Archives de Tag: Alger

Algérie : La grève des cheminots se poursuit

El Watan, 13 mai 2016 :

Les conducteurs de train de la SNTF poursuivent leur grève à Alger pour la sixième journée consécutive.

Malgré un protocole d’accord signé dimanche entre le directeur général de la SNTF, Yacine Bendjaballah, et le secrétaire général de la Fédération nationale des cheminots, Abdeslam Albane, les grévistes, qui déclarent ne pas faire partie de la FNC, promettent de poursuivre leur mouvement. «La grève restera ouverte jusqu’à l’obtention d’un protocole conforme et jusqu’à ce que la direction réponde à nos revendications qui sont très simples : la mise à niveau des TS conducteurs de train comme leurs collègues dans les autres services», assure Abdelkader Sid, chef de traction à la SNTF. «Un protocole d’accord du conseil d’administration (CDE) et un deuxième protocole signé en 1998 attestent que les travailleurs ayant des TS et des diplômes universitaires doivent avoir les mêmes droits.

Deuxième jour de grève des cheminots en Algérie

El Watan, 9 mai 2016 :

La grève des conducteurs de trains se poursuivait lundi à Alger sans toutefois, veiller à assurer le service minimum au niveau de l’ensemble des gares aux alentours de la capitale, a constaté l’APS.

Les usagers des différentes lignes d’Alger et environs ont été contraints d’opter pour d’autres moyens de transport terrestre à la place des trains dont les conducteurs ont enclenché une grève depuis dimanche matin pour réclamer l’amélioration de la situation professionnelle sans toutefois, assurer le service minimum comme stipule la loi en pareil cas.

Lire la suite

Quand Alger chante son mécontentement

Echorouknews TV, 16 janvier 2016 :

Algérie : Les cheminots en grève

Maghreb Emergent, 30 décembre 2015 :

Le trafic ferroviaire en Algérie était totalement paralysé mercredi en milieu de journée par une grève des conducteurs de trains, qui protestent contre l’absence de passages à niveau gardés après le décès d’un de leurs collègues près d’Akbou, dans la wilaya de Bejaïa, dans un accident.

Le débrayage des conducteurs de trains de la SNTF a été décidé à la suite du décès hier mardi d’un chauffeur sur un passage à niveau non gardé dans la commune d’Akbou, dans la wilaya de Béjaïa. Cette grève a été décidée, selon un syndicaliste, pour dénoncer le manque de sécurité des trains aux passages à niveau non gardés.

Lire la suite

Débrayage du personnel technique d’Air Algérie

Huffpost Maghreb, 21 décembre 2015 :

Un mouvement de grève a été observé dimanche matin par le personnel technique d’Air avant d’être suspendu aux alentours de 13 heures. Des discussions devaient avoir lieu dans l’après-midi entre les représentants de l’UGTA et d’un syndicat autonome d’une part et la direction générale de l’entreprise.

Les vols d’Air Algérie ont été « légèrement » perturbé dimanche matin à l’aéroport d’Alger Houari Boumediene en raison d’un mouvement de protestation  »inopiné » du personnel technique, a confirmé la compagnie dans un communiqué. « Un mouvement de protestation inopiné du personnel technique a eu lieu au niveau de l’aéroport durant deux heures, perturbant légèrement le programme de vol en fin de matinée », a précisé le communiqué.

Lire la suite

Les travailleurs du tramway d’Alger en grève

APS, 4 juillet 2015 :

Les travailleurs de la Société d’exploitation de tramways (SETRAM) ont procédé samedi à Alger à un mouvement de grève alors qu’un service minimum était assuré sur la ligne du tramway reliant les Fusillés (Hussein Dey) à Dergana, a-t-on constaté.

A la station des Fusillés seuls quelques usagers étaient sur les quais en train d’attendre le tram sous un soleil de plomb.

Lire la suite

Setram : Le mouvement de grève se radicalise

Le Temps d’Algérie, 8 mai 2015 :

Après une semaine de grève, c’est l’impasse entre la direction et le personnel de la Setram, dont les représentants refusent toute négociation avec le directeur actuel, tout en demandant son départ.

Pour réaffirmer leur position, les grévistes, qui avaient tenté, sans succès, de tenir un sit-in à Alger, ont dressé, avant-hier, une tente devant l’entrée du poste de contrôle de la station centrale de Sidi Maârouf. «Cette décision a été prise en concertation avec notre syndicat, suite à notre déplacement sur Alger où nous avons été empêchés de tenir notre sit-in devant la direction mère», nous a affirmé un groupe de travailleurs rencontrés jeudi.

Lire la suite