera un syndicaliste.

Lire la suite

Publicités

Vidéos de manifestations du 31 mars contre la loi El Khomri

Quelques vidéos de manifestations ce 31 mars 2016 pour le retrait de la loi El Khomri un peu partout en France (première partie, de Albi à Brest) :

Albi :

Amiens :

Lire la suite

Abbeville : Grève et manif le 31 mars contre la « loi travail »

Le Journal d’Abbeville, 29 mars 2016 :

Une grève est annoncée ainsi qu’une manifestation ce jeudi 31 mars à Abbeville à l’appel de l’intersyndicale pour le retrait de la « loi travail.

affichegreve_ico_01.jpg

L’intersyndicale lance un appel à la grève ainsi qu’une manifestation ce jeudi 31 mars à Abbeville pour le retrait de la “loi travail”.

Lire la suite

Goodyear, derrière le conflit social, un scandale sanitaire

L’Humanité, 3 février 2016 :

Aujourd’hui, pour des centaines d’ouvriers, après leur licenciement, plane un risque de maladies graves dues à leur exposition prolongée à certains produits nocifs tels que les HAP-CMR utilisés dans la composition des pneus. Or la direction de Goodyear a soigneusement omis de les informer des risques encourus alors même que la loi l’y oblige. Du coup c’est la double peine pour les victimes et leurs familles, non seulement ils sont malades, pour ceux qui ne sont pas décédés, mais ils doivent se battre pour faire reconnaitre leurs pathologie comme maladie professionnelle.

Aidés par les organisations syndicales, ils ont créé une association et entamé une action collective (class action) contre la direction américaine de Goodyear. Il ont des chance de voir leurs droits reconnus .. à moins que les récentes peines infligées aux ex employés de l’usine ne les empêche l’aller défendre leur dossier outre atlantique. Une condamnation qui arrange bien Goddyear… Entre 2006 et 2012, Mourad Laffitte suit le conflit social des Goodyear qui frappe durement les 1300 salariés de l’entreprise américaine. Après un plan social dévastateur, il aborde le chapitre des conditions de travail de ces salariés et les risques sanitaires qu’ils encourent dans son documentaire « Googyear, la mort en bout de chaîne »

Rendez-vous pour les manifestations contre la prolongation de l’état d’urgence

Quelques rendez-vous pour les manifestations contre la prolongation de l’état d’urgence ce samedi 30 janvier à travers la France :

Agen, 10h, place Wilson
Albi, 10h, place du Vigan
Amiens, 14h30, place Gambetta
Angers, 14h, place du Ralliement
Annecy, 14h30, à la préfecture
Arles, 14h30, place de la République
Auch, 14h, place de la Libération
Auxerre, 14h45 devant Cadet-Roussel

Lire la suite

Vidéos de manifestations du 26 janvier 2016

Quelques vidéos des manifestations des salariés de la fonction publique ce 26 janvier pour les salaires et l’emploi, contre l’austérité, à travers toute la France.

Amiens :

Angers :

Lire la suite

Goodyear, le vrai bilan d’une fermeture : 1 143 licenciés, 12 décès, dont 3 suicides

L’Humanité, 22 janvier 2016 :

L’usine Goodyear a fermé ses portes il y a près de deux ans, mais les conséquences se font toujours ressentir à Amiens (Somme), ville frappée de plein fouet par la crise. Au-delà de l’impact économique sur le bassin d’emploi, ce sont évidemment les anciens Goodyear qui paient les pots cassés. Les huit condamnés sont aujourd’hui les plus menacés. Mais leurs anciens collègues ont eux aussi bien du mal à tourner la page. Sur plus d’un millier de licenciés, 120 ont retrouvé un CDI.

Leur monde s’est écroulé un jour d’hiver 2013. Bien sûr, tous savaient que les menaces de fermeture planaient depuis longtemps, mais cette certitude ne les a pas empêchés de trembler lorsque Mickaël Wamen, délégué CGT de Goodyear Amiens, leur a demandé de se rassembler dans l’usine, après avoir annoncé qu’il avait quelque chose à leur dire. « Ce jour-là, j’ai vu des collègues pleurer pour la première fois, raconte Éric Monvoisin, grand bonhomme calme au regard bleu perçant comme une dague. Pour nous, Goodyear, c’était plus qu’une entreprise. Certains se connaissaient depuis plus de vingt ans… On a compris qu’on ne retrouverait ça nulle part ailleurs. »

Lire la suite